background preloader

My positive impact

Facebook Twitter

Bleu-Blanc-Coeur, Eco-Méthane. Solution Internationale proposée par Bleu Blanc Cœur Le saviez-vous ?

Bleu-Blanc-Coeur, Eco-Méthane

: des vaches nourries à la bonne herbe, aux graines de lin, à la luzerne et autres végétaux traditionnels comme les lupins émettent moins de méthane (CH4) que des animaux nourris au soja ou au maïs. S’appuyant sur ces données, la méthodologie Eco-Méthane propose des solutions alimentaires riches en Oméga 3 et permettant la réduction de méthane. Elle utilise la « spectroscopie infrarouge » pour mesurer instantanément la teneur en acide gras d’un litre de lait afin d'en déduire la quantité de méthane émise pour sa production. Les éleveurs peuvent ensuite prendre les mesures nécessaires pour réduire les émissions de méthane associées à leur activité. Depuis sa mise en place en 2013, près de 2000 éleveurs laitiers (sur 65 000) ont adopté cette méthode validée par le Ministère de l’Ecologie et les Nations-Unies, en cours dans 8 autres pays européens.

Familles à Énergie Positive. Solution Internationale proposée par Prioriterre Issu d’un projet européen "Energy Neighbourhoods", mené dans 17 pays, le défi des « Familles à énergie positive » prend la forme d’un concours engageant chacun à économiser au moins 8% d’énergie par rapport à l’hiver précédent (facture à l’appui).

Familles à Énergie Positive

Et pas question d’investir dans de coûteux équipements, le bon sens doit prévaloir ! Les équipes, composées de familles, mais aussi de voisins, de salariés d’une entreprise, ou de parents d’élèves, enregistrent leurs progrès sur une application web où ils peuvent aussi se comparer dans un esprit de saine émulation… Depuis cette année, outre l’énergie, le concours prend aussi en compte les déchets et les transports.

Et le jeu peut rapporter gros puisque les familles économisent environ 200 euros par saison de chauffe. VéloVan, tricycle de transport à assistance électrique. Solution Nationale proposée par Wheel’e Ce drôle de tricycle est un VéloVan : véhicule utilitaire à assistance électrique, adapté aux charges lourdes (500 kg) qui n’émet pas de CO2.

VéloVan, tricycle de transport à assistance électrique

Plus rapide en zone urbaine, il peut circuler sur les pistes cyclables et il est aussi plus économique car il ne consomme que 0,50 euros pour 100 kilomètres. Ces caractéristiques en font un véhicule particulièrement adapté aux besoins des collectivités et des entreprises proposant des services d’entretien des espaces verts, de voirie, de collecte des déchets et de transport scolaire ; des offices de tourisme et syndicats d’initiative proposant des balades culturelles en vélo-taxi ; des commerces ambulants et modulables, des food trucks ou encore des services de livraison pour le transport de colis, de nourriture chaude ou en froid positif, de produits pondéreux ou délicats.

Défi Veggie. Solution Régionale proposée par Association végétarienne de France Ophélie Véron, Chargée de mission climat, témoigne : "My Positive impact a permis de promouvoir notre projet à travers un véritable élan de solidarité.

Défi Veggie

Nous avons reçu non seulement le soutien de notre communauté mais aussi celui de nouveaux volontaires, accompagnateurs et bénévoles. Grâce à nos actions de communication sur les réseaux sociaux, il y a eu une forme virale du mouvement, puisque des soutiens qui n’étaient pas forcément investis physiquement se sont investis virtuellement. Cette campagne nous a donné des ailes et une visibilité énorme. " Accroître la part de végétal dans ses repas est un choix écologique majeur car le secteur de l’élevage représente 14% des émissions de GES. Mais comment convaincre la population étudiante de se lancer dans l’aventure végétarienne ?

L’édition 2015 aura lieu du 4 octobre au 6 décembre 2015. Des épreuves festives les départageront chaque semaine et culmineront durant la COP21. Phytodépollution. Solution Communale, Départementale, Régionale, Nationale, Internationale proposée par Terra Logic Si on leur en laisse le temps, les végétaux peuvent faire des miracles dans le domaine de la dépollution !

Phytodépollution

Ils ont la capacité de transformer, stabiliser, extraire et dégrader les polluants, tout en enrichissant l’écosystème du sol au lieu de le dégrader. La phytodépollution (ou phytoremédiation en terme scientifique) a recours à plus de 200 espèces d’arbres, arbustes ou herbacées dépolluantes (400 autres en auraient le potentiel) capables de traiter une soixantaine de polluants (hydrocarbures, plomb, aluminium, pesticides, ou PCB - polychlorobiphényles). Les bénéfices écologiques de ce choix végétal versus l’excavation/incinération sont importants : les paysages sont préservés, la biodiversité restaurée, le milieu préservé ; en outre la phytodépollution utilise dix fois moins de camions, et évite les impacts négatifs de l’incinération. Conservation participative des écosystèmes coralliens.

Solution Internationale proposée par Coral Guardian Comment transformer les communautés locales d’Indonésie en gardiennes des récifs coralliens menacés par la surpêche, la pêche à la dynamite et le réchauffement climatique ?

Conservation participative des écosystèmes coralliens

En perte de souveraineté alimentaire, ces populations sont fragilisées par la disparition des coraux où vivent de nombreuses espèces de poissons à la base de leur alimentation. Pour les impliquer, Coral Guardian a mis en place un programme de reconstitution des stocks halieutiques en 5 étapes fondé sur : Preuve que ça fonctionne, la restauration participative d’un récif à Gili Trawangan selon cette méthode a vu ses espèces augmenter de 195% ! > Voir la chaîne Youtube de Coral Guardian > Relevé biologique du dernier projet de Coral Guardian.