background preloader

Production de soie XIX siècle

Facebook Twitter

La puissance britannique au XIXe siècle. La victoire sur Napoléon à Waterloo, le 18 juin 1815, ouvre la voie à la domination britannique.

La puissance britannique au XIXe siècle

Pourtant, ce n’est pas vers l’Europe que la Grande-Bretagne va tourner ses efforts, mais vers le reste du monde. C’est la construction de l’Empire, certes déjà entamée le siècle précédent, mais qui va se confirmer tout au long du XIXe siècle (jusqu’en 1914), pour contribuer à la première mondialisation. Le protectionnisme, un libéralisme internationaliste. Depuis l’accélération de la crise économique et financière en septembre dernier, une peur hante les classes politiques et médiatiques occidentales : le retour du « protectionnisme ».

Le protectionnisme, un libéralisme internationaliste

De sommet du G7 en sommet du G20, elles répètent que c’est la hausse des barrières douanières qui a transformé le krach de 1929 en dépression et que, pour répondre efficacement à la crise, il faut avant tout résister au « démon nationaliste » du protectionnisme, qui conduit inéluctablement à l’effondrement du commerce international et, in fine, à la guerre. Le raisonnement analogique a été une source d’inspiration formidable dans l’histoire des sciences, y compris pour la science humaine qu’est l’économie : Isaac Newton et Albert Einstein, mais aussi Adam Smith et John Maynard Keynes, y ont eu recours. Le haro actuel contre la tentation protectionniste à partir de l’exemple de 1929 en est un exemple frappant. Métiers d'Autrefois Illustrés sur le Net. Les conditions de vie des canuts ne sont pas toujours faciles: soumis aux lois du marché, de l'offre et de la demande, leur situation est souvent précaire: il arrive que l'ouvrage vienne à manquer et c'est la "meurte": la morte-saison.

Métiers d'Autrefois Illustrés sur le Net

Un métier coûte cher à monter et à entretenir, il y a les compagnons à payer, les dates de livraisons à respecter, et les journées de travail sont souvent très longues: 14 à 16 heures par jour, voire davantage lorsqu'il s'agit de livrer une commande à temps... Le travail est payé, non à la journée, mais à la pièce; les maîtres-ouvriers se concurrencent entre eux pour obtenir le travail, ce qui arrange bien les fabricants et concourt à maintenir les bas salaires. La Soierie : Lyon patrimoine Unesco, découvrez la Soierie de Lyon. La soierie fait partie de mémoire lyonnaise, et a fait évoluer et se modifier la ville de la rive droite de la Saône jusqu'à la Croix-Rousse deux siècles plus tard.

La Soierie : Lyon patrimoine Unesco, découvrez la Soierie de Lyon

Son histoire remonte à François 1er. Il subsiste aujourd'hui au sein de la cité des lieux et des vitrines à ne pas manquer : Musée des Tissus, Musées Gadagne, Maison des Canuts, Soierie Vivante. Cette rubrique vous donnera une synthèse de cette particularité lyonnaise. La soie fut d'abord une découverte chinoise (XVIIème-XIème siècles av. J. Les industries textiles en France au XIXe siècle. Ment de côté.

Les industries textiles en France au XIXe siècle

M. Fohlen la considère, en effet, comme une industrie de luxe, aux problèmes très particuliers, avec ses conditions propres de fabrication, d'organisation commerciale ; industrie dont les produits sont destinés aux classes supérieures, alors qu'il consacre tout son effort à l'étude des industries de consommation courante, populaire, celles de la laine, du lin, du chanvre, du coton : sacrifice sans doute raisonné, explicable aussi, qui réduisait le sujet à des proportions moins démesurées.

Cette option s'accompagne de plusieurs autres, de moindre importance, et que nous admettons plus volontiers. M. Ceci dit, on ne peut que louer sans réserve l'ouvrage. Spécialisations industrielles, structures sociales, activités financières et intégration économique internationale au XIXe siècle : le cas de la Grande-Bretagne et de la France. 1La période qui commence aux lendemains de 1815 et se termine en 1914 est caractérisée par une relation plutôt pacifique entre les principales puissances.

Spécialisations industrielles, structures sociales, activités financières et intégration économique internationale au XIXe siècle : le cas de la Grande-Bretagne et de la France

Les guerres sont restées courtes et ponctuelles et les principales d’entre elles furent liées à la dynamique de réalisation d’espaces nationaux tardivement unifiés, comme la guerre austro-prussienne, celle des duchés danois et la guerre franco-prussienne de 1870-1871. Il n’y avait derrière ces conflits aucune motivation économique, ce qui n’était pas le cas dans ce XVIIIe siècle conflictuel qui, au terme des French Wars, se termina par la défaite française en 1815.

Ce ne sera pas toujours le cas dans un XXe siècle où les conflits furent, dans le monde, très prégnants. Certes, dans les années 1880-1890 s’ouvrit une période plus conflictuelle dans les relations internationales. 1 Samuel Berrick Saul, Studies in British Overseas Trade, Liverpool, Liverpool University Press, 1960. SÉRICICULTURE. La sériciculture, ou culture de la soie, fut, jusqu'au xie siècle, un secret et un monopole des Asiatiques.

SÉRICICULTURE

Les routes de la soie aboutissaient à Boukhara, puis au golfe Persique et à Smyrne, d'où les Arabes exportaient les tissus précieux en Occident. Au xie siècle, les Italiens s'initient à l'élevage du ver à soie. La production française au XVIIIe siècle : stagnation ou croissance ? 1 Du moins pour la majeure partie du siècle, jusqu’en 1770 environ.

La production française au XVIIIe siècle : stagnation ou croissance ?

Après cette date, la modernisatio (...) 1L’objet de cette communication est de présenter un programme de travail sur l’économie française au XVIIIe siècle destiné à répondre à la question suivante : stagnation ou croissance ? La proto-industrie de la soie (Vaucluse, 1845) Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France.

La proto-industrie de la soie (Vaucluse, 1845)

Commission régionale Languedoc-Roussillon.Geneviève Durand et Michel Wienin (rédacteurs)Au fil de la soie. Architectures d’une industrie en Cévennes : Gard, Hérault, Lozère.Montpellier : Inventaire général : ACPLR, 1991, coll.« Images du patrimoine »; n° 88.Denis WORONOFFHistoire de l’industrie en France, du XVIe siècle à nos joursParis, Le Seuil, 1994.CollectifCatalogue de l’exposition Le textile en Vaucluse, de l’atelier à l’usine, juillet-octobre 1997Avignon, Archives départementales du Vaucluse, 1997.CollectifCatalogue de l’exposition Mémoire d’industries, 15 ans d’activités de L’A.S.P.P.I.V., juin-octobre 1997Avignon, Archives départementales du Vaucluse-Association pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine industriel en Vaucluse, 1997. 1.

Le ver à soie, cet inconnu. De l’étude des cristaux à la fermentation et aux expériences sur la génération spontanée, les recherches de Pasteur s’apparentent à un fleuve qui s’élargit jusqu’à se fondre dans la mer de la microbiologie, où le scientifique français fera les découvertes les plus intéressantes et les plus fascinantes pour le grand public.

Le ver à soie, cet inconnu

Mais, au seuil de ses 40 ans, Pasteur voit son activité déviée de son cours principal et poussée vers un objet à mille lieues de ses études précédentes : les maladies du ver à soie. Immergé dans les minéraux, les substances chimiques ou les ferments, Pasteur ne sait rien du ver à soie, ignore que la production de soie est un des secteurs les plus avancés de l’industrie française et ne soupçonne pas qu’une maladie menace cet empire économique. C’est Jean-Baptiste Dumas, son ancien professeur, ministre de l’Agriculture et du Commerce en 1850 et, à l’époque, sénateur, qui l’entraîne vers cette nouvelle voie. Une crise internationale. Les transformations économiques de l'Europe au XIXe siècle. Auteur : BelisaireVisualisations : 149435 (54.74/j)Modifié : 30/05/2015 à 12h04 C'est dans le Nord-Ouest de l'Europe que se diffuse au cours du XIXe siècle ce qui va être appelé la « révolution industrielle ».

La révolution industrielle est caractérisée par le passage d'une économie traditionnelle dominée par l'agriculture à un nouveau type d'économie dominé par l'industrie. La vie en usine au XIX siècle. La croissance économique en France au XIXe siècle. Résultats préliminaires. En 1880-1890, la soie en 1807-1850, en 1870-1890, le sucre en 1807-1830, 1850-1870 et 1880-1890, le cuir en 1850-1860, le jute en 1860-1890, les textiles artificiels en 1900-1910 et les produits de base, — charbon (1786-1870), métaux (1830-1910) et chimie (1860-1900).

Encore doit-on ajouter que les taux et les poids relatifs ne paraissent pas avoir été assez forts pour entraîner l'économie — sauf après 1900. TABLE 1. — France. Secteurs industriels de pointe. Source : J. Fabrication de la soie : cocon, fil et tissu. La technique permettant de produire la soie date de 2500 av. J. -C. et nous est venue de Chine par la Route de la soie. Canuts. Les industries de la soie dans la vallée du Rhône. 2î P. " CLERGET production nationale1, auquel ron. peut joindre les plantations de mûriers ; faites dans : le : Comtat i Venaissin > par; le , pape Clément \ V, après le transfert du Saint-Siège à Avignon. Lyon au XIXe siècle : Histoire et patrimoine. Au XIXe siècle, Lyon connait une évolution considérable et vit ainsi un véritable « âge d'or » économique grâce au commerce de la soie. La ville grandit également considérablement et commence son industrialisation mais elle doit faire face à une population qui se soulève à plusieurs reprises.

Luttes sociales et politiques De 1800 à 1872, la vie politique lyonnaise est extrêmement contrôlée, on craint également les débordements qui ont déjà eu lieu sous la Révolution Française. Après la chute de l'Empire, la ville va exprimer une culture politique radicale, républicaine et socialement modérée, qu'elle va garder jusqu'à la fin de la Troisième République.