background preloader

Problèmes de Santé lié à... / Health problems due to environment

Facebook Twitter

China's Massive Pollution is Indicative of Broader Problems. China won’t be able to solve its environmental crisis until it respects human rights. The crisis is severe, as the recent reports from Harbin, a city of 11 million people in northeastern China, indicate. Harbin was shut down by air pollution that was 50 times the level the World Health Organization considers safe. It was so thick that the city’s official news site said: “You can’t see your own fingers in front of you.”

This is just the latest in terrifying stories about the state of the environment in China that surface so frequently these days. And it’s not as though the Chinese government is unaware of the problem. In September, officials from the Chinese government, the United Nations, academic institutions and civil society participated in the sixth annual Beijing Human Rights Forum. The problem, though, is you can’t have meaningful environmental rights without other basic rights: access to information, freedom of speech, freedom of assembly, right to health and right to a remedy.

Road traffic pollution as serious as passive smoke in the development of childhood asthma. New research conducted in 10 European cities has estimated that 14% of chronic childhood asthma is due to exposure to traffic pollution near busy roads. The results are comparable to the burden associated with passive smoking: the World Health Organization estimates that between 4% and 18% of asthma cases in children are linked to passive smoking.

The findings, published online today (22 March 2013) ahead of print in the European Respiratory Journal, come as the European Commission has declared 2013 the 'Year of Air', which highlights the importance of clean air for all and focuses on actions to improve air quality across the EU. Until now, traffic pollution was assumed to only trigger asthma symptoms and burden estimations did not account for chronic asthma caused by the specific range of toxicants that are found near heavily used roads along which many Europeans live. The results found that 14% of asthma cases across the 10 cities could be attributed to near-road traffic pollution.

Même en mangeant sain et bio, on s’empoisonne aux phtalates et au bisphénol. Une alimentation rigoureusement saine ne permet pas d’éviter des taux alarmants de composés chimiques. Selon une étude publiée le 27 février dans Nature Journal of Exposure Science and Environmental Epidemiology, on avale des quantités inquiétantes de produits chimiques toxiques même si on mange bio et qu’on évite les contenants en matière plastique.

Les enfants sont particulièrement exposés. Le bisphénol A (BPA) et les phtalates sont des produits chimiques qui entrent notamment dans la fabrication des plastiques. Le BPA est présent dans les résines qui tapissent les boîtes de conserve. Les phtalates dans les déodorants et les produits cosmétiques. Il y en a donc partout. L’étude conduite par l’université de Washington (Seattle) a consisté à comparer l’exposition au bisphénol A et aux phtalates de 10 familles américaines. Les chercheurs ont ensuite relevé chez les participants les concentrations urinaires des produits de dégradation des phtalates et du BPA. Source. PERI: Toxic 100 Air Polluters 2012. The current prevailing approach to macroeconomic policy in Africa might be described as trying to "do no harm" — i.e. gross mismanagement, such as unsustainable debts or rapid inflation.

But this approach shortchanges African countries. The challenge is to replenish the economic toolkit available to African countries and allowing macroeconomic policy to play a more developmental role. James Heintz, PERI Associate Director, writes in a chapter in The Industrial Policy Revolution II: Africa in the 21st Century about three areas of macroeconomic policy – real exchange rate, monetary policy, and fiscal policy – that have implications for industrial development in Africa.

>> Read further description, “How Macroeconomic Policy Can Support Economic Development in Sub-Saharan African Countries” >> Purchase The Industrial Policy Revolution II: Africa in the 21st Century. Les particules fines polluent la vie de 12 millions de Français. La pollution de l’air extérieure tue plus de 2 millions de personnes.

Pékin, Chine : Pour lutter contre la pollution et la poussière, des passants portent des masques dans les rues de Pékin en mai 2013. AFP PHOTO / Mark RALSTON La pollution extérieure causée par l’homme serait à l’origine de plus de 2 millions de décès chaque année.

Huile de palme / Palm oil

Pesticides : Effets sur la santé : une expertise collective de l’Inserm. 12 juin 2013 Dans ce contexte, la DGS a sollicité l’Inserm pour effectuer un bilan de la littérature scientifique permettant de fournir des arguments sur les risques sanitaires associés à l’exposition professionnelle aux pesticides, en particulier en secteur agricole et sur les effets d’une exposition précoce chez le foetus et les jeunes enfants. Pour répondre à cette demande, l’Inserm s’est appuyé sur un groupe pluridisciplinaire d’experts constitué d’épidémiologistes spécialistes en santé-environnement ou en santé au travail et de biologistes spécialistes de la toxicologie cellulaire et moléculaire.

Pesticides : définitions, usages et voies d’exposition Du latin, Pestis (fléau) et Caedere (tuer), le terme pesticide regroupe de nombreuses substances très variées agissant sur des organismes vivants (insectes, vertébrés, vers, plantes, champignons, bactéries) pour les détruire, les contrôler ou les repousser. Des pesticides pour quels usages ? Les sources d’exposition Pesticides et cancers.

Sirop de maïs / Corn Syrup

Virus / Viruses. ALZHEIMER pas due à l'age ! - "Menace sur nos neurones" par Roger Lenglet et Marie Grosman. Des médicaments à l’origine de la maladie d’Alzheimer - Dr Jean-Pierre WILLEM. La nouvelle risque de provoquer un coup de tonnerre dans le domaine de la santé publique, déclare sans ambages le professeur Bernard Bégaud, l'un des pharmacologues et épidémiologistes français les plus respectés.

Au vu des résultats de la plus récente étude sur les benzodiazépines (BZD), il y a effectivement risque de déflagration pour les Français en général, pour les autorités sanitaires en particulier. « Elles devraient sérieusement s'inquiéter », insiste le Pr Bégaud, lançant ainsi un cri d'alerte puissant, après une étude épidémiologique aussi poussée que possible, soutenue par les résultats d'études antérieures montrant une association significative entre consommation de benzodiazépines et risque de démence de type Alzheimer. Les chiffres ont de quoi faire frémir : de 16 000 à 31 000 cas supplémentaires chaque année attribuables à l'effet des BZD. « Alzheimer », le nom de cette affection neurodégénérative est lâché.

W Tous les métaux lourds ainsi que le manganèse Le Donepézil. How to Stop the Next Pandemic: End Factory Farming. Is our national habit of eating dead animals dragging us closer and closer to a flu pandemic that could kill tens of millions of Americans? Dr. Michael Greger believes so. He's the author of the new book, Bird Flu: A Virus of Our Own Hatching, and he recently came on our show, The Big Picture, to ring the alarm bell. "Up to sixty million Americans get the flu every year," he said before asking, "What if it turned deadly? " The question wasn't exactly rhetorical. We do know that the flu is already deadly. A particularly severe and infectious form of influenza struck the world in 1918 infecting a third of the global population and killing as many as 100 million people. But what if a strand of influenza swept across the nation that was twenty-five times deadlier than the 1918 strand?

Here's the frightening news: We already are. Just in 2012, known cases of H5N1 bird flu in Cambodia killed 90% of those infected. Dr. As Dr. "We've domesticated bird for thousands of years," Dr. Let's hope. Eating Less Meat Is World's Best Chance For Timely Climate Change, Say Experts. Maladies, douleurs, avez-vous tout essayé ? Maladies, douleurs : Avez-vous tout essayé ? Cher lecteur, Un des plus graves problèmes de la médecine actuelle est que, par manque de temps, de formation, mais aussi pour des raisons légales, les médecins conventionnels ont tendance à ne PAS proposer à leurs patients des solutions naturelles, qui offrent pourtant de grands espoirs face aux douleurs et aux maladies.

Si vous avez de l'arthrose , par exemple, votre médecin vous prescrit sans doute des anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, diclofénac, ibuprofène...). Peut-être recevez-vous des infiltrations de cortisone. Ces médicaments suppriment partiellement la douleur, mais ils ont des effets secondaires et ils ne règlent pas la cause de la maladie (la destruction du cartilage). On sait pourtant aujourd'hui que des composés naturels pourraient eux, non seulement soulager la douleur, mais aussi relancer la production de cartilage. Ils ont retrouvé la souplesse qu'ils avaient des années plus tôt, sans effets indésirables. Dirty Dozen List of Endocrine Disruptors. Dirty Dozen List of Endocrine Disruptors 12 Hormone-Altering Chemicals and How to Avoid Them There is no end to the tricks that endocrine disruptors can play on our bodies: increasing production of certain hormones; decreasing production of others; imitating hormones; turning one hormone into another; interfering with hormone signaling; telling cells to die prematurely; competing with essential nutrients; binding to essential hormones; accumulating in organs that produce hormones.

Here are 12 of the worst hormone disrupters, how they do their dirty deeds, and some tips on how to avoid them. Some may say that imitation is the sincerest form of flattery, but do you really want a chemical used in plastics imitating the sex hormone estrogen in your body? No! Unfortunately, this synthetic hormone can trick the body into thinking it’s the real thing – and the results aren’t pretty. How to avoid it? Dioxin Dioxins are multi-taskers… but not in a good way! How to avoid it? Atrazine How to avoid it? Dirty_dozen_endocrine_disruptors.pdf. Un médicament de l’ostéoporose accusé de provoquer des infarctus.

Le Protelos de Servier est accusé de provoquer des infarctus et d'autres problèmes de santé. Les ennuis se suivent pour le ranélate de strontium, un médicament du laboratoire Servier, vendu sous le nom de Protelos. Le Comité de pharmacovigilance et d'évaluation des risques de l'Agence européenne du médicament (EMA) a recommandé le 11 avril de nouvelles restrictions du Protelos en raison du risque de problèmes cardiaques qu’entraîneraient la prise du médicament. L'EMA doit prendre une décision définitive avant la fin du mois. Cette recommandation intervient après que des résultats issus d'études cliniques portant sur près de 7500 patients ont montré un risque accru d'infarctus chez les femmes post-ménopausées prenant du ranélate de strontium par rapport à celles qui prenaient un placebo sans augmentation du risque de décès.

Le Protelos a été autorisé en 2004 par l’EMA pour le traitement de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées, dans des conditions douteuses (lire encadré ci-dessous).