Révolution Arabe

Facebook Twitter
La Syrie dans la spirale de la révolte La Syrie dans la spirale de la révolte Jusqu’à présent, à l’exception de Deraa, l’épicentre du mouvement, l’agitation en Syrie était plutôt sporadique, gagnant une ville, puis une autre, retombant ici, rejaillissant là. Vendredi, en touchant 16 villes, dont les deux plus grandes du pays, Damas et Alep, et en mobilisant des dizaines de milliers de personnes, elle est devenue une lame de fond qui promet de durer. Autre différence : en comparaison avec les jours précédents, le régime a peu fait usage de la force. Selon le Comité arabe des droits humains, trois personnes ont été tuées, dont deux à Lattaquié, portant à 202 le nombre de personnes décédées depuis le début de la révolte, le 15 mars. Graffitis.
Une chrono vidéo des manifestations dans le monde arabe Une chrono vidéo des manifestations dans le monde arabe Source: YouTube / SwampPost John Caelan, sur son blog Swamp Post, met régulièrement à jour une «carte globale» des manifestations qui ont lieu à travers le monde, en tout cas celles qui font l'objet d'un compte-rendu médiatique. Un dérivé de cette «carte globale» se concentre sur les événements qui ont eu lieu au Moyen-Orient et au Maghreb, entre le 18 décembre 2010 et le 7 mars 2011. Mises bout à bout, ces cartes quotidiennes forment une vidéo, qui permet de se rendre compte de la propagation des manifestations à toute la région.
MONDE ARABE • Révolutions en marche Découvrez tous nos dossiers sur les révoltes qui secouent depuis plusieurs mois l'Afrique du Nord et plusieurs pays du Moyen-Orient. Vous y retrouverez des articles tirés de la presse mondiale, ainsi que des galeries de dessins. • La révolution libyenne Le 15 février 2011, des émeutes ont éclaté contre le régime du colonel Kadhafi à Benghazi, la deuxième ville du pays. Malgré la répression sanglante qui a fait plusieurs centaines de victimes, les manifestations ont rapidement gagné le reste du pays. MONDE ARABE • Révolutions en marche
Le soulèvement du monde arabe doit s'accompagner du respect des droits des femmes Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nadia Chaabane, Sérénade Chafik, Suzy Rojtman, Maya Surduts, féministes d'Égypte, de France, de Tunisie Le monde bouge, le monde change. Des sociétés que l'on croyait immuables sont en train de secouer nos certitudes. Des dictateurs corrompus et leurs clans sont tombés coup sur coup en Tunisie et en Égypte. Le monde arabe s'embrase. Aucun pays n'est épargné du Yémen au Maroc en passant par Bahrein et l'Algérie. Le soulèvement du monde arabe doit s'accompagner du respect des droits des femmes
Les réactions inappropriées des gouvernements européens vis-à-vis des événements en cours dans le monde arabe sont la marque de démocraties usées et apeurées, paralysées par la dépendance énergétique et des impératifs économiques, déplore un chroniqueur espagnol. J'appartiens à une génération qui a eu le privilège d'assister en direct à quatre grandes vagues de démocratisation : dans le sud de l'Europe (Grèce, Portugal et Espagne) ; dans l'est européen, soumis à des régimes de type soviétique ; dans de nombreux pays latino-américains, après le long automne des dictatures militaires ; et enfin aujourd'hui dans le monde arabe, à moins que les choses ne tournent mal. Les révoltes d'Afrique du Nord coïncident avec le 30ème anniversaire du “23-F” [coup d'Etat avorté du 23 février 1981 en Espagne]. Cette commémoration doit nous rappeler que tout aurait pu se passer autrement et que les transitions démocratiques sont toujours imprévisibles et délicates. UNION EUROPÉENNE • Sourde et aveugle face aux cris du monde arabe UNION EUROPÉENNE • Sourde et aveugle face aux cris du monde arabe
Un Tunisien fuit la Libye, au poste-frontière de Ras Jdir, le 23 février. Il y a trente ans, personne n’imaginait le processus qui aurait amené les pays du Pacte de Varsovie à adhérer à l’UE. A présent que les pays d’Afrique du Nord se soulèvent, l’Union devrait leur offrir la même occasion de renforcer la démocratie, en leur offrant la perspective d’une adhésion, écrit l’ancien directeur de The Economist dans La Stampa. (Extraits) Les nouvelles frontières de l’Europe Les nouvelles frontières de l’Europe
Galerie de Al Jazeera English
«Vous les Africains…» Ainsi commençait la phrase d’un Tunisien qui s’adressait à un Béninois. Y aurait-il un continent maghrébin non-africain? Comme pour se dédouaner d’un défaut d’africanité, un Algérien précisait, sur un forum Internet: «Je pense que les Africains d'Afrique subsaharienne ne nous considèrent pas comme de vrais Africains». Contre-courants subsahariens Contre-courants subsahariens
Political Unrest in North Africa and the Mideast - Graphic
«Printemps égyptien», «printemps arabe», «printemps des peuples arabes»... à force d’entendre ces expressions printanières fleurir dans la presse, on en oublierait presque que les révoltes populaires du monde arabe se déroulent en plein hiver. L’agitation a commencé toute fin décembre en Tunisie, en janvier pour l’Egypte, en février en Libye et au Bahreïn. Alors pourquoi utiliser cette expression pour parler des soulèvements dans ces pays? Les journalistes et les hommes politiques, comme Nicolas Sarkozy quand il parle de «printemps des peuples arabes» au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) le 9 février 2011, ont-ils oublié que le printemps commence le 21 mars? Font-ils des parallèles historiques ou se sentent-ils simplement pousser des bourgeons lyriques? Pourquoi parle-t-on de printemps des peuples arabes? Pourquoi parle-t-on de printemps des peuples arabes?
www.lesechos.fr/pop.htm?/medias/2011/0222//0201166128717_web.jpg
Le Devenir des partis de gauche autour de la Méditerranée 18 h 30 Le Devenir des partis de gauche autour de la Méditerranée Institut des Hautes Etudes de Management, Tanger « Le Devenir des partis de gauche autour de la méditerranée » Débat organisé par l’Institut des Hautes Etudes de Management, HEM Tanger. Le Devenir des partis de gauche autour de la Méditerranée
Les révolutions de Tunisie et d’Egypte ne sont pas nécessairement duplicables par les opposants des autres pays arabes. Après la Tunisie en janvier, et l’Egypte en février, une idée s’est vite répandue, qui faisait des autres pays arabes autant de dominos à faire tomber au rythme des manifs organisées via Facebook. Et si les conditions qui ont fait chuter Ben Ali et Moubarak n’étaient pas remplies ailleurs ? Et si la révolution de la jeunesse arabe devait se trouver d’autres formes, d’autres modes d’organisation ? La Tunisie et l’Egypte avaient en commun un dictateur au profil connu, officier vieillissant ayant troqué l’uniforme pour le costume cravate, une armée républicaine, une relative homogénéité de leur population, et une classe moyenne importante doublée d’un fossé social considérable. Et si la théorie des dominos du monde arabe était fausse ? Et si la théorie des dominos du monde arabe était fausse ?
Le vent de liberté pourrait se transformer en tempête Zine el Abidine Ben Ali et Hosni Moubarak ayant dégagé, qui sera le prochain despote qui sera obligé de quitter le pouvoir? La Révolution tunisienne avait provoqué un souffle contestataire à travers le monde arabe, mais il est évident que les conséquences de ce qui vient de se passer en Egypte seront encore plus énormes. «Rendez-vous compte, c’est de l’Egypte dont il s’agit!», s’enthousiasme le politologue Ahssen Mourad. «Ce pays a toujours été à l’avant-garde des mutations du monde arabe.
Révolution post-islamiste Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Olivier Roy, professeur et directeur du programme méditerranéen de l'Institut universitaire européen de Florence (Italie) L'opinion européenne interprète les soulèvements populaires en Afrique du Nord et en Egypte à travers une grille vieille de plus de trente ans : la révolution islamique d'Iran. Elle s'attend donc à voir les mouvements islamistes, en l'occurrence les Frères musulmans et leurs équivalents locaux, être soit à la tête du mouvement, soit en embuscade, prêt à prendre le pouvoir.
Art qui dérange ! (3)
Un jeune Marocain qui avait été licencié de l’armée, est mort après s’être immolé par le feu, le premier décès à la suite d’une immolation signalé au Maroc, ont rapporté des médias locaux samedi. Selon le quotidien Akhbar al-Yaoum, le jeune homme, Mourad Raho, 26 ans, s’est immolé par le feu jeudi, à Benguerir (centre du Maroc). Il entendait protester contre ses conditions de vie. Un jeune Marocain meurt après s'être immolé par le feu
Un Egyptien endommage une affiche représentant le fils de Moubarak, à Alexandrie, le 25 janvier 2011 (Reuters). Avant même sa conclusion, la vague révolutionnaire qui traverse le monde arabe a déjà fait une première victime : la dynastie républicaine. La tendance croissante des despotes vieillissants à vouloir passer le relais à leur fils ou un membre de leur famille a peu de chances de survivre au soulèvement populaire actuel, et pas seulement dans le monde arabe. Deux « fils de » sont d’ores et déjà les victimes assurées de ce printemps des peuples : Gamal Moubarak, le fils du président égyptien, et Ahmed Ali Saleh, fils du président du Yémen. Ils étaient tous deux en orbite pour succéder à leurs pères, Hosni Moubarak et Ali Abdullah Saleh, respectivement au pouvoir depuis 27 et 32 ans dans deux pays touchés par l’onde de choc de la révolution tunisienne. Gamal (Moubarak) et Ahmed Ali (Saleh), victimes collatérales Fin des républiques de « fils de » en Egypte, au Yémen... Ailleurs ?
Les «dinosaures» africains face aux révolutions «L’heure de la fin des dinosaures politiques semble avoir sonné», se réjouit le quotidien burkinabè Le Pays. «Les peuples africains entrent en éruption», renchérit le quotidien Le Républicain, au Mali voisin. Et de souligner: «Partout où le vernis défraîchi dévoile d’épaisses couches de laideurs, où les rois se prennent pour les sauveurs suprêmes et où les oligarques riches de nos Etats pillés narguent une jeunesse désespérée qui préfère la barque même incertaine des passeurs aux horizons bouchés du pays, le danger est grand. Les rois ont prouvé qu’ils peuvent être nus.
"Il faut changer notre regard sur les Musulmans" | myeurop.info
De Tunis à Tokyo, la solidarité avec le peuple égyptien
Le monde arabe défie le mur de la peur
Une nouvelle culture politique émerge dans le monde arabe
Algérie: Des manifestations populaires ont dégénéré samedi à Alger
Les Algériens descendent dans la rue, actualité Monde : Le Point
De la Tunisie à l'Egypte, un air de liberté
Quel est donc ce pays si apprécié par l'opinion publique arabe?
Wikileaks : Bouteflika réélu par la Fraude en 2009 !
Samedi 22 janvier : Fin de la censure à Tunis, marche réprimée à Alger
L'Egypte, l'Algérie et la Tunisie vivent sous le joug de la "sécuritocratie"
« L'Algérie, ce n'est pas la Tunisie »
MAGHREB • Je brûle donc je suis
Le prince Moulay Hicham: "Le Maroc ne fera probablement pas exception" · ELPAÍS.com