Presse

Facebook Twitter

Indymedia Paris

Manifestation-déambulation à Ivry contre Ivry-Confluences et le Grand Paris Dimanche 8 décembre 2013 à 15 h devant la mairie d’Ivry (sur le parvis) Vous avez sûrement entendu parler du projet Ivry-Confluences et son slogan « la ville en mouvement »… Ce projet de réaménagement urbain prétend résoudre les problèmes de logement, d’insalubrité et même de chômage à Ivry, proche banlieue sud de Paris. Il s’agit en réalité de donner une nouvelle image à la ville en vue d’attirer des entreprises du secteur tertiaire ou les sièges sociaux des grands groupes et de faire venir des classes sociales aisées qui seront les seules à pouvoir s’offrir les nouveaux logements. Indymedia Paris

Indymedia Grenoble

Indymedia Grenoble Il y a environ 5 ans, quelques énergumènes de notre folklorique agglomération se sont lancé-e-s dans l’étrange aventure de créer un lieu pérenne autogéré à Grenoble. Ils envoyèrent un mail à leurs ami-e-s pour voir si la masse grenobloise suivait ce pari un peu fou, ou pas. Devant l’affluence énorme de réponses positives, le voyage pouvait commencer.
L'aide des services Nokods se trouve sur le Wiki . Problèmes techniques sur le serveur Web, certains sites ont été désactivés temporairement, le Webmail fonctionne. Le Wiki est de retour! Nouveaux , pensez à installer et à vérifier le certificat racine de cacert.org . [Indymedia Toulouse] [Indymedia Toulouse]
bxl.indymedia.org | Home | Index
Les RFIDs, ce sont ces petites puces pleines d’infos personnelles, que nous vantent tant l’Etat et les financeurs privés (n’est ce pas Mulliez ?). Performance, fluidité, rentabilité… bien des arguments pécuniers qui rodent autour de la traçabilité permise par ces puces. Puçage des objets, puçage des animaux et aujourd’hui puçage des humains ; une police technologique quasi invisible : La Police Totale (Vidéo à voir !) . Des semaines contre les nano-technologies avaient eu lieu dans différentes villes, ainsi que de nombreux faux débat qui avaient pour la plupart reçu un accueil à la hauteur de leur esprit totalitaire. (Les récits : Marseille - Grenoble - Clermond Ferrand - Lyon - Lille - Rennes ) Une semaine contre les nano-technologies avait aussi eu lieu localement en Octobre 2009. Indymédia Lille Indymédia Lille
Indymedia Bordeaux | On a pas de slogan, mais on a des idées !

« Hackez la ville ! » – Les conseils d’un pirate en colère » Article » OWNI, Digital Journalism

« Hackez la ville ! » – Les conseils d’un pirate en colère » Article » OWNI, Digital Journalism Le projet "Dead Drops" propose de partager des fichiers de pair à pair via des clés USB disséminées dans les murs de la ville. L’artiste berlinois Aram Bathollen critique ainsi les opposants à la culture du partage en pleine expansion grâce au numérique. Ne parlez plus de Génération Y, mais de “Génération G” comme Généreuse. C’est ce que nous explique trendwatching.com, relayé par l’excellente newsletter de Curiouser qui y voit “l’émergence d’une culture digitale du partage, où les individus échangent, donnent, s’engagent, créent, collaborent.
Quand la CIA menait des expériences sur des cobayes français [Voltaire] Quand la CIA menait des expériences sur des cobayes français [Voltaire] France 3 a diffusé, le 13 février 2010, « Le Pain du diable », un téléfilm de Bertrand Arthuys reconstituant minutieusement l’affaire de Pont-Saint-Esprit. Il décrit la folie qui s’est emparée du village, les soupçons qui pèsent sur le boulanger, et la volonté de certaines autorités de cacher quelque chose. Mais il se termine sur une interrogation. Soixante ans plus tard, on ignorerait toujours l’origine de l’intoxication.
L’empressement de Nicolas Sarkozy à se débarrasser de Michèle Alliot-Marie trois mois après sa nomination au Quai d’Orsay vise à éteindre une polémique avant que de nouvelles révélations n’atteignent le président Sarkozy lui-même. Dans cet entretien au site helvétique Mecanopolis.org, enregistré le 9 février 2011, soit au début de la polémique sur les vacances tunisiennes de la ministre, de ses parents et de son compagnon, Thierry Meyssan évoque la vente discrète d’un ancien avion présidentiel français de type A319CJ à la société tunisienne Karthago Airlines, propriété d’Aziz Miled et de Belhassen Trabelsi (frère de Mme Ben Ali). La vente aurait été négociée par Mme Alliot-Marie à la fois au nom du ministère français de la Défense et de la présidence de la République qu’elle représentait en sa qualité de ministre des Affaires étrangères. Ce que cache la démission de Michèle Alliot-Marie [Voltaire] Ce que cache la démission de Michèle Alliot-Marie [Voltaire]
Retrouvez à la Fondation Nicolas Bertrand, 52 rue Crillon à Lyon, toute l'édition de Casseurs de pub - La Décroissance. Une permanence est assurée de 9 heures à midi du lundi au vendredi. Métro Masséna. En haut, photo envoyée le 4 janvier 2013 par un lecteur de Tunisie : « On vous trouve même dans le Sud tunisien ! En me rendant (en vélo !) de l'Oasis de Chenini au centre ville de Gabès (400 km au Sud de Tunis) , j'ai découvert un lieu de vente de journaux internationaux.

Journal La Décroissance

Journal La Décroissance
Le Tigre Le Tigre Le Tigre (la bête) poursuit l’aventure du Tigre, qui dure depuis maintenant quatre ans. Avec les mêmes principes fondateurs : un journal indépendant (la majorité du capital est entre les mains de ses deux fondateurs), sans publicité, réalisé avec des logiciels libres. Ce nouveau Tigre est maintenant quinzomadaire : il paraît un samedi sur deux en kiosques et en librairies. Il se frotte à l’actualité avec les mêmes exigences qu’avant : inventivité, soin apporté à l’écriture, mise en perspective, et une pointe d’ironie. Dans chaque numéro : un grand sujet traité en profondeur (sous la forme d’un grand entretien, d’une enquête, etc), quatre feuilletons d’actualités (reportages écrits par des écrivains, à suivre d’un numéro sur l’autre, sur des sujets actuels), des chroniques, des jeux, et toute l’inventivité graphique habituelle du Tigre. Dans chaque numéro, la double-page centrale est une grande affiche accueillant le travail d’un photographe ou d’un dessinateur.
Guerre des classes : reprenons l’offensive ! « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner » Warren Buffet, milliardaire, New York Times, 26 novembre 2006. Le 26 janvier, Denis Kessler, ex-numéro 2 du Medef, passera la main à Nicole Notat, ex-syndicaliste jaune pâle, à la présidence du Siècle. Tout un symbole, à l’heure où sont démantelés les droits sociaux issus du Conseil national de la Résistance (retraites, sécurité sociale, etc.), le code du Travail (qui vient de fêter ses 100 ans dans l’indifférence générale) et où la suppression définitive de l’ISF est dans les cartons du gouvernement. Collectif Fini les Concessions — C.F.C.-B.A.P. — Branche Armée... de Patience Collectif Fini les Concessions — C.F.C.-B.A.P. — Branche Armée... de Patience
Le dîner du Siècle était bien gardé Déploiement de forces de l’ordre pour protéger le dîner du Siècle, le 24 novembre 2010. La police a procédé à l’interpellation du réalisateur Pierre Carles, du producteur de documentaires Michel Fiszbin et de nombreux opposants au Dîner du Siècle, rassemblés place de la Concorde, sur un trottoir, face au siège de l’Automobile club de France (ACF), hier soir. Combien ? « Une trentaine », selon le journaliste de l’AFP, qui n’a toutefois pas pu joindre le service de presse de la préfecture de Police pour plus de précisions. Sans doute un nombre plus important à ce que j’ai pu voir,un bus et trois fourgons de Police ayant servi au transport des interpellés. Environ 250 personnes s’étaient réunies en début de soirée, à l’invitation de Michel Fiszbin et de Pierre Carles, devant le siège de l’ACF, Hôtel Crillon, place de la Concorde, pour dénoncer la collusion des « élites » économiques, politiques et médiatiques que symbolise le dîner mensuel du Siècle.
Le film

Investig?action - Michel Collon - Presse alternative d?di? au d?codage des m?dias et analyse de la mondialisation

8 janvier 2014 SIGNEZ LA PÉTITION POUR BAHAR KIMYONGÜR www.freebahar.com 3 janvier 2014 Après 13 jours de prison suite à un mandat d’arrêt international lancé contre lui, Bahar Kimyongür, citoyen belge, est actuellement assigné à résidence à Massa, en Italie. Militant pour la paix, arrêté à nouveau le 21 novembre, il semble être la tête de Turc du régime Erdogan.
Pour 3€, lisez, découvrez, retrouvez le journal Fakir en kiosques ou alors abonnez-vous ! Car on ne peut réaliser des enquêtes, des reportages, que parce qu’il est acheté. À quoi sert votre journal ? - La bataille des idées (1/2)

FAKIR

Ma foi, on l’avait dit, et on a fini par le faire, ce nouveau site ! Il est en ligne sur Un grand merci aux copains de Toile Libre , hébergeur libre à prix libre, chez qui on crèche. Le site a même une version où vous pouvez naviguer avec une cagoule : https://www.cqfd-journal.org .

CQFD, journal de critique sociale

info

Through a special agreement with more than 800 newspapers worldwide, the Newseum displays these front pages each day on its website. The front pages are in their original, unedited form, and some may contain material that is deemed objectionable to some visitors. Discretion is advised. Anyone seeking permission to use a front page must credit and link to the Newseum and contact the newspaper directly for permission. U.S. copyright laws apply. For copyright protection, watermarks are occasionally placed on front pages that cover news events of historic significance.

Map View