background preloader

Potentiels/competences

Facebook Twitter

Simulation d'entretien d'embauche. L’entretien d’embauche demeure la pierre angulaire du processus de recrutement.

Simulation d'entretien d'embauche

Premier véritable contact avec l’entreprise, il permet au recruteur de jauger le potentiel et le professionnalisme de chaque candidat. C’est pourquoi il nous a semblé utile d’en percer les secrets à l’aide d’une bonne vidéo : quoi de mieux pour démystifier l’entretien, comprendre l’objet de chaque questions classiques et les préparer qu’une simulation d’entretien filmée ? La présentation En te demandant de te présenter, le recruteur a simplement à dessein de comprendre ton parcours, ce qui fait que tu es là aujourd’hui. Il t’incombe ainsi d’expliquer clairement tes différents choix, pourquoi tel secteur et pas un autre, pourquoi telle fonction, pourquoi telle entreprise. Le projet professionnel Autre question classique à préparer, celle du projet professionnel.

L’entreprise et l’annonce de stage A ces grands classiques s’ajoutent quelques questions plus techniques mais tout aussi fréquentes.

L'évaluation des salariés

Téléphone, chat, webcam : les dernières tendances des entretiens de recrutements. Le salon pour l'emploi des personnes handicapées Handi2day, qui se tient dans quelques jours, permet aux candidats d'avoir des entretiens de recrutement à distance, sur rendez-vous.

Téléphone, chat, webcam : les dernières tendances des entretiens de recrutements

Une méthode qui a fait ses preuves et que Pôle Emploi est en train de généraliser. Dans quelques jours va se tenir le plus grand salon pour l’emploi des personnes handicapées Handi2day regroupe quarante mille candidats et une soixantaine d’entreprises, représentées par sept cent cinquante recruteurs. Comment faire tenir tout ce monde là dans une grande halle ou sous un même chapiteau sans que l’exercice tourne au supplice pour les candidats et pour les entreprises ? Réponse : grâce aux nouvelles technologies. Un salon de recrutement virtuel, comment ça marche ? On s’inscrit sur internet. Le système marche si bien que Pôle Emploi l’a adopté Il organise désormais des salons d’emploi virtuels. Recrutement. "mon entretien d’embauche", un serious game pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes éloignés de l’emploi.

Utilisation des données personnelles Envoi d’e-mailings personnalisés SFR peut utiliser vos informations personnelles pour vous proposer des offres adaptées, directement sur le site SFR.fr ou lors de communications par e-mails.

"mon entretien d’embauche", un serious game pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes éloignés de l’emploi

Dans ce cadre, au clic sur un des liens de ces e-mails, SFR vous permet d’être reconnu sur l’intégralité du site SFR.fr, avec un accès à des offres spécifiques. Gestion des cookies Lors de la navigation sur le site SFR, des cookies sont implantés dans votre navigateur. Nous vous informons que vous pouvez vous opposer à l'enregistrement de cookies en configurant votre navigateur de la manière suivante : Pour Microsoft Internet Explorer :1. Gestion des cookies de publicité ciblée de nos partenaires Des sociétés partenaires (gérant des serveurs de publicité ou des réseaux de sites) peuvent utiliser des cookies ou des technologies assimilées dans le cadre de la délivrance de publicités ciblées sur le stite SFR. Mémorisation de votre identifiant de connexion: "Gérer les compétences pour préserver les savoir-faire de l'entreprise"

[Express yourself] Une de mes correspondantes Internet, spécialiste du marketing et attirée par les ressources humaines, me dit qu'autour d'elle, la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) est assimilée à un licenciement.

"Gérer les compétences pour préserver les savoir-faire de l'entreprise"

Même si ces propos choquent le passionné de gestion des compétences que je suis, ils ne m'étonnent pas. Ils montrent combien un mécanisme aussi complexe peut être dévoyé, surtout quand il est simplifié et légalisé dans le code du travail. La GPEC signifie gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Initiée dans les années 1980, elle glisse vers le concept d'employabilité avec Dominique Thierry dans les années 1990. Ce mélange entre compétence, employabilité et gestion prévisionnelle ne fait que brouiller son image. Cette entrée dans le code du travail est vue par le monde syndical et politique comme une grande victoire. Ces désillusions ne doivent pas pour autant nous détourner de la gestion des compétences en entreprise. Comment répondre aux besoins en compétences de l'organisation ? - Réviser le cours - Ressources Humaines et Communication.

L'Accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, « pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l'emploi et des parcours professionnels des salariés », a été signé par l'ensemble des organisations patronales (MEDEF, CGPME et UPA) et par trois confédérations syndicales de salariés (CFDT, CFTV et CFE-CGC).

Comment répondre aux besoins en compétences de l'organisation ? - Réviser le cours - Ressources Humaines et Communication

Le deuxième volet de l'ANI souhaite favoriser l'anticipation et le partage de l'information au sein des entreprises dans le cadre de la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC). Il instaure aussi à cet effet une information et une consultation permanentes des salariés. Pour trouver le bon salarié au bon poste, l'organisation va devoir mettre en place une procédure de recrutement dont les enjeux sont importants pour les organisations et les salariés. 1. Comment les organisations gèrent leurs besoins en compétence ?

Disney