background preloader

Potager sur les toits

Facebook Twitter

Le potager sur le toit de la bibliothèque royale de Bruxelles - RTBF Jardins loisirs. M.

Le potager sur le toit de la bibliothèque royale de Bruxelles - RTBF Jardins loisirs

Filippo Dattola, " Le Début des Haricots " ASBL Les 300 m2 de toit plat du la bibliothèque royale de Belgique ont été transformés en un potager grâce à l’ASBL " Le début des haricots ". Un potager sur le toit. Imaginez un potager, situé sur le toit d'un gymnase, entouré de buildings d'une dizaine d'étages et offrant une vue panoramique sur toute la ville.

Un potager sur le toit

Jardin Partagé. Depuis Notre déménagement de Gentilly pour la caserne de Reuilly dans le 12eme, le jardin est en reconstruction.

Jardin Partagé

Les plantes se portent bien et discutent avec leurs copines du Jardin d'Alice installés avec nous dans l'enceinte de la caserne. Vous pourrez donc profitez de cette nature urbaine pendants les événements organisés par nos soins, jardin d'Alice, GareXP. lle jardin XP est un jardin sur toit éphémère et durable. À l’initiative du projet, l’association Croc’Lune engage un partenariat avec la Gare Expérimentale en novembre 2012. Elle glane une équipe de bénévoles constituée d'artistes, designers, graphistes, conseillers en produits biologiques, cuisiniers, éducateurs à l'environnement et éco-citoyens, souhaitant apprendre et expérimenter autour d'une démarche valorisant la nature en ville. L'équipe rassemble différents savoirs et savoirs-faire pour promouvoir une agriculture raisonnée et durable respectueuse de l'environnement et de la biodiversité.

Jardins sur les toits. Un jardin sur le toit pour une école new-yorkaise. USA / / Amérique du nord Une école primaire, située sur l’Upper West Side de New-York, cherche à créer un lien entre les élèves et la nature.

Un jardin sur le toit pour une école new-yorkaise

Depuis deux ans, l’école subit des transformations majeures pour aller dans ce sens. Une école new-yorkaise souhaite installer un toit sur son jardin. ©Peter Blanchard (flickr)

Dans le monde

Et si on transformait le toit de votre immeuble en potager ? Une ferme Lufa sur un toit de Montréal (Fermes Lufa) Une batavia fraîchement cueillie qui craque sous la dent est un plaisir simple mais difficile à satisfaire pour un citadin.

Et si on transformait le toit de votre immeuble en potager ?

A mesure que les villes s’étendent et que les bonnes terres agricoles s’épuisent, l’appétit des consommateurs pour les produits frais et locaux se fait plus pressant. Pourquoi ne pas développer des cultures maraîchères en ville sur l’espace inutilisé des toits ? L’idée. Des espaces urbains repensés avec les tours végétales. La tour végétale, nouvelle idée de construction Les projets semblent tous plus démesurés les uns que les autres et pourtant, ils pourraient bien correspondre aux nouveaux styles de construction.

Des espaces urbains repensés avec les tours végétales

Les tours végétales commencent en effet doucement à faire parler d’elles avec des projets plus ou moins près de chez nous mais qui ont tous cette même particularité d’allier la nature au plus proche de l’habitat, surtout dans des espaces où celle-ci a davantage eu tendance à disparaître ces dernières décennies que l’inverse. Dépassant largement le simple cadre des jardins verticaux, ces immeubles composés de murs végétalisés ne laissent, dans tous les cas, personne indifférent, associant de grands noms de l’architecture à des botanistes tout aussi réputés. Outre une esthétique à part, ces tours offrent également une biodiversité importante en intégrant, en hauteur, ce que l’on ne retrouve plus au sol. Jardins suspendus. Jardins suspendus- Jardins potagers - Windowsfarm Les nouveaux jardiniers urbains Les pauvres des villes du sud motivés par des emplois et une meilleure nutrition Notre production est entièrement écologique - Nous n'utilisons aucun pesticide, mais à côté des laitues et des tomates nous plantons du basilic, du persil et de la menthe, qui éloignent naturellement les insectes.

Jardins suspendus

Un jardin urbain « zéro pollution » et « zéro déchet » - Serge va se dépenser sans compter pour réussir le tour de force de cultiver un jardin bio sur une terrasse en pleine ville. Les toits verts : un concept qui fleurit à grande échelle. Le toit vert (toit végétal, ou encore toiture végétalisée) est un concept de toiture utilisant de la terre et des végétaux en remplacement de l’ardoise, la tuile… Dans de nombreuses villes, le concept fait parler de lui car au lieu de maintenir des déserts de goudron et de gravier sur les toits, des champs, des potagers et des jardins pourraient se développer et fournir de grands bénéfices.

Les toits verts : un concept qui fleurit à grande échelle

Au-delà des avantages de climatisation naturelle, de gestion des eaux de pluie et de prolongation de la vie du toit, les toitures végétales sont simplement belles. Diversité historique des toitures vertes Il y a plusieurs types de toits verts et leurs usages varient du résidentiel à l’institutionnel (toitures végétales, toits jardins, toits écologiques). Le concept le mieux connu, celui des terrasses ou patios garnis de bacs à fleurs, est appelé jardins suspendus. Historiquement, la construction de toitures végétales se fait de manière traditionnelle dans plusieurs pays scandinaves et européens. Prix. LES POTAGERS POUSSENT A VUE D'OEIL SUR LE TOIT DES IMMEUBLES JAPONAIS ! Un potager dans la ville. Le jardin sur les toits. Rue des Haies, dans le 20e arrondissement parisien.

Le jardin sur les toits

Dans le gymnase des Vignerolles, un groupe d’adolescents joue au basket… Mais sur le toit, c’est une tout autre activité que l’on pratique : le jardinage ! Et oui, face au manque d’espace, la Ville de Paris a eu l’idée originale de créer un jardin directement sur les toits parisiens. Imaginez, 800 m2 d’espaces à jardiner ! Cet espace a été conçu comme un véritable projet social. La gestion en a été confiée à l’association La Fayette Accueil qui travaille depuis 1978 sur les questions sociales et d’insertion (femmes en difficultés, hébergement et réinsertion sociale, prise en charge de familles monoparentales en difficulté…). Le jardin solidaire est destiné à accueillir des personnes en situation d’isolement ou en détresse. Il accueille également de nombreux enfants du quartier : des écoles élémentaires et primaires, des centres de loisirs et bientôt des centres sociaux. Retrouvez d’autres acteurs du changement ICI !