background preloader

Menus toxiques et pesticides...

Facebook Twitter

Menustoxiques.fr. Ingrédients controversés du quotidien. Les médicaments dans la viande, un autre scandale alimentaire à venir ? Fabrice Nicolino, journaliste, jette un sacré pavé dans la mare dans Le Monde de ce lundi.

Les médicaments dans la viande, un autre scandale alimentaire à venir ?

Pour lui, un autre scandale alimentaire s’annonce : celui des médicaments présents dans la viande. Un constat que fait aussi l'Union vétérinaire belge qui tire la sonnette d'alarme. Samedi, le ministre français de l’Agriculture Stéphane Le Foll annonçait que trois carcasses de viande de cheval contenant des produits potentiellement nocifs pour la santé humaine avaient été consommées en France. Ces carcasses avaient été détectés positives au phénylbutazone, un anesthésiant anti-inflammatoire pour les chevaux de course, en Grande-Bretagne et exportées vers la France. Trois ont été bloquées mais trois autres n’ont pas été retrouvées et ont donc été consommées. Le ministre a cependant relativisé : les doses retrouvées ne sont pas dangereuses.

Agriculture, pesticides, OGM. Pesticides et phytosanitaires. Pesticides. Cerises : Le Foll saisit la Commission européenne au sujet d'un insecticide. MOUCHERON.

Cerises : Le Foll saisit la Commission européenne au sujet d'un insecticide

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé avoir saisi mardi 29 mars 2016 la Commission européenne au sujet d'un insecticide utilisé pour les cerisiers, craignant une "distorsion de concurrence" après l'interdiction de ce produit en France (février 2016) alors qu'il reste autorisé dans d'autres pays. L'insecticide, à base de diméthoate, a été retiré du marché le 1er février par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Un appel à agir contre les pesticides. Les bananes au chlordécone: quand l'Etat "déconne" Dérogation de pesticides : encore une aberration du système d’autorisation Environnement France. L’utilisation massive, par 15 pays au premier rang desquels la France, du dangereux pesticide Metam sodium – pourtant normalement interdit en Europe – est basée sur une dérogation scandaleuse pour Générations Futures et PAN Europe.

Dérogation de pesticides : encore une aberration du système d’autorisation Environnement France

Le Metam sodium est suspecté d’être cancérigène et d’être un toxique de la reproduction et du développement par l’US-EPA aux Etats Unis. Pourtant, des millions de kilogrammes du dangereux gaz metam sodium sont utilisés dans l’Union Européenne par 15 états membres pour la fumigation du sol. Cette utilisation se fonde sur une possibilité prévue dans la décision du Conseil 2009/562/EC qui prévoit des dérogations à cette interdiction. Le pesticide Metam sodium n’a en effet pas pu être autorisé car l’exposition des consommateurs n’est pas acceptable et qu’une série de données manquent. Malgré l’interdiction de principe, une utilisation large est tolérée au nom de « l’usage essentiel » pour les Etats qui demandent à pouvoir bénéficier de cette dérogation. Des milliers de tonnes de faux produits bio écoulées en Europe.

Comme si les fraudes n'existaient pas, la réglementation européenne autorise désormais toutes les dérives.

Des milliers de tonnes de faux produits bio écoulées en Europe

C'est une affaire dont la presse n'a pas fait ses choux gras. En décembre, la police italienne a démantelé un énorme trafic de faux produits bio. Les margoulins, soupçonnés d'être liés à la mafia, avaient trouvé la combine: acheter en Roumanie des céréales et des fruits secs bon marché, transformés en produits bio grâce à de faux documents, et revendus quatre fois plus cher à des grossistes qui n'y voyaient que du feu. Neuf pays européens, dont la France, ont profité de ces marchandises pleines de pesticides, dûment étiquetées « bio ». Depuis cinq ans que durait le trafic, des milliers de tonnes de faux produits bio auraient ainsi été écoulées pour un paquet d'oseille, au moins 220 millions d'euros. Question : quelles quantités de céréales, pâtes alimentaires, farine de froment, raisins secs ou huile de tournesol faussement bio les consommateurs français ont-ils ingurgitées ?

Pesticides : « Je mets ma santé en danger pour 1 100 euros par mois » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric.

Pesticides : « Je mets ma santé en danger pour 1 100 euros par mois »

PESTICIDES MILITAIRES! A vos rangs, désherbez! La courtine et ses environs!

PESTICIDES MILITAIRES! A vos rangs, désherbez!

Un cadre bucolique! La nature dans sa grande magnificence! Que de souvenir pour avoir crapahuté dans ces bois, ces prairies, en se nourrissant de ce que la nature nous donnait et.... de quelques boîtes de ration! McDonald's annonce qu'il n'utilisera plus de poulets aux antibiotiques aux Etats-Unis. Le poulet élevé aux antibiotiques devrait disparaître d'ici deux ans des restaurants McDonald's aux Etats-Unis.

McDonald's annonce qu'il n'utilisera plus de poulets aux antibiotiques aux Etats-Unis

C'est ce qu'a annoncé la chaîne de restauration rapide américaine, mercredi 4 mars. Intolérance au gluten : le désherbant de Monsanto en cause. MONSANTO.

Intolérance au gluten : le désherbant de Monsanto en cause

Et si l'intolérance au gluten était due au Roundup, l'herbicide le plus utilisé dans le monde et commercialisé par Monsanto ? C'est en tout cas ce que révèlent deux chercheurs américains, Anthony Samsel et Stéphanie Seneff. Ils ont récemment publié les résultats de leurs travaux de recherche dans la revue Interdisciplinary Toxicology.

L'intolérance au gluten, se manifestant par "des douleurs abdominales, une diarrhée chronique, un amaigrissement, des pathologies osseuses, l'anémie et la fatigue", ne doit pas être confondue avec l'allergie au gluten, dont souffrent de nombreux Français comme le premier ministre Manuel Valls.