Care-Inquiétude Sollicitude-Amae

Facebook Twitter

Martine Aubry - La société du "Care" Société du care. Care. Politique du "Care" Care. Société care. Do you care ? Le care est sur toutes les lèvres.

Do you care ?

Soin, sollicitude, souci des autres (et de soi), compassion, dévouement… Une sorte de bruissement s’empare du langage politique et universitaire. L’ère de l’individualisme effréné, c’est fini. Place au décentrement du regard. Il est temps de prendre soin les uns des autres. La droite britannique arrive au pouvoir en jurant de réparer une société brisée ("a broken society") en partie grâce au conservatisme compassionnel. Pour défricher le terrain, et prendre un peu de recul, nonfiction.fr vous propose cette semaine de revenir sur les racines de la notion de care, rejeton lointain de la philosophie morale d’Adam Smith, véritablement travaillée à l’aune de la psychologie morale américaine et théorisée dans ses aspects éthiques, politiques et sociales par les penseuses féministes américaines Carol Gilligan et Joan Tronto. Ce dossier complet comprend : La diversité du care. La diversité du care.

La diversité du care

De Carol Gilligan à aujourd'hui [mardi 25 mai 2010 - 15:00] Ethique Carol Gilligan et l'éthique du care Éditeur : Presses universitaires de France (PUF) 174 pages Qu’est-ce que le care, ce mot anglais traduit ici par soin, là par sollicitude, ailleurs par souci ? Une voix différente Professeure à la School of Law de New York University (NYU) et actuellement Visiting Professor au ‘Centre for Gender Studies’ de l’Université de Cambridge, Carol Gilligan a introduit la notion de care dans les sciences sociales dès 1982 avec In a Different Voice (Harvard University Press, publié en France en 1986, sous le titre Une si grande différence).

Une telle approche a nourri la "seconde vague du féminisme" extrêmement critique du patriarcat, ainsi que nombre de disciplines des sciences sociales, de la philosophie politique et éthique à la médecine. "Care-sollicitude": éthique féministe. Les éthiques du care, en proposant de valoriser des valeurs morales d’abord identifiées comme féminines – le soin, l’attention à autrui, la sollicitude – ont contribué à modifier une conception dominante de l’éthique.

"Care-sollicitude": éthique féministe

Par là, elles ont introduit des enjeux éthiques dans le politique, en fragilisant, par leur critique des théories de la justice, le lien apparemment évident entre une éthique de la justice et le libéralisme politique. Mais le point important est peut-être révélé par les réticences mêmes que suscite l’éthique du care : les raisons des objections théoriques, notamment en contexte français, aux éthiques du care rejoint le fréquent rejet de la revendication (vite identifiée comme essentialiste) d’une spécificité éthique féminine.

Pourtant le care renvoie à une réalité bien ordinaire : le fait que des gens s’occupent d’autres, s’en soucient et ainsi veillent au fonctionnement (ou au commerce) du monde. Le goût du particulier Care et justice L’importance de l’importance. Robert Castel Citoyenneté 1.‬‏ Femmes et politique. Fabienne Brugère sur le "Care" Care: nouvelle morale politique. Care, don, services : pour une nouvelle morale politique [mercredi 26 mai 2010 - 00:00] Une vision alternative de la vie, centrée sur le souci des autres et l’interdépendance humaine, reposant non pas sur une soi-disant “morale des femmes” mais bien sur une nécessité universaliste et démocratique, voici l’énorme pari engagé et tenu par Joan Tronto dans cette (tardive) traduction de l’ouvrage de la sociologue américaine, parue quatorze ans après l’édition originale.

Care: nouvelle morale politique

En 2004, un ouvrage collectif, sous la direction de Patricia Paperman et de Sandra Laugier, sortait sous un titre programmatique : Le souci des autres. Éthique et politique du care. Là encore, le politique est au centre. Avançons que l’intérêt majeur de la question du care tient à ce que, loin de ne s’adresser qu’aux faibles, il postule une interdépendance positive qui impose, sur le double plan éthique et politique, une responsabilité collective de tout un chacun. François Ewald (1) Revenu de vie. "Care-Inquiétude" style Alex Jones: Bohemian Grove ‬‏ 1/9. Alex Jones. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alex Jones

Pour les articles homonymes, voir Jones. Alex Jones Alexander Emerick Jones, né le 11 février 1974, est un animateur de radio, réalisateur et acteur américain. La presse le décrit comme conservateur et théoricien du complot de droite[1],[2],[3],[4],[5]. Il se considère lui-même comme libertarien ainsi que paléo-conservateur et constitutionnaliste. Biographie[modifier | modifier le code] Alexander Jones est connu pour soutenir diverses théories du complot, impliquant notamment le Nouvel ordre mondial.

Alex Jones défend les théories du complot à propos des attentats du 11 septembre 2001 et se réfère fréquemment aux documents déclassés de l'Opération Northwoods pour montrer un exemple de manipulation par le gouvernement fédéral. Ses recherches sont menées principalement grâce à des interviews auprès d’experts de divers horizons, de chefs religieux et politiques, de témoins et victimes d’évènements, de membres du gouvernement. Conspiracy Archives.

Moloch

Agapé.