background preloader

Documentation Plateformes Mooc régionales Formation continue

Facebook Twitter

Appel à communication - Colloque JOCAIR. Study Visits - Visites d’étude pour spécialistes et décideurs de l’éducation et de la formation professionnelle.

Study Visits -

Open Badges : une initiative pour la reconnaissance des compétences tout au long de la vie. Open Badges (Insignes ouverts) est une initiative de Mozilla financée par une fondation américaine.

Open Badges : une initiative pour la reconnaissance des compétences tout au long de la vie

Son objectif est de permettre la création et la gestion d'un portefeuille de certifications et de reconnaissances en fonction de ce que l'on a apris tout au long de sa vie, dans un cadre formel d'enseignement aussi bien que dans ses loisirs, ses études autonomes ou son bénévolat. Comment cela fonctionne Avant son lancement en janvier 2012, Open Badges a nécessité la coordination et la définition de plusieurs éléments comme les niveaux de certification, les procédures de vérification ou la durée des certificats, éléments qui devront être soumis au tests des usagers avant de parvenir à leur forme stable. Des certificats multiples peuvent être agrégés en un "méta-badge" ou diplôme qui certifie des apprentissages ou des compétences plus complexes. Un certificat apparaît sous la forme d’un symbole, mais chacun est accompagné d’un ensemble de metadonnées qui inclut :

Une typologie des MOOC. Autrefois nous n’avions que les cMOOC et les xMOOC, et déjà alors cette distinction était source de débats interminables.

Une typologie des MOOC

Désormais il semblerait qu’un nouveau type de MOOC apparaît chaque semaine: rMOOC, pMOOC, iMOOC, sMOOC, tMOOC et j’en passe. Comment se retrouver dans cette jungle d’acronymes dont les français sont si friands? Plutôt que de décortiquer tous les sigles que la Toile invente chaque semaine, nous allons proposer une ou plutôt des typologies adaptées à différents usages. Un site utilisant Blogs Blog.educpros.fr. Les MOOC « à la carte » font-ils vraiment des adeptes ?

Un site utilisant Blogs Blog.educpros.fr

Dans les MOOC auxquels j’ai contribué, ou que j’ai conçus moi-même, je mets souvent en avant l’intérêt d’avoir des « parcours » variés, qui permettent de satisfaire la diversité des intérêts des participants. J’avais d’ailleurs fait dans le temps un billet sur la question, intitulé les « MOOC à la carte ». Les appels à projets Unisciel - jusqu’au 1er juillet 2013. La géopolitique est communément considérée comme une affaire de spécialistes.

Les appels à projets Unisciel - jusqu’au 1er juillet 2013

À l'intersection de la géographie, de l'histoire et de la science politique, elle se nourrit en effet de complexité . Rémi Bachelet - Google+ - Cahier des charges d'un xMOOC Le tout… Comment enrichir des données en quelques clics ? En termes simples, Antidot Information Factory est une usine pour assembler et faire tourner des chaînes de traitement de l’information.

Comment enrichir des données en quelques clics ?

Un des points forts d’AIF réside dans le fait que ces chaînes sont modulables à souhait, ce qui garantit qu’elles pourront toujours être adaptées à la structure des contenus à traiter. Elles permettent de se concentrer sur ce que l’on veut obtenir des données initiales, d’un point de vue fonctionnel, en faisant abstraction de la complexité technique sous-jacente et sans avoir besoin de programmer quoi que ce soit. MOOC: quelle stratégie pour les établissements ? Les établissements d’enseignement supérieur sont de plus en plus nombreux à vouloir se lancer dans l’aventure des MOOC, et se posent la question de la stratégie à adopter.

MOOC: quelle stratégie pour les établissements ?

Compte tenu des moyens limités dont ils disposent, il faut faire des choix. Vaut-il mieux commencer par des cours généralistes pour attirer les internautes, ou se concentrer sur ses spécialités ? Mettre en avant ses stars, ou préférer des professeurs moins renommés mais enseignant des matières plus demandées ? Retour sur les stratégies des uns et des autres. S’adresser au public le plus large possible en offrant des cours avec peu de pré-requis, c’est la stratégie qui domine pour le moment au sein des établissements américains, il n’y qu’à regarder les cours proposés. MOOC: les édu-hackers à l’assaut de l’éducation. Le 25 mars, le Monde publiait un article au titre provocateur « Les MOOC à l’assaut du mamouth« .

MOOC: les édu-hackers à l’assaut de l’éducation

Il faisait référence à l’attaque en règle menée par les plus prestigieux des établissements américains sur l’enseignement en ligne. La libération du code de la plate-forme edX il y a moins de deux semaines vient de changer les règles du jeu et permettre à une nouvelle catégorie d’acteurs d’émerger: les particuliers. De l’accessibilité des moocs… financement, autonomie, tutorat, temps d’apprentissage. Par Jacques Rodet. J’ai rédigé ce billet suite au visionnage de l'enregistrement du bar en ligne de l’association ADUTICE consacré aux témoignages de Gilles Lepage et Jean Vanderspelden sur les moocs ReSOP et ABC Gestion de projet.

De l’accessibilité des moocs… financement, autonomie, tutorat, temps d’apprentissage. Par Jacques Rodet

J’ai bien noté qu’à défaut de modèle économique clairement énoncé (mais les initiateurs des moocs évoqués ne se sentent-ils pas déjà "payés" par la renommée d’être les premiers ?) , ces moocs avaient pu fonctionner grâce à la générosité et une très grande implication temporelle de leurs animateurs. Jean-Luc Peuvrier a posé judicieusement la question de la pérennité d’une telle gestion des ressources humaines au sein des moocs. Elle reste sans réponse pour l’instant. Le blog de Veille collaborative: État des lieux des MOOCs. A qui appartient le savoir ? Formation tout au long de la vie. European MOOCs. Cadrage Mooc régional. GDP MOOC régionaux. Plan de montage projet Plateforme Mooc régional Formation continue.

Mooc regional "la réunion" [Conc. MoocGdP] Public - Tableau de suivi du certificat par équipes. De qui se MOOCS t'on ? MOOCS.

De qui se MOOCS t'on ?

Massive Open Online Courses. Depuis déjà quelques années, mais particulièrement depuis l'année dernière au cours de laquelle le phénomène explosa littéralement (plus dans la presse que dans les usages d'ailleurs ...), c'est l'une des tendances lourdes du web pedago-numérique d'outre-atlantique. 2012 fut donc l'année des MOOCS (36), prenons en 2013 le temps d'un premier état des lieux. Peu d'analyses ou d'opinions personnelles dans le billet à suivre (bon un peu quand même vu que j'arrive pas à m'en empêcher ...), mais surtout une bonne grosse revue de liens sur le sujet, après une veille de plusieurs mois, pour permettre de faire le tour de ce que l'on sait aujourd'hui des Moocs.

Si vous n'avez que 4 minutes, que vous parlez anglais et que vous ne connaissez rien au sujet, cette vidéo (39) est faite pour vous. E-insertion. MOOC: les business models émergents. Comme nous l’avons vu dans le dernier billet , le business model des MOOC est loin d’être viable, tant pour les plates-formes que pour les établissements à l’origine des cours. L’essentiel des revenus des plates-formes provient de la certification, et les quelques miettes laissées par Coursera aux établissements ne suffisent pas à payer les dizaines de milliers de dollars nécessaire au financement des équipes pédagogiques et des divers prestataires de service. Pour devenir viables, les plates-formes devront élargir leur base d’utilisateurs, et mettre en place de nouveaux modèles économiques. Quelques business models émergents. Rendre l’accès aux bases de données des étudiants payant constitue l’une des pistes privilégiées par Coursera et par Udacity pour monétiser leur activité.

Des centaines d’entreprises comme Facebook ou Google se disent intéressées. Rendre l’accès au cours payant est sans doute le modèle économique qui paraît le plus simple. Source photo. Autour des MOOC. Une page autour des MOOC, cours de masse en ligne et ouverts (Massive Open Online Course) une collecte de références initiée par Michel Briand, Telecom Bretagne, à compléter (wiki ouvert) Nous nous dirigeons vers un nouveau modèle radicalement ouvert, asynchrone et collaboratif. Il laisse place à l’expérience et à la curiosité. Il consiste à adapter la transmission des savoirs dispensés à l’école aux usages et aux modes de diffusion actuels. Plutôt que de susciter frustration et ennui l’école doit ramener dans ses rangs les curieux et les passionnés qu’elle a laissé, et continue à laisser au bord de la route.

Thierry Curiale (Orange) : "Nous souhaitons lancer une plate-forme de MOOC francophone d’ici fin 2013". Communauté MOOC ABC Gestion de projets. Education.