background preloader

Matrix

Facebook Twitter

Matrix, Machine Philosophique. Matrix machine philosophique. Les philosophes ont vocation à s’intéresser à tout car tout est prétexte à la réflexion.

Matrix machine philosophique

Avec la trilogie Matrix, les philosophes peuvent s’en donner à cœur joie car les frères Wachowski ont tout fait pour truffer leurs films de références philosophiques, théologiques ou scientifiques. C’était d’ailleurs leur leitmotiv en faisant cette trilogie, faire des films d’actions qui touchent à tous les films de genre (western, science fiction, kung fu,…) et qui auraient un contenu intellectuel. Mais croire que ce film ne peut plaire qu’au fan de films de genre et aux intellectuels serait une erreur car le film en interrogeant le monde sur sa réalité et sa valeur se veut adolescent, en évoquant le passage dans l’autre monde renvoie à toute la fantasmagorie d’Alice au pays des merveilles ou du Magicien d’Oz et enfin, tout la relation amoureuse entre Trinity et Néo renvoie à la passion shakespearienne et tout particulièrement à Roméo et Juliette (la scène du baiser à la fin du premier film).

Matrix : machine philosophique - Krinein Livres. La philo au service de «Matrix». Que la sortie en salle de la plus grosse machine financière jamais produite par l'industrie cinématographique doive s'accompagner d'un battage médiatique et promotionnel à la hauteur des sommes investies, quoi de plus prévisible ?

La philo au service de «Matrix».

Après tout, il faut bien garantir les retours sur investissement. Que la philosophie devienne en revanche un pur outil promotionnel, analysable selon des catégories marketing ordinaires, qu'elle s'ajoute à l'arsenal des moyens de communication à la disposition du publicitaire, voilà qui peut légitimement inquiéter et mérite sans doute réflexion. Soyons clairs. 1. Nous ne reprochons nullement aux auteurs de Matrix, machine philosophique (1) d'avoir «pris au sérieux des choses dérisoires».

Il n'existe pas d'objet dérisoire ou frivole en philosophie. 2. 3. Matrix, machine philosophique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Matrix, machine philosophique

Matrix, machine philosophique est un livre publié en 2003 aux Éditions Ellipses, il est composé de 13 essais dans lesquels les relations du film Matrix avec la philosophie sont étudiées. Matrix : machine philosophique, de Thomas Bénatouïl. La trilogie de Matrix est-elle autre chose qu'une formidable machine commerciale?

Matrix : machine philosophique, de Thomas Bénatouïl

Oui, c'est une machine philosophique. Et cependant elle n'aurait pas eu le succès que l'on connaît s'il s'agissait seulement d'un film «pour philosophes». Au coeur de son propos, il y a bien sûr une question «éternelle» aux accents adolescents («Comment savoir si la réalité n'est pas une vaste illusion?») ; le film est saturé de lieux communs philosophiques et de références ouvertes ou occultes à toute la tradition: de Platon à Baudrillard en passant par Descartes. Matrix. Matrix ou le sablier de nos représentations. 1Jacques Derrida, dès le premier paragraphe de La Pharmacie de Platon (1972), écrit : « Un texte n’est un texte que s’il cache au premier regard, au premier venu, la loi de sa composition et la règle de son jeu. (...)

Matrix ou le sablier de nos représentations

Un texte reste d’ailleurs toujours imperceptible. La loi et la règle ne s’abritent pas (...) dans l’inaccessible d’un secret, simplement elles ne se livrent jamais, au présent, (...) à rien qu’on puisse rigoureusement nommer perception. Au risque toujours et par essence de se perdre ainsi définitivement. » Je crois ce paragraphe utile lors d’une analyse du film américain Matrix (1999). D’abord, parce que tout objet a trois moments : production-fabrication, circulation-distribution, consommation. En sociologie des œuvres, on parle aussi de réception ou de sociologie des publics, c’est-à-dire sociologie des conditions de réception de certains produits culturels par certains publics.

Allégorie de la caverne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Allégorie de la caverne

L'allégorie de la caverne est une allégorie exposée par Platon dans le Livre VII de La République. Elle met en scène des hommes enchaînés et immobilisés dans une demeure souterraine qui tournent le dos à l'entrée et ne voient que leurs ombres et celles projetées d'objets au loin derrière eux. Mag Philo : Langages.

Mécanopolis, Cité de l'avenir. Vous ne les avez pas entendus, mais ils étaient là, traînant le long des couloirs de Zion leur mine pleine d’une contrition satisfaite ?

Mécanopolis, Cité de l'avenir

« Nous vous l’avions bien dit, ça devait arriver : à force de produire des machines pour vous servir, vous êtes devenus vous-mêmes les esclaves de vos instruments. » Ne les entendez-vous pas, de l’intérieur de la Matrice, annoncer l’Apocalypse technique qui, si on en croit Matrix, a en réalité déjà eu lieu ? Peu leur importe d’ailleurs l’événement lui-même, car c’est une idée de l’homme universelle, intemporelle qu’ils disent défendre. Certes il est vrai qu’au premier abord Matrix semble partager avec ceux qu’on pourrait appeler les technocatastrophistes la conviction que le développement de la technique menace l’homme.

Chaque âge de la technique a ses prophètes de malheur. La guerre contre les machines qui est le cadre de l’action de Matrix se déploierait donc dans une philosophie politique très classique. Matrix. Machine philosophique.