background preloader

Photo Jardin Permaculture

Facebook Twitter

Jardins St-Casimir 2007. L’automne dernier, étant absent la majorité du temps, nous n’avons pas eu le temps de recouvrir le jardin de mulch. D’où l’allure abandonnée du jardin le printemps venu. Ici le plan d’eau... En avril, nous avons tout recouvert de foin. Cela favorisera la décomposition des résidus végétaux et enrichiera le sol. Surtout qu’à plusieurs endroits, le sol commençait à apparaître... tout comme les herbes non-désirées ! Début juin, le temps des semis. Nous avons aménagé une petite parcelle de maïs, là où se trouvaient les pommes de terre l’an passé.

Expérience avec des pommes de terre dans des pneus. Vue d’ensemble du jardin le 4 juillet 2007. Évolution du maïs sucré Le jardin du côté de la "serre". Un mur d’haricots d’Espagne. Vue générale du jardin le 7 septembre 2007 Vue de la serre, avec le mur d’haricots en arrière plan. Les trois variétés de pommes de terres Grâce à l’utilisation du paillis, la récolte des pommes de terre est super facile.

Exemples de panais. COOP - Les jardins auto-fertiles. Coop ouverture. Étapes d'implantation d'un jardin autofertile. La première étape consiste à planifier la disposition du jardin et des différents éléments qui s’y trouveront, cette années et les années à venir. À l’aide de piquets et de cordes, délimiter les allées et les buttes. Puis détourber. Prendre la terre des allées et la mettre au centre de la butte et prenant soin de retirer toute racine de plante vivace (chiendent, pissenlit, chardon, asclépiade…) À l’aide d’un râteau, faire glisser par petites couches successives la terre du centre de la butte jusqu’à l’atteinte une surface plane.

Chaque couche se fait sur l’ensemble de la butte. Entre chaque passage, enlever les racines de vivaces et les cailloux. (optionnel) Disposer deux tuyaux d’irrigations sur la butte. Installer les tuteurs Deux barres de fer pour béton que l’on courbe et se croisant au centre de la butte. Une grosse broches faisant le tour des tuteurs et servent à y attacher des cordes pour les plantes grimpantes. Butte contour Le carton est recouvert de bois raméal fragmenté (BRF). Jardin autofertile - Isle-aux-Coudres. Www.vegeculture.net Jardin autofertile Isle-aux-Coudres, printemps 2005 Ce jardin est aménagé sur l'Isle-aux-Coudres. Le sol est sableux et n'a jamais été cultivé. Implantation Désherbage... Prendre la terre des allées mettre toute la bonne terre au centre de la butte. On retire toute roche et racine de vivace. À l'aide de râteau, faire descendre la terre par fine couche jusqu'à l'atteinte d'une largeur de plateau de 3 pieds (1 m).. Les allées et tout le pourtout est recouvert de carton pour empêcher les herbes de pousser.

Installation des tuteurs, puis application d'un mulch de feuilles mortes. Aménagement d'un plan d'eau. Implantation de plantes aquatique et filtrantes. Ajout d'un chicot, de branches, de roches et de mulch. Suivi des buttes Par manque de feuilles mortes, nous avons ajouté du mulch composé herbes sauvages. Pour agrandir le jardin sans avoir à tout désherber à la fourche (et par manque de temps), une parcelle de sol fut préparé à l'aide de carton et de paille. Les Jardins Vivaces. Qualité du sol La première observation, c’est la beauté des lieux. Une formidable diversité de plantes, fleurs, arbres. Plus de 3000 variétés de plantes vivaces. Des centaines de buttes chacune habiter par des vivaces. Grâce au bois raméal fragmenté, Jacques à gagné une zone climatique, pouvant désormais cultiver des plantes ne pouvant auparavant pousser dans cette région.

Les fleurs émergent plus rapidement que chez les autres terrains. Aucun sol à nu. Bois raméal fragmenté (BRF) Le bois raméal fragmenté consiste en de petits fragments de jeunes arbres ou branche provenant d’arbres nobles (bois dur tels que l’érable, l’être, le chêne). On peut constater les trois couches caractéristiques d’un bon sol vivant et fertile grâce au BRF. On voit ici un morceau de BRF colonisé par les basidiomycètes. Le BRF reproduit la qualité du sol forestier, conservant l’humidité et apportant des nutriments. Fabrication de bois raméal fragmenté (BRF) Finalement, un gros merci à Jacques pour sa générosité. Implantation d'un jardin autofertile. Www.vegeculture.net Jardin autofertile Victoriaville, saison 2005 Ce jardin fut aménager dans une parcelle du Jardin communautaire des Bois-Francs à Victoriaville.

La parcelle mesure 4m x 6m. Le sol est sableux. L'année dernière, du maïs fut cultivé et un petit apport de lisier de porc avait été ajouté à cette époque. Implantation du jardin Après un désherbage à la fourche, on prend la terre des allées pour augmenter la hauteur des buttes. À l'aide du râteau, former les buttes en faisant débouler un peu de terre afin de former un mille feuille.

Du carton est mis dans les allées et autour du jardin afin d'empêcher les herbes de pousser. Au sein du jardin communautaire, des tas de feuilles sont disponibles. Installation des tuteurs. Implantation des cultures et prise de notes. Le jardin en date du 2 juillet 2005 Implantation d'un plan d'eau. Les haricots grimpants... 9 juillet, le jardin explose!!!

Les premiers légumes consommées : radis, pois mange-tout, laitue, roquette (arugula).