background preloader

Permaculture

Facebook Twitter

La Grelinette. Les jardins d'Annick Bertrand et d'Yves Gillen - L'atelier citoyen. Dans le cadre de ses "Déambulations au jardin", l'Atelier citoyen s'est rendu le 17 octobre au Jardin du Marais chez Annick Bertrand et Yves Gillen.

Les jardins d'Annick Bertrand et d'Yves Gillen - L'atelier citoyen

Annick est écrivain, Yves, artiste et intervenant à l'école Nationale supérieure du paysage de Versailles. Ils ont transformé un petit coin de marais en un lieu plein de fantaisie, d'originalité et de charme, où les sentiers nous conduisent de découvertes en découvertes. Yves Gillen Un potager aux légumes superbes ! D'une tourbe acide, il a obtenu une terre souple et riche. Son jardin labyrinthique est ponctué de huttes, cabanes, tipis, petits bancs pour la contemplation, tout ceci constitué de matériaux locaux ou de récupération ; dans une profusion de plantes tantôt libres, tantôt taillées, nous vagabondons sous des tunnels végétaux, passons des ogives de chaume, découvrons des îles imprévues ; la créativité est partout . Une rencontre stimulante, nous rappelant les gestes conséquents des jardiniers responsables de leur environnement . Le zonage du chant des cerises » » Le chant des cerisesLe chant des cerises - Expériences et conception en permaculture.

Le zonage du chant des cerises Le zonage — le découpage conceptuel du terrain en différentes zones — est un outil très utilisé pour concevoir un lieu en permaculture . A chaque zone, numérotées de 1 à 5, correspond un degré d’intensité d’utilisation ou d’intervention, de « très intensif » jusqu’à « sans intervention ». Les guides habituels du zonage sont la maison (ou le parking) et la distance, avec le présupposé que plus un élément est loin, plus on aura tendance à le délaisser, et inversement, que plus un élément est utile, plus il devrait être proche du point d’entrée de notre système. Mais la distance n’est que le guide général, pondéré par les caractéristiques intrinsèques du système. Par exemple l’utilisation peut-être modifiée par la topographie (on aura tendance à privilégier un terrain plat situé plus loin qu’une forte pente proche) ou la fertilité du terrain, et l’intervention par tout un tas de facteurs (point d’eau, accès équipement, etc).

Structures Plantes Sources d’eau. Newsletter AFAF - Avril 2012. Jejardine.org, un site de la SNHF. La Permaculture : une vision, des principes, des techniques by Mathieu foudral on Prezi. Making growing dome 2. A five-eighths, three-frequency icosahedron greenhouse for £30 A DIY dome greenhouse Here is the completed dome, covered with polythene, bubblewrap, old tent, large dog-food bags and industrial clingfilm, mostly from recycled sources.

Making growing dome 2

Growing inside the greenhouse dome Currently it is growing melons, squash, cucumber and basil. On a sunny afternoon I have seen the temperature inside at 46 degrees plus. I put the greenhouse dome on top of some old slabs of concrete from a garage and these seem to work superbly as a heat sink. It is certainly warmer in there than in our more traditional greenhouse. My first home-grown melon Now it is a bit of a leap from a simple icosahedron to a 3 frequency, and in some ways I wish I had made this one as a 2 frequency dome – it did take a lot of time to make (and move) the structure. MLM_ITAN_MOD-A_Le jardin naturel. La cuvette de plantation “autonome” Pour continuer dans la suite de "la permaculture, une question de principes", et du jardin-mandala… Nous avions décidé, toujours avec la glorieuse équipe de Genève en transition, de planter moultes fruitiers sur ce beau terrain de Mies (attention, site internet qui pique les yeux).

La cuvette de plantation “autonome”

En général on peut faire un trou, mettre l’arbre dedans (enfin les racines), reboucher et pouf, c’est fini. Mais ça, c’était avant. Quand on plante des arbres, arbustes et autres plantouzes, on fait ce qu’on appelle une cuvette de plantation. Un léger débordement de terre qui a pour objectif de retenir l’eau d’arrosage, de pluie. Dans mon esprit cette cuvette était moche, (presque) nulle et non avenue. Tadaaa! Encore une mission pour Permakodama!