background preloader

Désinformation, théorie du complot

Facebook Twitter

Sites de désinformation

Désinformation sur Internet - Webdoc. Fake news, la complexité de la désinformation - First Draft News FR. Aujourd’hui, nous reconnaissons tous que le terme fake news, particulièrement répandu en anglais et toujours plus utilisé en français pour désigner des fausses informations, ne s’avère pas très utile.

Fake news, la complexité de la désinformation - First Draft News FR

Cependant, sans qualificatif pour le remplacer, nous sommes contraints à employer cette formule en mimant des guillemets. Trouver une expression de remplacement n’est pas chose aisée, car il s’agit d’évoquer bien plus que des simples actualités. En effet, il est question de l’ensemble de l’écosystème de l’information. En outre, « fausse » ne saurait décrire la complexité des différents types de mésinformation (partage malencontreux d’informations incorrectes) et de désinformation (création et partage délibérés d’informations fausses). Pour comprendre le système actuel de l’information, nous devons considérer trois éléments : Les différents types de contenus créés et partagésLes motivations des personnes à l’origine de ces contenusLes modes de diffusion de ces contenus.

Le constat d’un auteur de fausses infos sur Facebook : « Personne ne vérifie. C’est effrayant » Paul Horner possède un petit empire de sites qui font des canulars plus ou moins marrants.

Le constat d’un auteur de fausses infos sur Facebook : « Personne ne vérifie. C’est effrayant »

Il pense que la différence, après l’apparition du catalyseur Trump, est que les gens croient tout ce qu’ils lisent, même quand on leur prouve que c’est faux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Luc Vinogradoff On a beaucoup parlé ces dernières semaines des « fake news », de faux articles contenant de fausses informations publiés sur des sites obscurs qui sont partagés sur Facebook autant, voire parfois plus, que les articles de médias traditionnels. On sait que de plus en plus de gens partagent ces articles, ce qui ne veut pas forcément dire qu’ils y croient ou même qu’ils les lisent. Leur véritable influence est sujette à caution, mais leur prolifération est indéniable. Qui écrit ces articles ? Le Washington Post en a rencontré un. Paul Horner est un ancien du milieu. . « Les gens sont clairement plus bêtes » « Ils ne font que partager des trucs.

. – publication d’un canular ; « Ils ne vérifiaient rien » Les médias français à la chasse aux informations trompeuses. Comment se fier à une information ?

Les médias français à la chasse aux informations trompeuses

Question déterminante en ces temps d’élections, et alors que nos sources se démultiplient et évoluent, en particulier les réseaux sociaux. On parle beaucoup de "fake news", d’informations trompeuses, mais le champ est plus large et Le Monde, notamment, réagit. L'idée du Monde est née fin 2015, alors que les rumeurs s’amplifiaient encore après les attentats.

Elle aboutit ce mercredi à "Decodex", une base de 600 sites référencés par degré de fiabilité. Des sites avant tout français, mais aussi anglais, américains et allemands, distingués par 5 couleurs : du rouge au vert. A l’origine de ce projet, Samuel Laurent, le responsable de la rubrique "Les Décodeurs". Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes. Apprendre à vérifier l’information L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane.

Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes

Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations. Toujours dans le premier degré, le site de l'IEN de Cluses (académie de Grenoble) met en ligne le travail de Rose-Marie Farinella qui fait passer à ses élèves un diplôme d'apprenti hoaxbuster à travers une séquence du 8 séances. Pour le collège et le lycée Scénario pédagogique Edu'base pour le collège afin de questionner les modes de partage de l'information par les élèves.

Conspirationnisme / Théories du complot