background preloader

Fracture d'usage

Facebook Twitter

INEDUC : pratiques numériques des adolescents et territoires. Abstract : The INEDUC project focuses on educational inequalities.

INEDUC : pratiques numériques des adolescents et territoires

It plans to analyze the educational pathways of teenagers aged 13 to 15 years, linking their schooling, their leisure activities during free time and their digital practices. The results show that the territorial variable does not appear as discriminating on digital equipment but it is, as well as social variable, since we are interested in digital uses and coaching practices at home. For the sake of social and spatial justice, the article shows how some colleges are trying to compensate for inequalities territories and social situations. Résumé : Le projet INEDUC s’intéresse aux inégalités éducatives. INEDUC : focales sur les inégalités scolaires, de loisirs et de pratiques numériques chez les adolescents. 1 Le Groupement d’Intérêt Scientifique M@rsouin, créé en 2002 à l’initiative du Conseil régional de B (...) 2 L’Agence Nationale de la Recherche est un établissement public français à caractère administratif c (...) 1Notre consortium pluridisciplinaire (sciences de l’éducation, géographie sociale, anthropologie et sociologie) composé de plusieurs équipes des universités Rennes 2, Caen, Angers et du GIS Marsouin1 a obtenu un contrat de recherche ANR2 à propos des inégalités éducatives, qui présente la caractéristique de croiser les parcours scolaires avec les pratiques numériques et de loisirs des adolescents. 2Ce projet, INEDUC, vise à identifier les inégalités éducatives liées aux contextes et espaces de vie des jeunes âgés de 11 à 15 ans (période scolaire du collège) en France.

INEDUC : focales sur les inégalités scolaires, de loisirs et de pratiques numériques chez les adolescents

Les plus démunis face au numérique. Inégalités éducatives et espaces de vie. Les laboratoires ESO et CREAD organisaient le colloque « Inégalités éducatives et espaces de vie » les 10 et 11 septembre 2015 à l’université Rennes 2.

Inégalités éducatives et espaces de vie

Ce colloque porte sur les inégalités éducatives de manière générale, notamment celles liées aux contextes et espaces de vie des enfants et des adolescents. L’éducation est ici pensée dans une acception assez large, prenant en compte toutes les influences qui peuvent s’exercer sur un individu pendant sa vie, qu’elles soient mises en œuvre par des actions éducatives volontaires et réfléchies (dans la famille, à l’école, dans les structures éducatives, etc.) ou issues des influences de l’environnement sans réelle intention éducative. Elle renvoie ainsi aux acquisitions qui résultent des interactions entre l’individu et son environnement physique et humain, englobant tant les transmissions par action volontaire que par imprégnation.

La fracture numérique touche aussi les jeunes. Recevez nos newsletters : Une étude d’Emmaüs Connect réalisée auprès de jeunes en situation de décrochage social, scolaire et professionnel met en avant les difficultés d’accès et d’usages de ces décrocheurs face au numérique, ce qui ralentit considérablement leur réinsertion.

La fracture numérique touche aussi les jeunes

Ils font partie de la génération Y, ces enfants nés entre le début des années 1980 et le début des années 2000, à laquelle on prête une connaissance accrue des nouveaux outils numériques. Pourtant, ces jeunes ont moins accès à un ordinateur ou à un smartphone que les autres, et savent encore moins s’en servir correctement. Dans une étude anthropologique menée dans plusieurs missions locales françaises, Emmaüs Connect pointe que les jeunes de 18 à 25 ans en situation de difficulté d’insertion socioprofessionnelle sont également décrochés en ce qui concerne le numérique. Agnès van Zanten : "Sur Internet aussi, les jeunes des milieux populaires sont moins bien armés pour s'orienter" Vous avez mené, pendant trois ans, une étude sur l’orientation des jeunes, en vous rendant dans des établissements d’Île-de-France.

Agnès van Zanten : "Sur Internet aussi, les jeunes des milieux populaires sont moins bien armés pour s'orienter"

Quel premier constat pouvez-vous en tirer ? La question de l’orientation est traitée très différemment d’un lycée à l’autre. Dans les établissements les plus favorisés, les professeurs sont en mesure de conseiller les élèves et surtout, ils peuvent les préparer aux filières sélectives comme les classes prépas. Lecture sur écran : quelle fracture numérique ? En s’appuyant sur l’évolution du taux d’équipement des ménages français en appareils connectés, on aurait pu croire que la fracture numérique appartenait au passé.

Lecture sur écran : quelle fracture numérique ?

Une récente étude de la DEPP[1] consacrée à la lecture sur support numérique à la fin du collège apporte une démonstration finement argumentée de la fracture numérique actuelle. Fracture non pas en termes d’équipement, mais en termes de compétences de navigation numérique, très fortement corrélées à l’appropriation des usages des instruments numériques selon les milieux sociaux.