background preloader

Apprendre à coder ?

Facebook Twitter

#pasdespisseursdecode " Algorithme, une responsabilité sociale et citoyenne " Pour ma part, j’avais trouvé un titre un peu pompeux, de ceux que l’on trouve pour cacher une forme de stress de la découverte d’un univers que l’on ne connaît pas forcément.

#pasdespisseursdecode " Algorithme, une responsabilité sociale et citoyenne "

Class'Code. La programmation : Pourquoi? Pour qui? Comment? 15+ Ways of Teaching Every Student to Code (Even Without a Computer) According to Code.org, 90 percent of parents in the U.S. want their children to learn computer science—it will be crucial for many jobs in the near future—but only 40 percent of schools teach it.

15+ Ways of Teaching Every Student to Code (Even Without a Computer)

Critics claim that it is mainly the more affluent schools that offer computer science courses, thus denying those who attend poorer schools the chance to learn necessary skills. A focus on STEM is not enough: Code.org also reports that while 70 percent of new STEM jobs are in computing, only 7 percent of STEM graduates are in computer science. It is imperative that savvy schools begin to focus some STEM resources on computer science and programming. In my opinion, parents of every student in every school at every level should demand that all students be taught how to code.

They need this skill not because they’ll all go into it as a career—that isn’t realistic—but because it impacts every career in the 21st-century world. Teaching Coding to the Youngest Students Teaching Coding to Kids 8 and Up. En 2016, le code informatique arrive à l’école. Pour faire face à la révolution numérique, il est impératif que les enfants, mais aussi les enseignants et les parents, comprennent l’enjeu de l’introduction de ce nouvel enseignement.

En 2016, le code informatique arrive à l’école

C’est peut-être avec surprise que les parents ont découvert un nouvel enseignement dans l’emploi du temps de leurs enfants : le code. En effet, comme dans d’autres pays autour de nous, l’Education nationale a inscrit aux programmes de l’école et du collège une initiation à l’informatique, appelée « algorithmique », ou bien « fondements du numérique », ou encore « code », ou « informatique ». Plus précisément, « l’enseignement de l’informatique (codage, algorithmique) est introduit au collège et une sensibilisation au code est proposée à l’école primaire », ce qui s’ajoute aux cours déjà proposés au lycée. Garder l’esprit critique Pour en rester à la vie professionnelle, il est essentiel que chacun ait accès à ces compétences pour avoir les moyens de choisir, de trouver sa vocation. Accueil — Class´Code. Educnum. Acteurs publics. Vous avez dénoncé les choix budgétaires du gouvernement, qui prendraient la recherche comme “variable d’ajustement”.

Acteurs publics

Est-ce une forme d’aveuglement des politiques publiques ? C’est malheureusement un réflexe naturel de courte vue : en période de tension budgétaire, on va chercher les budgets là où leur absence ne se fait pas sentir. Programmation à l’école … même pas peur ! Par ChanteClac L’introduction, à la rentrée 2016, d’éléments de sciences informatiques à tous les niveaux de la scolarité obligatoire divise.

Programmation à l’école … même pas peur !

Elle a ses partisans et ses opposants, et toutes celles et ceux qui n’ont rien contre a priori, mais qui s’inquiètent de la mise en pratique. Autant le dire tout de suite, je suis dans le camp des partisans car savoir programmer un minimum me sert sans cesse, et au-delà, j’ai conscience que ma façon de penser est influencée — positivement me semble-t-il — par le peu de programmation que je pratique.

Ce petit billet sans prétention vise à vous encourager à vous lancer dans les sciences informatiques, d’abord seul ou en famille cet été ;-)) … puis avec vos élèves. Faire des sciences informatiques, ce n’est pas apprendre à se servir d’un ordinateur, ni utiliser des outils informatiques en classe à des fins pédagogiques (les fameuses TICEs), mais plutôt s’approprier des concepts et une façon de penser, propres à ce domaine des sciences.

Assez logi. Vous avez une minute ? Pour comprendre le codage à l’école. Programmation à l'école : les élèves français apprendront à coder dès la rentrée 2016. L'apprentissage de l'informatique dans les écoles publiques françaises passe à la vitesse supérieure.

Programmation à l'école : les élèves français apprendront à coder dès la rentrée 2016

De nouvelles ressources pédagogiques arriveront prochainement entre les mains des professeurs d'écoles maternelles et primaires afin qu'ils puissent initier les plus jeunes à la programmation informatique dès la rentrée de septembre 2016. Ces nouveaux outils incluent des MOOC (cours gratuits et ouverts à tous sur Internet), des tutoriels et des manuels pédagogiques, dont le livre « 1,2,3...codez », présenté à la presse le 2 juin dernier. Grâce à ces ressources, les professeurs vont pouvoir apprendre aux élèves à coder de petites applications, à animer un personnage, programmer les déplacements de robots ou encore à envoyer des messages cryptés. Mathématiques - réforme du collège 2016 - algorithmique. Retour sur la matière programmable. Par Rémi Sussan le 11/07/14 | 9 commentaires | 3,205 lectures | Impression Un article paru fin mai dans IEEE Spectrum, sous la plume de Philip Ball, fameux écrivain scientifique britannique, fait le point sur la matière programmable.

Retour sur la matière programmable

De quoi s’agit-il ? C’est en quelque sorte le lien entre l’internet des objets (qui existe déjà techniquement, même si son usage reste restreint) et l’univers “science-fictionesque” de la nanotechnologie d’Eric Drexler, avec ses assembleurs universels capables de créer tout et n’importe quoi – et éventuellement de détruire le monde à coup de gelée grise. Faut-il enseigner le code informatique à l'école ? Le codage à l’école, quelle place lui donner? Si le Québec décidait d’intégrer le codage dans l’enseignement, comment cela pourrait-il fonctionner ?

Le codage à l’école, quelle place lui donner?

Quelle place devrait-on lui donner ? Et à partir de quel âge les enfants devraient-ils commencer ? Des pistes se dessinent. En Estonie et en Grande-Bretagne, la programmation fait carrément partie du cursus scolaire. Le code est désormais une matière de plus dès la première année. Ici, l’art du code n’est pratiqué que par une minorité d’enseignants particulièrement motivés. Aussi jeunes soient-ils, les élèves sont particulièrement motivés par les perspectives d’emploi que cela offre, note-il. « Au début de l’année, je leur ai vendu ça comme une façon de devenir riche assez facilement. Axelle Lemaire veut que les enfants apprennent à coder. LE SCAN - Au même titre que «le découpage et le collage», la secrétaire d'État au Numérique veut que l'école apprenne la programmation informatique aux enfants.

Axelle Lemaire veut que les enfants apprennent à coder

Parlez-vous le HTML? Il est probable que non. Apprendre le code, même à l’école. En France, en Europe, dans le monde entier, les initiatives se multiplient pour développer la culture numérique des jeunes et proposer des apprentissages au code.

Apprendre le code, même à l’école

La maîtrise et la compréhension des fondamentaux de l’informatique semblent de plus en plus nécessaires pour éduquer de véritables citoyens numériques éclairés, dans un monde toujours plus connecté. « Les jeunes d’aujourd’hui ont une grande expérience et une grande facilité pour interagir avec les nouvelles technologies, mais beaucoup moins pour créer et s’exprimer avec. C’est un peu comme s’ils savaient lire, mais pas écrire avec les nouvelles technologies » déclarait Mitch Resnick, directeur du groupe Lifelong Kindergarten au MIT Media Lab, dans une vidéo TEDx en 2012. Emmanuel Davidenkoff: Informatique à l'école: veut-on un pays de consommateurs ou de citoyens concepteurs? Cette tribune a été précédemment publiée dans L'Echo Républicain. ÉDUCATION - "Il est urgent de ne plus attendre". C'est le sous-titre, bien peu académique, du rapport que l'Académie des sciences vient de publier sur l'enseignement des sciences informatiques à l'école.

En filigrane, une question qui nous concerne tous: nos enfants sont-ils condamnés à n'être que des consommateurs passifs, ignorants, et aisément manipulables de l'ère numérique, ou saura-t-on en faire à la fois des acteurs de la révolution en cours et des citoyens éclairés, capables de dominer la machine et non d'en devenir les esclaves? Le rapport suggère notamment d'initier les enfants, dès le plus jeune âge à la "pensée algorithmique" -leur faire comprendre, par l'expérience, qu'une tablette ou un smartphone répondent à des séries d'instructions pensées et programmées par un être humain. L’école à l’heure de la programmation. Au Québec, des voix s’élèvent pour réclamer qu’on enseigne aux élèves du primaire les rudiments du codage et de la programmation informatiques, comme on le fait en Estonie et en Angleterre.

En attendant que le ministère bouge, des enseignants et stagiaires tentent l’expérience dans leurs classes. Le Devoir est allé à leur rencontre. Les yeux rivés à leur écran, les élèves de la classe de 6e année de Julie Vallières font des exercices de code. Ils tentent de déplacer un personnage dans un labyrinthe à l’aide de lignes de programmation qu’ils « codent » eux-mêmes. Leur écran est divisé en trois sections verticales. . « Ils doivent faire un labyrinthe et permettre au bonhomme de le traverser. Lire, compter, coder. Lire, compter, coder... bientôt le triptyque de la rentrée scolaire? Avant les vacances des élèves et des professeurs, retour sur l'école où désormais on apprend à lire, écrire, compter et coder (écrire le code informatique).

Des élèves d'une classe primaire à Nice utilisant des tablettes électroniques © Reuters Avec ou sans mention ? Les premiers résultats du bac sont tombés aujourd’hui, et ça sonne (ça peut sonner) comme un début de nouvelle vie pour quelques post-ados. Mais ça peut sans doute d’abord sonner comme un début de vacances… Et pour les autres, ceux des autres classes, eh bien, les vacances ont déjà commencé parfois depuis un petit moment. Lire, écrire, compter… coder ?

Faut-il enseigner l’informatique à l’école ? Dans un monde où les technologies numériques prennent de plus en plus de place, la question pourrait sembler anachronique — et la réponse évidente. En France, l’offre est pourtant encore d’une pauvreté désarmante. Lire, écrire, compter… et programmer !, Analyses.

Jusqu’où empiler les disciplines. Une lettre ouverte au Président de la République lui demandant de valoriser l’enseignement de l’informatique a récemment été publiée par la société informatique de France qui se conclut, évidemment, par la demande de création d’un CAPES et d’une Agrégation d’informatique. Nous ne discuterons pas ici du fond de cette revendication, mais de ce qu’elle signifie en tant que démarche : alors même que le président du Conseil supérieur des programmes met en avant la nécessité d’une approche globale et curriculaire, les pétitionnaires empruntent la voie classique typiquement française consistant à rajouter une couche à l’empilement disciplinaire dont souffre déjà l’enseignement secondaire.

Il est singulier que la seule méthode que l’on envisage pour promouvoir un champ de connaissances ou de compétences soit de créer une nouvelle boîte disciplinaire. A la place de laquelle d’ailleurs ? Mystère. Appropriation de compétences en codage et en programmation et pédagogie pour un usage actif et citoyen du numérique. Rappel de la problématique : À l’ère de la multiplication des services, ressources numériques et langages pour les produire, comment L’École peut-elle transmettre aux citoyens de demain, les éléments nécessaires pour appréhender et comprendre ce nouvel environnement ? Programmer avec Scratch Jr en grande section de maternelle.

Apprendre à coder aux petits, un essentiel? Par moment, le milieu de l'éducation, particulièrement aux États-Unis, se passionne pour une réforme ou une façon de faire différente. Un peu normal, tous les pays veulent améliorer leur système éducatif pour créer une génération future plus forte. Les intelligences multiples dans le champ de l'algorithmie. Apprendre à programmer ? Axelle Lemaire, secrétaire d'État au Numérique: «On apprend l’anglais, le chinois, il faut apprendre à coder!»

[Le chat est terminé] Cédric Villani: «La programmation est - presque - la seule discipline où l’enfant réalise son auto-correction» Héraut de la mathématique, Cédric Villani fait le parallèle entre monde de la recherche et start-up et revient sur la programmation informatique en tant que discipline fondamentale Médaillé FIELDS en 2010, directeur de l’Institut Henri Poincaré, Cédric Villani, mathématicien de renom, arpente, quand il n’est pas dans une frénésie de recherche, plateaux médiatiques ou conférences pour poser la question de la place de la mathématique dans notre société.

Pourquoi il faut apprendre à coder à tous nos élèves. Lettre ouverte à Monsieur François Hollande, Président de la République, concernant l’enseignement de l’informatique. Monsieur le Président, Enseigner l’informatique : il est temps de s’inscrire dans la durée. Enseignement de l’informatique à l’école : l’Académie des technologies prend position. Académie des sciences - Enseignement de l'informatique en France. Proposition d'orientations générales pour un programme d'informatique à l'école primaire.

Éditorial : Création d'un Capes et d'une agrégation d'informatique toujours (pas) Rapports et Documents. L'Agence nationale des Usages des TICE - Apprendre à programmer ? Projet de programme pour un enseignement facultatif d'informatique et de création numérique. Enseigner la science informatique à l'école. Articles en ligne. Enseigner le code à l’école ? Vraiment.

Analepse et prolepse pour une science du numérique à l’École. Apprendre à programmer aux jeunes – 1. "Plus que l'apprentissage du code, c'est la sensibilisation aux cultures numériques qui est importante". L'informatique à l'école : un pas bien timide, mais un pas quand même. Académie des technologies. La programmation, latin du futur. La querelle des algorithmes scolaires. La conception algorithmique automatise-t-elle nos vies. PERRENOUD Philippe. Quand l’école prétend préparer à la vie… Développer des compétences ou enseigner d’autres savoirs ?

Tout le monde doit-il apprendre à coder ? Apprendre à écrire ou à coder ? Plus de programmation à l'école, d'accord, mais on la cale où dans le programme? Robotique pédagogique pour la motivation et la persévérance scolaire. La robotique à l'école : que disent les recherches? L’informatique scolaire, entre pédagogie et marchés.