background preloader

/ Parcours 2

Facebook Twitter

La classe inversée au lycée d'Erstein. Articuler dispositifs de formation et innovations technologiques : repères sur des actions de pédagogie inversée. Classe inversée et enseignement explicite en Techniques d’éducation spécialisée. Comment repenser le design pédagogique d’un cours pour offrir plus de temps de classe dédié à la pratique dirigée? Julien Marceaux et Isabelle Lavoie, enseignants en éducation spécialisée, ainsi que Bruno Lemieux, conseiller pédagogique, nous partagent le fruit de leur démarche pour le cours Processus clinique et observation. Ils ont retenu une formule pédagogique qui fusionne les principes de la pédagogie inversée et de l’enseignement explicite.

Cette réflexion pédagogique s’inspire de la boucle d’intervention, un élément clé du programme et du métier d’éducateur spécialisé. Les étudiants apprécient la nouvelle mouture du cours. L’équipe est fière des résultats! Julien explique : « C’est en lisant un article de la revue Pédagogie collégiale sur l’enseignement des savoir-faire par la pédagogie inversée que l’idée a fait son chemin. Mise en contexte Le temps. Bruno place quelques éléments de contexte : Julien ajoute : Comment maximiser la pratique guidée en classe? Objectif : Procédure : Enseignement supérieur : 30 ressources pédagogiques sur la classe inversée. Où en est la recherche sur la classe inversée ? Un aperçu. J’ai récemment fait un survol global (en « haute altitude ») de la recherche sur la classe inversée. Si l’exercice est quelque peu impressionniste (son approfondissement dépasserait la portée attendue d’un article de L’éveilleur), il révèle tout de même des informations utiles et intéressantes.

Voici comment je m’y suis pris et ce que j’en ai retenu. D’entrée de jeu, il faut souligner que l’expression « classe inversée » est récente, et donc que les principales publications savantes à ce sujet le sont aussi. Bien que la formation hybride (blended learning), dont la classe inversée fait partie, existe depuis beaucoup plus longtemps que l’expression « classe inversée » elle-même, je n’ai pas fait non plus la démarche fastidieuse d’identifier les publication portant sur le blended learning qui traitent en fait de classe inversée sans la nommer ainsi. Quelques constats supplémentaires liés à la « récence » du sujet : La classe inversée ou la réorganisation de l'espace-temps dans la dualité des paradigmes enseigner/apprendre", André Aoun et Michel Jacob. Présentation de: La classe inversée ou la réorganisation de l’espace-temps dans la dualité des paradigmes "Enseigner - Apprendre" / André Aoun, Michel Jacob Informations pratiques sur cette ressource Type : cours / présentation Niveau : enseignement supérieur Durée d'exécution : 30 minutes 3 secondes Contenu : vidéo Document : Vidéo FLV (Flash) Poids : 248.94 Mo Droits : libre de droits, gratuitDroits réservés à l'éditeur et aux auteurs.

Description de la ressource pédagogique Résumé La classe inversée ou la réorganisation de l? "Domaine(s)" et indice(s) Dewey Méthodes d'enseignement et d'apprentissage dans l'enseignement supérieur - enseignement électronique, enseignement assisté par ordinateur, utilisation de l'Internet pour l'enseignement supérieur (378.17)Enseignement supérieur - France (378.44) Discipline(s) Intervenants, édition et diffusion Intervenants Fournisseur(s) de contenus : Nathalie MICHAUD, Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM Edition Diffusion.

La classe inversée, bilan d’une expérience. Des origines du projet... Avant de venir au bilan, il est nécessaire de reprendre l’origine du projet et son évolution. La classe inversée consiste comme son nom l’indique à inverser le concept traditionnel de la classe : cours magistral ou cours magistral déguisé en cours dialogué en classe et exercices à la maison.

Avec la classe inversée, les élèves sont mis en activité en classe, le travail à la maison se concentre sur la partie magistrale, par l’apport de connaissances pures au travers de ressources variées. Ces ressources sont le plus souvent composées de vidéos faite par l’enseignant se filmant lui même ou bien au travers d’extraits de documentaires. L’expérience que j’ai menée est née au printemps 2012 au travers des expériences de collègues en France et au Canada. Ma réflexion s’est développée jusqu’à la rentrée 2012, date à laquelle j’ai décidé de me lancer dans l’aventure.

La rentrée... La rentrée fut donc le jour de lancement. A ce niveau, le bilan est toutefois très positif. Classe inversée : évaluer pour mieux apprendre. La pratique de l’évaluation est au cœur de l’ activité enseignante. Or, trop souvent elle sanctionne un travail en fin de séquence, pour vérifier les acquis, et peut être nuisible. En quoi la classe inversée modifie-t-elle les pratiques d’évaluation ?

Olivier Quinet, professeur d’histoire-géographie à Périgueux, propose de donner quelques exemples et pistes de réflexion. Dans la classe inversée, l’enseignant a une place différente qui joue sur l’autonomie de l’élève. Ce nouveau cadre pédagogique offre une temporalité différente avec un temps de travail plus important pour travailler avec les élèves en classe grâce à une pédagogie active. En quoi ces variantes peuvent affecter le rôle de l’évaluation ? Quels problèmes rencontrent l’évaluation ? Pour lui, il y en a quatre essentiels. Ensuite, il souligne le problème de l’évaluation qui s’inscrit trop souvent dans un temps sacralisé, une sorte de rituel où des élèves composent en silence face à leur copie. Mais qu’est-ce que l’évaluation ? Classe inversée : mesures des perceptions étudiantes et de l'impact sur l'apprentissage, par Jean-Louis Ferrarini et Sassia Moutalibi.

Présentation de: Classe inversée : mesures des perceptions étudiantes et de l'impact sur l'apprentissage / Jean-Louis Ferrarini, Sassia Moutalibi Informations pratiques sur cette ressource Type : cours / présentation Niveau : enseignement supérieur Durée d'exécution : 13 minutes 46 secondes Contenu : vidéo Document : Vidéo FLV (Flash) Poids : 113.85 Mo Droits : libre de droits, gratuitDroits réservés à l'éditeur et aux auteurs. Description de la ressource pédagogique Résumé Classe inversée : mesures des perceptions étudiantes et de l'impact sur l'apprentissage / Jean-Louis Ferrarini, Sassia Moutalibi, in "PédagoTICE 2015", colloque organisé par la Direction des Technologies de l? "Domaine(s)" et indice(s) Dewey Méthodes d'enseignement et d'apprentissage dans l'enseignement supérieur - enseignement électronique, enseignement assisté par ordinateur, utilisation de l'Internet pour l'enseignement supérieur (378.17) Discipline(s) Intervenants, édition et diffusion Intervenants Edition Diffusion.

CLIC2016. L’évaluation inversée…, une autre façon d’aborder l’innovation pédagogique ! A lire ci-dessous, une interview de Jean-Charles CAILLIEZ par Aurore ABDOUL-MANINROUDINE (AEF) intitulée : « L’évaluation inversée permet d’évaluer les compétences et non les connaissances » À l’Université catholique de Lille, « nous avons décidé de changer certaines de nos approches en essayant de partir de l’évaluation pour aborder l’innovation pédagogique », indique Jean-Charles Cailliez, vice-président Innovation et développement de l’université et directeur du Laboratoire d’Innovation Pédagogique (LIP), dans un entretien à AEF le 12 janvier 2015. « En effet, poursuit-il, innover dans l’évaluation oblige à faire évoluer son enseignement.

L’inverse n’est pas vrai. » Il revient notamment sur les expérimentations d' »évaluation inversée » menées dans le cadre de son cours de génétique moléculaire de L3 depuis l’an dernier : « Les étudiants construisent le cours eux-mêmes et le professeur qui les accompagne peut se transformer en ‘étudiant‘. Perceptions des étudiants et leçons tirées d’une classe inversée pour un cours de maîtrise en santé environnementale et professionnelle. Le sphérier de Rémi Massé : test et utilisation. Après une année passée à utiliser cet outil de façon partielle et progressive, voilà les conclusions auxquelles je suis arrivé : l’inclusion des intelligences multiples est favorable à l’apprentissage individuel mais il se trouve influencé par la pratique de groupe qui peut déstructurer les potentiels : beaucoup d’élèves choisissent en groupe le même outil que leurs camarades, outil qu’ils ne choisissent pas forcément quand ils sont dans d’autres groupes ou seuls, lors d’une évaluation sommative.

Certains élèves s’adaptent d’eux-mêmes puisqu’ils choisissent de repasser cette évaluation avec soit d’autres groupes, soit d’autres outils. Il me paraît maintenant important à l’usage de varier bien davantage les supports en cours et de laisser libre le choix de l’élève face à son outil. La solution viendrait peut-être d’une variation de l’évaluation où je proposerai plusieurs modalités et chaque élève viendrait s’y insérer s’il le souhaite. Ceci est le tableau type enregistré comme modèle.