background preloader

Définitions

Facebook Twitter

Technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (TICE) recouvrent les outils et produits numériques pouvant être utilisés dans le cadre de l'éducation et de l'enseignement (TICE = TIC + Enseignement). Les TICE regroupent un ensemble d’outils conçus et utilisés pour produire, traiter, entreposer, échanger, classer, retrouver et lire des documents numériques à des fins d'enseignement et d'apprentissage.

L'étude des méthodes d'enseignement intégrant les TICE est quant à elle l'objet de la technopédagogie. Historique[modifier | modifier le code] Au cours du XXe siècle, l'école a tenté de s'approprier les médias et les dispositifs techniques, avec plus ou moins de volonté et plus ou moins de moyens : radio scolaire (années 1930), télévision scolaire (années 1950), informatique (années 1970)[réf. nécessaire], magnétoscope (années 1980), multimédia (années 1990). Enjeux et bilans[modifier | modifier le code] Enseignant : Tableau blanc interactif. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Examen d'un tableau blanc interactif par des visiteurs du CeBIT de Hanovre en 2007 Le tableau blanc interactif (TBI), tableau numérique interactif (TNI) ou tableau pédagogique interactif (TPI) est un tableau sur lequel il est possible d'afficher le contenu d'un ordinateur et le contrôler directement du tableau à l'aide d'un crayon-souris, et pour certains types de tableaux, avec les doigts.

Il existe aussi un mobile interactif (DMI), facilement transportable. Le tableau pédagogique interactif est utilisé dans de nombreux établissements scolaires. Il est utile dans tous les domaines d'apprentissage. Le TPI s'inscrit dans le cadre de la mise en place des TIC et des TICE. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Un écran blanc tactile est relié à un ordinateur via un câble (VGA, RS232 ou plus généralement USB) ou sans fil (Wifi, Bluetooth). Utilisation efficace[modifier | modifier le code] Domaines de l'école[modifier | modifier le code] USB flash drive. SanDisk Cruzer Micro, a brand of USB flash drives A USB flash drive is a data storage device that includes flash memory with an integrated Universal Serial Bus (USB) interface. USB flash drives are typically removable and rewritable, and physically much smaller than an optical disc.

Most weigh less than 30 grams (1.1 oz).[1] As of January 2013[update], drives of up to 512 gigabytes (GB) were available.[2] A one-terabyte (TB) drive was unveiled at the 2013 Consumer Electronics Show and became available later that year.[3] Storage capacities as large as 2 TB are planned, with steady improvements in size and price per capacity expected.[4] Some allow up to 100,000 write/erase cycles, depending on the exact type of memory chip used, and a 10-year shelf storage time.[5][6][7] USB flash drives are often used for the same purposes for which floppy disks or CDs were used, i.e., for storage, back-up and transfer of computer files. History[edit] Patent controversy[edit] Second generation[edit]

Clé USB. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Clé. Une clé USB est un support de stockage amovible qui se branche sur le port Universal Serial Bus d'un ordinateur, ou, plus récemment, de certaines chaînes Hi-Fi, platines DVD de salon, autoradios, radiocassettes, téléviseurs, etc. Une clé USB contient une mémoire flash et possède pas ou peu d'élément mécanique, ce qui la rend très résistante aux chocs. Elle permet de déplacer des fichiers simplement. Utilisation et sécurité[modifier | modifier le code] La clé USB permet de stocker facilement des fichiers à partir de tout système disposant de prises USB (ordinateur de bureau, ordinateur de poche, etc.). Elle permet donc de transférer des données entre ordinateur et donne la possibilité de sortir assez facilement une copie électronique d'un document confidentiel d'une entreprise ou de l'administration publique[1].

Une clé USB rétractable Description et fonctionnement[modifier | modifier le code] Baladeur numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un Sony NW Un baladeur numérique est un appareil portable de petite taille permettant de restituer de la musique ou des sons voire des vidéos ou des images, stockés sous forme de fichiers informatiques. Néanmoins, il existe des lecteurs pour d'autres formats, en particulier pour ceux qui n'induisent pas de pertes dans la qualité (dits « lossless ») et on parle alors de « baladeur PMP », pour Portable Multimedia Player).

Le terme « baladeur multimédia » désigne tous les appareils permettant de lire des fichiers sonores. Utilisations[modifier | modifier le code] Les baladeurs audio numériques peuvent restituer de l'audio (musique, voix, etc)ou de la vidéo grâce un a un écran situe la plupart du temps en haut de l'appareil. Les baladeurs numériques disposent de fonctions annexes comme l'enregistrement audio (pour une utilisation comme dictaphone par exemple) ou le tuner FM (pour écouter la radio).

Composants[modifier | modifier le code] Smartphone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Terminologie[modifier | modifier le code] Plusieurs dénominations sont utilisées : en Europe, on utilise « smartphone » , « ordiphone », ou « terminal de poche » (TP); au Canada francophone « téléphone intelligent »[3]. Les termes officiels en France sont « terminal de poche » et « ordiphone »[4], un mot-valise formé à partir des mots « ordinateur » et « téléphone ». Au Québec, « téléphone intelligent » est recommandé avec comme synonymes « ordiphone » [3], « téléphone-ordinateur », ou « téléphone-assistant personnel » même si ces derniers sont très peu utilisés.

Le terme de « photophone » est parfois employé pour désigner un smartphone capable de prendre des photographies numériques, cette pratique étant désignée sous le nom de phonéographie. Dans le monde anglophone est apparu le terme Feature phone (en), pour désigner la catégorie intermédiaire entre smartphone et téléphone mobile classique. Histoire[modifier | modifier le code] Assistant personnel.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir ADP. Un appareil PC Acer N10 de 2005 Un assistant numérique personnel, un pocket PC, ou un agenda électronique est un appareil numérique portable, souvent appelé par son sigle anglais « PDA » pour « Personal Digital Assistant ». Évolution[modifier | modifier le code] Selon la définition qu'on leur donne, le premier PDA est le Psion Organiser II de Psion, sorti en 1986.

Puis la même année apparaît le premier assistant personnel à écran tactile, le IF-8000 de Casio, suivi par le Wizard OZ-7000 (en) de Sharp (1988), le Portfolio d'Atari (1989), le Refalo de Kyocera (1990), et le Series 3 de Psion (1991). La première utilisation publique du terme « PDA » remonte à l'été 1992, lors du Consumer Electronics Show à Chicago où John Sculley, alors CEO d'Apple, présenta le Newton[1]. Parallèlement aux assistants personnels, les téléphones portables ont aussi intégré ces mêmes fonctionnalités. Tablette tactile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Tablette. iPad, la tablette la plus vendue au monde[1]. Dénominations voisines[modifier | modifier le code] En France, la Commission générale de terminologie et de néologie a recommandé le terme « tablette » (ou « tablette tactile ») et le synonyme « ardoise », publiés au Journal officiel du 20 février 2011[2].

Au Québec, le terme « tablette électronique » est proposé par le grand dictionnaire terminologique de l'Office québécois de la langue française[3]. L'appareil en lui-même peut être nommé par d'autres termes comme « tablette électronique », « tablette numérique », « ardoise électronique », « ardoise numérique », ou par anglicisme : « ordinateur tablette », « tablette tactile PC », « tablet PC », « pad ». Histoire[modifier | modifier le code] La première tablette tactile « grand public » remonte à septembre 1989. Le Newton MessagePad 100 de 1993. En mars 2010, peu après le lancement de l'iPad, Walter S.

Global Positioning System. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Global Positioning System (GPS) – que l'on peut traduire en français par « système de localisation mondial » – est un système de géolocalisation fonctionnant au niveau mondial. En 2011, il est avec GLONASS, un système de positionnement par satellites entièrement opérationnel et accessible au grand public. Ce système a été théorisé par le physicien D. Fanelli[1] et mis en place à l'origine par le Département de la Défense des États-Unis. Il est très rapidement apparu que des signaux transmis par les satellites pouvaient être librement reçus et exploités, et qu'ainsi un récepteur pouvait connaître sa position sur la surface de la Terre, avec une précision sans précédent, dès l'instant qu'il était équipé des circuits électroniques et du logiciel nécessaires au traitement des informations reçues.

Le GPS utilise le système géodésique WGS 84, auquel se réfèrent les coordonnées calculées grâce au système. Système de navigation GPS dans un taxi. UsagesTICE_outilsnomades.pdf. Nomadisme numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nomadisme numérique ou la mobilité connectée (qui intègre éventuellement la mobilité virtuelle réputée offrir tout ou partie des avantages que la mobilité dans l'espace, sans certains de ses inconvénients, dont la nécessité de se déplacer physiquement) désigne les usages et usagers des technologies électroniques et informatiques sans-fil permettant d'accéder aux médias numériques et à des informations numériques, les modifier ou de communiquer par la téléphonie mobile ou par Internet et travailler En ligne et hors-ligne quel que soit l'endroit où l'on se trouve. Si le réseau des points d'accès continue à se développer, l'utilisateur sera potentiellement relié à l'info-sphère quand il voudra et où il voudra (et éventuellement même quand il ne voudra pas craignent certains prospectivistes).

§Innovations, tendances[modifier | modifier le code] §Téléphonie et informatique nomade[modifier | modifier le code] §Limites[modifier | modifier le code]