background preloader

Web2 sur Wikipedia

Facebook Twitter

Web 2.0. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Web 2.0

Cartographie sensible du web 2.0 Logo RSS Le Web 2.0 est l'évolution du Web vers plus de simplicité (ne nécessitant pas de connaissances techniques ni informatiques pour les utilisateurs) et d'interactivité (permettant à chacun, de façon individuelle ou collective, de contribuer, d'échanger et de collaborer sous différentes formes). L'expression « Web 2.0 » désigne l'ensemble des techniques, des fonctionnalités et des usages du World Wide Web qui ont suivi la forme originelle du web[1], en particulier les interfaces permettant aux internautes ayant peu de connaissances techniques de s'approprier les nouvelles fonctionnalités du web. Ainsi, les internautes contribuent à l'échange d'informations et peuvent interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, à la fois avec le contenu et la structure des pages, mais aussi entre eux, créant ainsi notamment le Web social[2].

Présentation[modifier | modifier le code] Untitled. Usages et mode de navigation 75% d'entre vous vont une à plusieurs fois par jour sur Internet un quart des Collégiens interrogés passe plus de 2h par jour sur internet les jours d'école; ce taux grimpe à 66% le week-end et pendant les vacances (dont 30% qui y passent plus de 4h).

untitled

Réseaux sociaux, présence sur internet et contrôle parental Expériences désagréables vécues sur Internet. Blog. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Blog

Un blog, anglicisme pouvant être francisé en blogue[1] et parfois appelé cybercarnet[2] ou bloc-notes, est un type de site web – ou une partie d'un site web – utilisé pour la publication périodique et régulière d'articles, généralement succincts, et rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession. À la manière d'un journal de bord, ces articles ou « billets » sont typiquement datés, signés et se succèdent dans un ordre antéchronologique, c'est-à-dire du plus récent au plus ancien.

Au printemps 2011, on dénombrait au moins 156 millions de blogs, et pas moins d'un million de nouveaux articles de blog publiés chaque jour[3]. On recensait en 2012, 31 millions de blogs aux États-Unis[4] alors que dans le monde on estime à 3 millions le nombre de blogs qui naissent chaque mois[5]. Toutefois, le nombre de blogs inactifs demeure élevé. RSS. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

RSS

RSS (sigle venant de l'anglais « Really Simple Syndication ») est une famille de formats de données utilisés pour la syndication de contenu Web. Un produit RSS est une ressource du World Wide Web dont le contenu est produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en fonction des mises à jour d’un site Web. Les flux RSS sont des fichiers XML qui sont souvent utilisés par les sites d'actualité et les blogs pour présenter les titres des dernières informations consultables.

On emploie parfois à tort le terme RSS pour désigner le format concurrent Atom. Trois formats de données peuvent être désignés par ces initiales : Microblog. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Microblog

Le microblog ou microblogue[1] est un dérivé concis du blog typique du web 2.0 ou web social. Développé à partir de 2006 aux États-Unis, il permet des publications plus courtes que dans les blogs classiques, qu'il s'agisse de textes courts, d'images ou de vidéos embarquées. Les flux d'agrégation sont plus légers que dans les blogs traditionnels et peuvent contenir tout le message. La diffusion peut être restreinte par l'éditeur à un cercle de personnes désirées. Le but des microblogs est de diffuser plus fréquemment des informations en se limitant au minimum utile, à mi-chemin entre messageries instantanées et blogs. Historique[modifier | modifier le code] Des outils de type microblog existaient dès les années 1990, avant même l'apparition du terme « blog ».

Ce type de blog a ensuite été appelé « microblog » vers 2006. Social bookmarking. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Social bookmarking

Pour les articles homonymes, voir Partage. Agenda partagé. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Agenda partagé

Un logiciel d’agenda partagé permet de fixer facilement la date, l’heure et le lieu d’une réunion sans consulter un à un les participants. Il trouve le premier créneau horaire disponible dans l’agenda des collaborateurs, vérifie la disponibilité d’une salle de réunion, invite les participants et leur rappelle la réunion par courriel ou par SMS. Pour éviter tout échange non-désiré d'informations, il est normalement possible de choisir un état au rendez-vous (public, privé, restreint, etc.), afin que seule la disponibilité soit disponible ou, au contraire, l'ensemble des informations. Il peut se synchroniser avec un assistant personnel. Il permet de programmer en une seule fois tous les rendez-vous et les réunions qui se tiennent de manière régulière. Wikia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wikia

Ne doit pas être confondu avec Wikio. Wikia, à l'origine nommé Wikicities, était originellement un annuaire web créé en mars 2004 par le co-fondateur du projet Wikipédia, Jimmy Wales. Bien que le projet d'annuaire soit abandonné, le site et le nom Wikia restent actifs comme fournisseurs d'espace wiki pour les anciennes Wikicities (les Wikia) et les projets sœurs Désencyclopédie et Memory Alpha. Elle n'est pas liée à la Wikimedia Foundation ou à Wikipédia[3]. Une ferme de wikis[modifier | modifier le code] Wikia existe en plus de 200 langues (novembre 2010), compte plus de 328 059 communautés (juin 2015) et plus de 2 000 000 d'utilisateurs[4] wikis hébergés sous son hôte.