background preloader

NOUVELLES TECHNOLOGIES

Facebook Twitter

Olivier Laurelli (aka Bluetouff) pour la liberté de l'information. Aidez-nous à financer le pourvoir en Cassation de Bluetouff et Reflets.info. Un répertoire de l’extranet de l’ANSES était public, puisque accessible via une requête google.

Aidez-nous à financer le pourvoir en Cassation de Bluetouff et Reflets.info

Bluetouff y a téléchargé des documents, et le site Reflets.info a publié un article sur les nano-argent basé sur un document « Powerpoint « de l’agence de la santé et du médicament. L’ANSES a porté plainte pour piratage de son extranet suite à la publication. Bluetouff a bénéficié d’un non-lieu en première instance, l’ANSES a abandonné ses poursuites. Le ministère public a cependant décidé de continuer et a fait appel.

C’est lors de cet appel que Bluetouff s’est vu condamné à 3000 € d’amende pour maintien irrégulier dans le système de traitement automatisé de données. Il faut que Bluetouff puisse se pourvoir en cassation afin de casser cette condamnation qui va à l’encontre de toute logique : tous les documents que vous pourriez télécharger grâce à une requête effectuée par un moteur de recherche pourrait vous transformer en pirate si cette décision restait en l’état. RFC6996 (bis) : Un standard pour l’assignation aléatoire de permissions par incantations OTN (Over the Network) avec l’algorithme CHABYT. Statut de ce Mémo Ce mémo décrit une méthode expérimentale d’assignation aléatoire de permissions par incantations OTN sur des fichiers et répertoires hébergés à distance.

RFC6996 (bis) : Un standard pour l’assignation aléatoire de permissions par incantations OTN (Over the Network) avec l’algorithme CHABYT

Il s’agit d’un standard expérimental, pas une recommandation, surtout utile dans les réseaux de type publics que l’on souhaite, de temps à autre rendre privés, en fonction de la gueule du client ou par randomisation. La distribution de ce mémo n’est pas restreinte, ou peut l’être sans préavis afin que son auteur puisse avoir la liberté de se retourner quand bon lui semble contre toute personne y ayant accédé ou l’ayant diffusé. France Economie Régions et Hi-Média proposent un projet bi-média pour La Tribune. Dans un communiqué commun, France Economie Régions (FER) donne quelques éléments sur son projet et des informations sur son groupe.

France Economie Régions et Hi-Média proposent un projet bi-média pour La Tribune

France Economie Régions indique vouloir "poursuivre le développement du quotidien sur le digital afin de traiter l'actualité en continu" tout en publiant un hebdomadaire papier. Conservant un format tabloïd, l'hebdomadaire traitera des enjeux macro-économiques, des marchés financiers ainsi que des focus entreprises et régions. Le premier numéro devrait sortir le 6 avril avec un objectif de tirage de 100 000 exemplaires. Le tandem reprend 50 salariés, dont 31 journalistes et à l'ambition de "faire de La Tribune le groupe de référence de l'information économique et financière", qui s'appuiera sur la régie publicitaire Hi-Mei. Le nouveau capital de La Tribune, avant la distribution de 10% des parts aux salariés, sera réparti entre le Groupe Hima à hauteur de 66% (France Économie Régions), le Groupe Hi-Media 27,8% et JCG Médias 6,2%.

Une stratégie bi-média. Cyber story. JavaScript Made Easy: Free JavaScripts Tutorials Example Code. Netherlands first country in Europe with net neutrality. On 8 May 2012 The Netherlands adopted crucial legislation to safeguard an open and secure internet in The Netherlands.

Netherlands first country in Europe with net neutrality

It is the first country in Europe to implement net neutrality in the law. In addition, it adopted provisions protecting users against disconnection and wiretapping by providers. Digital rights movement Bits of Freedom calls upon other countries to follow the Dutch example. The net neutrality law prohibits internet providers from interfering with the traffic of their users. The law allows for traffic management in case of congestion and for network security, as long as these measures serve the interests of the internet user.

In addition, the law includes an anti-wiretapping provision, restricting internetproviders from using invasive wiretapping technologies, such as deep packet inspection (DPI). Moreover, the law includes a provision ensuring that internet providers can only disconnect their users in a very limited set of circumstances. What Google doesn't show you: 31% of website traffic can harm your business. Nmap - Free Security Scanner For Network Exploration & Security Audits. "Copying Is Not Theft" animation with Jonathan Mann vocals. ACTA.