background preloader

Dossier NDDL

Facebook Twitter

Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes en 21 dates. L'essentiel L'idée d'un nouvel aéroport dans la région nantaise germe au milieu des années 1960, en pleine période de croissance économique.

Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes en 21 dates

Le site de Notre-Dame-des-Landes est rapidement retenu par les autorités. L’art des grands projets inutiles, par Alain Devalpo. Vous, bâtisseurs de cathédrales du nouveau millénaire, poursuivez un dessein plein d’esprit et de noblesse.

L’art des grands projets inutiles, par Alain Devalpo

Mais la population ne comprend pas toujours le sens de vos rêves. « Votre projet ne sert à rien ! », vous oppose-t-on parfois. Comment, dans ces conditions, faire fructifier vos ambitions ? Notre-Dame-des-Landes : le droit de l’environnement mis à mal. Nous dénonçons la dérive du droit de l’environnement opérée par le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Notre-Dame-des-Landes : le droit de l’environnement mis à mal

Dérive du droit, tout d’abord. Les opposants à l’aéroport ont récemment déposé plusieurs recours contre des arrêtés préfectoraux portant gravement atteinte aux libertés fondamentales sur la zone projetée du futur aéroport, et permettant un quadrillage permanent des villages concernés avec force barrages de police et fouilles systématiques de véhicules.

Ces recours, pourtant déposés en référé, n’ont même pas fait l’objet d’une audience et n’ont par conséquent pas pu être jugés. Il s’agit ici d’une stratégie délibérée de la préfecture de Loire-Atlantique, consistant à prendre plusieurs arrêtés successifs et de courte durée, afin de faire échec à tout recours effectif devant les tribunaux. Cette stratégie fait partie de l’arsenal juridique typique des projets que l’on entend faire passer en force. Les pouvoirs publics dans une dérivede la pratique du droit de l’environnement. Notre Dame des Landes : l’avis de l’autorité environnementale passe à la trappe ! Pour Eau et Rivières de Bretagne, un avis légal manque dans le dossier aquatique du projet d’aérport Le responsable d’Eau et Rivières de Bretagne n’en revient pas.

L’avis de l’autorité environnementale ne figure pas dans l’enquête publique de la loi sur l’eau appliquée à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. « Cet avis, qui doit éclairer le public sur l’impact du projet, était obligatoire au moment de l’enquête, cet été », affirme Gilles Huet, délégué général de l’association. « Inquiète », l’association l’a demandé trois fois. La direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement des Pays de la Loire (Dreal) vient de répondre. Effectivement, l’avis n’existe pas. « Il n’est pas nécessaire dans la mesure où il n’était pas obligatoire lors l’enquête de déclaration d’utilité publique (2006) qui a précédé la récente enquête loi sur l’eau, explique la préfecture de région.

Le nouvel aéroport est situé dans le bocage nantais, en zone humide. Les avions survolent-ils Nantes exprès ? Les avions qui partent et atterrissent à Nantes polluent le paysage, cassent les oreilles et risquent de s’écraser en plein centre-ville. Boutons donc l’aéroport actuel – situé à Bouguenais, juste au sud de la ville – pour en construire un, bien plus loin, à Notre-Dame-des-Landes (NDDL). Voilà les arguments (entre autres) des défenseurs du projet de nouvel aéroport. Agrandir le plan Dans le camp des opposants, on se gratte la tête. Notre-Dame-des-Landes : la démocratie en question. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Catherine Conan, Geneviève Lebouteux, Sylvie Thébaud, Françoise Verchère, Pierre Giroire et Frank Meyer La connaissance et la conviction.

Notre-Dame-des-Landes : la démocratie en question

Dès que le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes fut ressorti de la poussière des armoires où il dormait, au début des années 2000, beaucoup d'habitants de la zone concernée manifestèrent leur incompréhension. L'ACIPA (Association citoyenne des populations concernées par le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes) fut créée et l'ADECA (Association de défense des exploitants concernés par le projet d'aéroport) fut réactivée.

Dans cette dernière, beaucoup d'agricultrices et d'agriculteurs reprenaient le flambeau de leurs parents qui avaient lutté contre ce même projet trente ans plus tôt. Ces associations furent bientôt rejointes par de nombreuses organisations : associations, partis politiques et syndicats. Avec ou sans diplôme, chacun a pu bénéficier des expériences et des connaissances des autres. Notre-Dame-des-Landes : l’Etat coincé par ses concessions à Vinci. Un opposant au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes repousse un gendarme mobile, le 24 novembre 2012 (Laetitia Notarianni/AP/SIPA) Le fond du problème, en dehors des questions d’autorité et d’amour-propre, n’est-il pas dans l’équation économico-financière à laquelle est confronté l’Etat, pour avoir signé en 2010 une concession [PDF] doublée d’un partenariat public-privé (PPP) particulièrement favorable au concessionnaire Vinci ?

Notre-Dame-des-Landes : l’Etat coincé par ses concessions à Vinci

Pour un très grand nombre de nos concitoyens, dont je suis, le projet de Notre-Dame-des-Landes était, dès 2002, un projet qui ne se justifiait pas au regard des besoins. La concertation qui s’est déroulée en 2003 a été incapable de préciser s’il s’agissait de réaliser un nouvel aéroport pour Nantes, de créer un grand aéroport de l’Ouest, ou encore s’il s’agissait d’un troisième aéroport pour la région parisienne. Un projet caduc avant même d’avoir commencé. Notre Dame des Landes : construit ou abandonné l’aéroport coutera beaucoup d’argent. Corinne Lepage, lors de son intervention, hier soir à Angers Articles Similaires La confrontation publique, entre Nexus et Acipran, proposé hier soir à Angers par le parti politique Cap 21, se montrait plutôt intéressante.

Quand le président de Vinci Airports travaillait pour le ministère des Transports - Notre-Dame-des-Landes. Nicolas Notebaert, aujourd’hui à la tête de Vinci Airports, conseillait le ministre des Transports et de l’Équipement au moment où le projet de futur aéroport à Notre-Dame-des-Landes ressortait des cartons et que s’amorçait localement le débat public.

Quand le président de Vinci Airports travaillait pour le ministère des Transports - Notre-Dame-des-Landes

Décidément, l’affaire Notre-Dame-des-Landes n’arrête pas de révéler son lot de pantouflages. Nous avions l’ancien Préfet de Loire-Atlantique, Bernard Hagelsteen, qui a piloté le dossier d’utilité publique du projet d’aéroport, entre 2007 et 2009. Notre Dame des Landes : l’Etat a manipulé les chiffres. Voici comment. Comment faire passer un schéma boiteux pour un projet avantageux ?

Notre Dame des Landes : l’Etat a manipulé les chiffres. Voici comment

En manipulant les chiffres. Reporterre révèle le tour de passe-passe qui a permis à l’Etat de faire croire que le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes serait rentable. Un mot interpelle : celui de "manipulation", employé par le sénateur EELV Ronan Dantec le 17 novembre : "Lors de l’enquête coût-bénéfice sur le projet, l’Etat a manipulé les chiffres. DOSSIER : Notre Dame des Landes. Le tribunal nantais assomme les manifestants anti-aéroport et laisse courir la police, Nicolas de La Casinière (Reporterre), 10 avril 2014.

DOSSIER : Notre Dame des Landes

File la laine, file les jours sur la Zad, Presqu’ïle Gazette, 8 avril 2014. L’UMP a usé et abusé de lobbying pour sauver les aéroports inutiles, Roman Bernier (Reporterre), 4 avril 2014. Mercredi 26 mars 2014 26 mars 2014 - L’Acipa est satisfaite de l’accord passé à Nantes entre le PS et EELV. "L’accord politique conclu entre EELV et le PS pour le second tour des élections municipales renforce de fait celui de 2012 puisque tous les recours juridiques déposés actuellement – notamment ceux concernant la loi sur l’Eau et les espèces protégées déposés ces dernières semaines – sont pris en compte et deviennent donc suspensifs, indique l’association. #ZAD de Notre-Dame-Des-Landes - Acte I. Hulot : «Notre-Dame-des-Landes est un investissement archaïque»

Notre-Dame-des-Landes: «Tout passage en force aura de sérieuses conséquences juridiques» Y a-t-il encore des recours juridiques possibles contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ?

Notre-Dame-des-Landes: «Tout passage en force aura de sérieuses conséquences juridiques»

Contrairement à ce qu’affirment les partisans du projet, la réponse est oui. Trois procédures sont clairement de nature à stopper le projet. Il s’agit tout d’abord du recours devant le Conseil d’Etat contre le refus du Premier ministre d’abroger la déclaration d’utilité publique (DUP), mais aussi la saisine, le 24 octobre dernier, de la Commission des pétitions du Parlement européen, dont je suis membre, pour violation de plusieurs directives européennes.

Un recours sera par ailleurs déposé sur le respect de la loi sur l’eau, si le préfet prend un arrêté autorisant les travaux et la destruction des zones humides: alors que l’emprise de l’aéroport est à 80% sur ces zones, les détruire comme Vinci a prévu de le faire nécessite en effet la recréation au double de zones humides. Cela fait dix ans que cette problématique est posée et visiblement Vinci n'a rien à proposer de sérieux. L’aéroport de Notre-Dame des Landes est illégal. La préfecture de Loire-Atlantique et l’Etat s’appuient sur la légalité pour motiver les expulsions des opposants à l’aéroport.

L’aéroport de Notre-Dame des Landes est illégal

En apparence, c’est vrai. Le projet bénéficie de toutes les autorisations légales nécessaires et Vinci est chez lui sur une grande partie des terres. Mais si l’on creuse, non. DUP archaïque, droit de l’eau foulé aux pieds, revue des multiples illégalités du projet. “Ayraultport” Europe Ecologie, la Troïka des Verts en pleureuse ?... En échange d’un bon plat de lentille (surtout pas Bio), c'est-à-dire l’octroi par le PS d’un groupe Parlementaire avec deux Ministères pour un dîner de cons à la sauce Hollandaise et le piège des désaccords portant, tant sur le Nucléaire que des projets autoroutiers ou ‘’l’Ayraultport’’ de Notre Dame des landes, EELV s'efforce de tenir sur une position intenable : à la fois dans le gouvernement et en dehors. … Déjà en 1974…35 ans que ça dure.

STOP …« Ils ont théorisé le grand écart. Notre-Dame-des-Landes: Pourquoi les écolos s'opposent à la construction de l'aéroport. C’est un «Ayrault-port» dont ils ne veulent pas. Bon nombre d’associations, riverains, agriculteurs ou militants environnementaux ne désarment pas contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, alors que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a répété ce mercredi que l’aéroport «se fera». Un aéroport de plus ou de trop?

«La première raison pour laquelle nous sommes opposés à l’aéroport, c’est parce qu’il n’y en a pas besoin!» Notre-Dame-des-Landes : un projet de 1967 pour répondre aux défis de notre temps. Notre-Dame-des-Landes : les recours et leurs chances d’aboutir (un jour) Notre-Dame-des-Landes: les gendarmes interviennent, de nouvelles failles sont pointées - Page 3. Notre-Dame-des-Landes.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ses habitants sont appelés les Landais. La commune fait partie de la Bretagne historique, dans le pays historique du pays nantais. Créée au milieu du XIXe siècle, elle a conservé depuis l'origine un caractère rural et une économie dominée par l'agriculture et l'élevage. Au début des années 1970 est lancée la conception d'un projet d'aéroport sur les terres de la commune, ce qui a fait planer une possibilité de bouleversement, mais aussi protégé le bocage de tout remembrement. Au début des années 2000, le projet d'aéroport du Grand Ouest est relancé et la contestation qui y est liée. Géographie[modifier | modifier le code] Situation[modifier | modifier le code]

Projet d'aéroport du Grand Ouest. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Notre Dame des Landes pour les Nuls - la Parisienne Libérée. Etudenddl.pdf (Objet application/pdf) Notre-Dame-des-Landes: projet reconnu d'inutilité publique ! Alors que j'allais prendre le train pour Nantes, en mars dernier, pour une grande conférence organisée par le groupe citoyen "Nantes en transition", je me souviens avoir croisé Jean-Marc Ayrault sur le quai de la gare, et avoir regretté (intérieurement) qu'il ne puisse être présent pour entendre ce que j'avais à dire au sujet du pétrole.

Une étude indépendante remet en cause le projet Notre Dame des Landes.