background preloader

Neuro

Facebook Twitter

Classe 2.0. Precoce. Cahiers d'apprentissages et metacognition. Solutions TDAH. Le Cerveau. Une carte pour écrire une lettre ? J’ai essayé de regrouper les différentes fiches sur la rédaction d’une lettre (niveau CE2 à compléter plus tard) en une seule carte mentale (avec un plan au verso).

une carte pour écrire une lettre ?

Voilà donc l’outil que cela a donné et au verso un plan de lettre sachant que, pour Léo, cela se passe à l’ordinateur . Ci-dessous , une proposition de grille de relecture adaptée d’une lettre Remarque sur le support (pour la grille) : c’est un tableau MAISune ligne sur deux est surlignée pour un repérage plus facileon conserve le code 3 couleurs habituelFinalement c’est un outil qui doit fonctionner en facilitant le repérage avec peu de modifications sur la forme (et aucune sur le fond ) Like this: J'aime chargement… Cerveau D&G. Www.cofemer.fr/UserFiles/File/Perlemuter_49.pdf.

Le cerveau

Mémoire. MEMOIRE ET CONCENTRATION. Les recherches en neurosciences, ont donné naissance à la neuropsychologie.

MEMOIRE ET CONCENTRATION

Cette nouvelle discipline établit désormais la passerelle entre la neurologie, science de la matière vivante, et la psychologie, science de l’esprit. Elle est riche d’applications dans le domaine du travail intellectuel. D’autre part, les recherches ont abouti à une découverte fondamentale : Le cerveau humain est malléable à vie. Une stimulation régulière du cerveau permet de développer une excellente mémoire et de garder une bonne forme mentale.

Stimuler sa mémoire, ce n’est pas seulement apprendre par cœur des colonnes de chiffres ou passer des heures à résoudre des problèmes épineux. Éviter de stresser et de surcharger le cerveau La plupart des gens qui souffrent d’une faible mémoire présentent des organes sains et capables de fonctionner correctement. Etre motivé L’enthousiasme et l’envie de découvrir permettent d’obtenir de meilleurs résultats. Comprendre le fonctionnement de la mémoire … les évalue et les trie.

Cognition

Biais cognitif. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Biais cognitif

Un biais cognitif est un schéma de pensée, cause de déviation du jugement. Le terme biais fait référence à une déviation systématique par rapport à la réalité. L'étude des biais cognitifs fait l'objet de nombreux travaux en psychologie cognitive, en psychologie sociale et plus généralement dans les sciences cognitives. Ces travaux ont identifié de nombreux biais cognitifs propres à l'esprit humain [réf. nécessaire] à travers de multiples domaines : perception, statistiques, logique, causalité, relations sociales, etc.

Du point de vue de leurs domaines, on peut distinguer entre autres des erreurs de perception, d'évaluation, d'interprétation logique. Liste de biais cognitifs[modifier | modifier le code] Biais sensori-moteurs[modifier | modifier le code] Biais attentionnels[modifier | modifier le code] Biais d'attention (en) — avoir ses perceptions influencées par ses propres centres d’intérêt. La signification de la psychologie cognitive. La psychologie cognitive est la branche de la psychologie qui étudie les fonctions psychiques et comportementales des êtres humains, telles que l'intelligence, le raisonnement, la logique, la perception des évènements et la résolution des problèmes.

La signification de la psychologie cognitive

Les expérimentations La psychologie cognitive repose sur des expérimentations sur le comportement des individus par rapport à des situations précises, et mesure notamment le temps de réaction, le temps d'action nécessaire à la réalisation d'une opération donnée, sur la justesse des réponses à des questions précises, et même les données physiologiques comme ceux liés à l'oculométrie par exemple. L'architecture cognitive constitue la base de départ pour certains chercheurs qui tentent de comprendre les différents mécanismes qui gèrent la cognition. Ces mécanismes ne sont pas liés à des unités cérébrales définies, mais constituent plutôt des entités nécessaires au fonctionnement de structures distinctes du cerveau.

Les types de mémoire. Thérapie cognitive, principes. • Une cognition, qu'est-ce que c'est ?

Thérapie cognitive, principes

Le mot "Cognition" vient du latin "Cognito" signifiant : une pensée. D'un point de vue formel, le terme "Cognition" comprend l'ensemble des connaissances, des croyances et des représentations mentales d'une personne ; Dans un sens plus large, cela inclut également les mécanismes par lesquels cette personne acquiert de l'information (démarches d'apprentissage), la traite, la conserve et l'exploite. Les cognitions sont liées à la perception, à l'éducation, à l'apprentissage, à la mémoire, à l'intelligence, à la fonction symbolique et au langage. Plus simplement, on pourra retenir que nos "cognitions" sont nos croyances et nos pensées. • Nos émotions sont le fruit de nos pensées. " C'est là le principe premier de la thérapie cognitive : ce n'est pas le monde extérieur qui est la cause de nos émotions et de notre humeur, mais seulement la représentation que l'on en a et les pensées qui nous traversent l'esprit.

Schéma d'après David Burns. 1. [Accueil]

Neuro psychologie

Neuropsychologie en pratique(s)….. #.UWaZ5cqetF9 @mitRiée GG. Aphasie. Maladies neuro-dégénératives. Évaluations. Les intelligences/métacog° Fonctionsexcecutivesduneuro2007. Neuro et apprentissage.