background preloader

Mythologie et technique

Facebook Twitter

Prométhée. Prométhée, c'est ce héros grec dont la légende dit qu'il a dérobé le feu aux dieux.

Prométhée

D'abord patron des arts et des sciences chez les Grecs, il est devenu le symbole du progrès, de l'homme à la fois conquérant et victime de sa démesure. Après avoir commis son acte audacieux, considéré par les dieux comme une démesure, Prométhée a été condamné à une dure expiation: être attaché à un rocher du Caucase et avoir le foie dévoré par les aigles à perpétuité car cet organe avait chez lui la particularité de se régénérer.

A cause de cette expiation, certains ont vu en Prométhée une préfiguration du Christ. C'est le sens que Simone Weil a donné ce passage du Prométhée enchaîné d'Eschyle qu'elle a elle-même traduit et qui était semblable à ses yeux à certains passages du Livre de Job. Cependant, le feu ne leur semblait pas être fait pour leur usage, c'était un élément dont la divinité avait le secret, et qu'elle s'était réservé comme un privilège précieux. Le mythe de Prométhée réhabilité. Mythologie Prométhée supplicié pour avoir volé le feu aux dieux et l’avoir offert aux hommes...

Le mythe de Prométhée réhabilité

Un mythe qui nous parle avant tout d’humanité et des vertus de la rébellion. Extrait exclusif de notre hors-série "Les grands mythes de l'humanité" qui vient de paraître. Une torsion moderne du mythe. » Le mythe de Prométhée. " Il fut jadis un temps où les dieux existaient, mais non les espèces mortelles.

» Le mythe de Prométhée.

Quand le temps que le destin avait assigné à leur création fut venu, les dieux les façonnèrent dans les entrailles de la terre d'un mélange de terre et de feu et des éléments qui s'allient au feu et à la terre. Quand le moment de les amener à la lumière approcha, ils chargèrent Prométhée et Epiméthée de les pourvoir et d'attribuer à chacun des qualités appropriées. Mais Epiméthée demanda à Prométhée de lui laisser faire seul le partage. « Quand je l'aurai fini, dit-il, tu viendras l'examiner ».

Cependant Epiméthée, qui n'était pas très réfléchi avait sans y prendre garde dépensé pour les animaux toutes les facultés dont il disposait et il lui restait la race humaine à pourvoir, et il ne savait que faire. Alors Zeus, craignant que notre race ne fut anéantie, envoya Hermès porter aux hommes la pudeur et la justice pour servir de règles aux cités et unir les hommes par les liens de l'amitié. PLATON. Cf. Prométhée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prométhée

Généalogie[modifier | modifier le code] Mythe de Prométhée[modifier | modifier le code] D'après le pseudo-Apollodore, Prométhée aurait créé les hommes à partir d'eau et de terre[5]. Pausanias place la scène à Panopée en Phocide[6]. (Athéna, née en jaillissant de la tête de Zeus, introduit le souffle de la vie dans ces corps d'argile). Ayant découvert sa ruse, Zeus le punit pour avoir volé les Dieux. Il est puni, non pas pour avoir donné le Savoir aux Hommes mais pour avoir volé les Dieux: Le mythe de Prométhée et d'Epiméthée (Platon) Le mythe de l'invention des techniques Dans plusieurs dialogues de Platon, des personnages rapportent des mythes.

Le mythe de Prométhée et d'Epiméthée (Platon)

Loin d'être un tissu d'absurdités ou de fantaisies, ces récits traditionnels collectifs exposent une forme de vérité que le lecteur doit dégager. "C'était le temps où les dieux existaient déjà, mais où les races mortelles n'existaient pas encore. Quand vint le moment marqué par le destin pour la naissance de celles-ci, (...) les dieux ordonnèrent à Prométhée (1) et à Épiméthée (2) de distribuer convenablement entre elles toutes les qualités dont elles avaient à être pourvues (3).

Épiméthée demanda à Prométhée de lui laisser le soin de faire lui-même la distribution : "Quand elle sera faite, dit-il, tu inspecteras mon œuvre. " Or Épiméthée, dont la sagesse était imparfaite, avait déjà dépensé, sans y prendre garde, toutes les facultés entre les animaux, et il lui restait encore à pourvoir l'espèce humaine, pour laquelle, faute d'équipement, il ne savait que faire. Réflexion : Φ - Le mythe de Prométhée/Epiméthée [01] Origine de la technique pour compenser la faiblesse de la nature humaine et l’oubli du politique. - Lycée Vincent d'Indy.

Φ - Le mythe de Prométhée/Epiméthée [01] Origine de la technique pour compenser la faiblesse de la nature humaine et l’oubli du politique. « Il fut un temps où les dieux existaient déjà, mais où les races mortelles n’existaient pas.

Φ - Le mythe de Prométhée/Epiméthée [01] Origine de la technique pour compenser la faiblesse de la nature humaine et l’oubli du politique. - Lycée Vincent d'Indy

Lorsque [320d] fut venu le temps de leur naissance, fixé par le destin, les dieux les façonnent à l’intérieur de la terre, en réalisant un mélange de terre, de feu et de tout ce qui se mêle au feu et à la terre. Puis, lorsque vint le moment de les produire à la lumière, ils char­gèrent Prométhée et Épiméthée[1] de répartir les capacités entre chacune d’entre elles, en bon ordre, comme il convient. Épiméthée demande alors avec insistance à Prométhée de le laisser seul opérer la répartition : « Quand elle sera faite, dit-il, tu viendras la contrôler. » L’ayant convaincu de la sorte, il opère la répartition.

[Platon, Protagoras, 320c-323a Trad.

Bodycard 1024

Bodycard xxxx.