background preloader

Mythologie grecque

Facebook Twitter

Mythologie, héros, dieux. Mythe. WI-ID Subject Tree. La mythologie grecque, dieux grecs, divinités et mythes. Diane (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Diane. Le nom de Diane est une forme adjective issue d'un ancien *divius, correspondant au latin 'divus', 'dius', comme dans Dius Fidius, Dea Dia et au neutre à dium signifiant le ciel[1]. La racine indo-européenne *d(e)y(e)w signifie le ciel lumineux ou ciel diurne, que l'on retrouve également dans le Latin deus (dieu, originellement dieu du ciel diurne), dies (jour), et dans le nom de Jupiter, contraction de *Dius Pater[2].

Diane serait donc à l'origine la "Divine", c'est-à-dire l'incarnation féminine de la lumière du jour, substantivation d'une forme adjective. Avec ce nombreux cortège, elle se livre à la chasse, son occupation. Quand Apollon (le Soleil) disparaît à l'horizon, Diane (la Lune) resplendit dans les Cieux et répand discrètement sa lumière dans les profondeurs mystérieuses de la Nuit. Les forêts, les clairières et les sources. La Diane de Gabies revêtant un diplax suite à une offrande.

Temple d'Artémis à Éphèse. « Temple d'Artémis à Éphèse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Une colonne mutilée qui sert de perchoir à un nid de cigogne : c'est tout ce qui reste du temple ! Le temple d'Artémis à Éphèse est une des sept merveilles du monde. C'est un temple dédié à la déesse Artémis, déesse de la chasse et de la pureté, déesse de la Lune et jumelle d'Apollon, qui a été achevé en 460 av. J. -C. à Éphèse, en Asie Mineure, dans l'actuelle Turquie. Ce temple est aujourd'hui réduit à quelques vestiges de colonnes. Le temple mesurait 115 mètres de long et 55 mètres de large, construit entièrement en marbre. C'est Crésus, le riche roi de Lydie (on dit encore de nos jours riche comme Crésus), qui a ordonné sa construction en 550 av J.

En 356 av. Temple d'Artémis à Éphèse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le temple d'Artémis à Éphèse (en grec Ἀρτεμίσιον / Artemísion, en latin Artemisium) est dans l'Antiquité l'un des plus importants sanctuaires d'Artémis, déesse grecque de la chasse et de la nature sauvage. Sur l'emplacement d'un sanctuaire plus ancien, un temple est bâti vers 560 av. J. -C. par Théodore de Samos, Ctésiphon et Metagenès et financé par le roi Crésus de Lydie. Ses dimensions colossales (137,74 m de longueur et 71,74 m de largeur) et la richesse de sa décoration expliquent sa mention dans 16 des 24 listes des Sept merveilles du monde qui nous sont parvenues[1]. Il est incendié volontairement en 356 av. Ce temple est également considéré comme étant la première banque au monde car il était possible d'y déposer de l'argent et de le récupérer plus tard crédité d'un intérêt.

Histoire[modifier | modifier le code] Emplacement[modifier | modifier le code] Le site sacré à Éphèse est beaucoup plus âgé que l'Artemision. Au VIIe siècle av. >> Les 7 Merveilles du Monde : Le Temple d'Artémis << Les gens de l'époque étaient-ils fous ? Pourquoi construire un tel monument en l'honneur d'une Déesse ?

Peu importe ce que pensait ces mélomanes, leur mentalité a fait que le Temple d'Artémis fut inscrite sur la plus prestigieuse des listes du monde et cela afin d'honorer la protectrice de leur cité, qui leur apportait prestige et renommée. Localisation : Il se situait en Asie Mineure, la Turquie actuelle, dans la cité antique d'Ephèse. Histoire : Au VIIe siècle av. Dans la nuit du 21 juillet 356 av. Description : La magnificence du temple de Diane suscite une véritable admiration. N'hésitez pas à soutenir le travail du webmaster en cliquant sur l'une des adresses ci-dessus. Artémis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nom d'Artémis[modifier | modifier le code] Divinité des frontières[modifier | modifier le code] Née sur l'île d'Ortygie (« l'île aux cailles »), appelée plus tardivement Délos, Artémis fait du pays des Hyperboréens sa résidence principale[6] où elle règne en maîtresse de la nature sauvage et des animaux. « Que toutes les montagnes soient les miennes », déclare-t-elle dans l'hymne de Callimaque de Cyrène.

Elle erre aussi dans les agroi, les terres en friches, incultes et peu fréquentées. Comme le souligne Jean-Pierre Vernant, elle « a sa place en bordure de mer, dans les zones côtières où entre terre et eau les limites sont indécises[7] ». Toujours située à la frontière entre le monde civilisé et le monde sauvage, Artémis la chasseresse est aussi une κουροτρόφος / kourotróphos[8], qui préside à l'initiation des petits d'hommes et d'animaux et les accompagne jusqu'au seuil de la vie adulte.

Didrachme d'Ionie représentant la déesse Artémis. Le Temple d'Artémis. Le temple d'Artémis à Ephèse servait à la fois de place de marché et de lieu de culte de la déesse Artémis qui était la divinité de la fécondité, de la terre, de la lune et des animaux. Du temps des Grecs, elle était très vénérée. Il s'agit de la 5ème des 7 merveilles du monde. Le temple d'Arthémis se situait en Turquie, dans l'ancienne ville d'Ephèse qui s'appelle aujourd'hui Selcuk, et qui est située à 50 km au sud d'Izmir.

Ce temple fut érigé du milieu du VIIIème siècle au milieu du IIIe siècle av. J. -C. Le premier temple était primitif (8 colonnes sur 4) cependant le roi Crésus le fit détruire pour en élever un autre beaucoup plus vaste. Dans la nuit du 21 juillet 356 av. Pourquoi est ce une des 7 merveilles du monde antique ? Ephèse était célèbre dans l'Antiquité pour son culte rendu à Artémis dans un temple que sa somptuosité faisait classer parmi les sept merveilles du monde. Quelques illustrations du temple d'Artémis : Artemis. Artémis (Gr. 'Aρτεμις; Lat. Artemis) était une des grandes divinités du panthéon grec, qui sera identifiée plus tard à Diane des Romains. Fille de Zeus et de Léto, elle était la sœur jumelle d'Apollon et souvent associé à ses exploits. Elle fait partie des douze Olympiens. En réalité, il y eut sous ce nom plusieurs divinités très différentes: l'Artémis hellénique, déesse lunaire, est bien différente de l'Artémis sanguinaire de Tauride Diane de Versailles ©Musée du Louvre Belle et grande jeune femme aux boucles d'or (Hippolyte, Euripide, 73 sqq.) qui dépassait d'une tête toutes ses suivantes, Artémis se plaisait dans les champs, dans les bois et près des sources ; elle aimait la chasse, et poursuivait les bêtes fauves.

C'est la déesse des femmes, surtout des jeunes filles vierges. Ses attributs sont l'arc d'or, les flèches, le carquois ou encore la torche (statues du Vatican) et le croissant de lune qui ornait son front. Diane VOUET en 1637 © Hampton Court. Artémis - Recherche Google images. Mytologie grecque artémis. Poseidon. Aphrodite - Apollo - Ares - Artemis - Athena - Demeter - Dionysus - Hephaestus - Hera - Hermes - Poseidon - Zeus - Others POSEIDON (puh-SYE-dun or poh-SYE-dun; Roman name Neptune) was the god of the sea, earthquakes and horses.

Although he was officially one of the supreme gods of Mount Olympus, he spent most of his time in his watery domain. Poseidon was brother to Zeus and Hades. These three gods divided up creation. Although there were various rivers personified as gods, these would have been technically under Poseidon's sway. In dividing heaven, the watery realm and the subterranean land of the dead, the Olympians agreed that the earth itself would be ruled jointly, with Zeus as king. Athena, however, planted an olive tree, which was seen as a more useful favor. Poseidon was father of the hero Theseus, although the mortal Aegeus also claimed this distinction. Poseidon was not so well-disposed toward another famous hero. Poseidon similarly cursed the wife of King Minos. Poseidon. Dans la mythologie grecque, Poséidon (Ποσειδων) était le dieu de la mer, de la navigation, des tempêtes, mais également des tremblements de terre. Il était le fils de Cronos et de Rhéa.

Le nom de Poséidon semble dériver de la racine Ποτ, "être le maître", que l'on retrouve dans le latin potens "pouvoir". Les anciens le rattachaient mot boisson ou fleuve mais cela semble plus douteux. Cette divinité essentiellement marine fait partie des douze Olympiens. Quand les trois frères se partagèrent le monde, il eut pour sa part l'empire des eaux aussi bien salées que douces. Neptune calmant les flots (1733) Lambert ADAM © Musée du Louvre Il a pour attributs: - le trident, - le dauphin, - le taureau, - le cheval qu'il aurait créé ou domestiqué.

Fils de Cronos et de Rhéa, Poséidon partagea le sort de ses frères et fut, dès sa naissance, avalé par son père, qui dut le rendre à la lumière par l'effet du breuvage que Zeus lui administra sur les conseils de Métis. Poséidon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Origine Avant que l'anthropomorphisme ne fasse de lui être un dieu de la mer, Poséidon semble avoir été un dieu chthonien lié au monde souterrain, porteur de mort et responsable des tremblements de terre, proche de la figure du dieu Hadès.

Son épithète d'« ébranleur du sol », attesté en Arcadie où son culte est le plus ancien, en fait un dieu ambivalent, responsable de catastrophes naturelles mais aussi du retour des eaux fécondantes du printemps[1]. Il est le dieu grec le plus fortement lié au cheval à travers ses mythes comme ses représentations. Toutefois, il ne semble pas issu d'un cheval divinisé, le totémisme étant inconnu en Grèce antique.

Mythe Patronage de ville difficile Autour de Troie Poussé par l'orgueil de Zeus, instigué par Héra, Poséidon et Apollon (ou Athéna[26]) se rebellent contre le roi des dieux et réussissent à l'enchaîner. Après la guerre, le retour d'Ulysse est plutôt de bon augure. Vengeance contre Minos Protecteur divin. La Grèce antique. Poséidon habite dans un palais d'or sous la mer Egée, il a pour épouse la belle Amphitrite, une des filles de Nérée. Le couple a trois enfants : Triton, moitié homme, moitié poison, s'occupe des chevaux de son père, Protée a la capacité de prendre toutes les formes qu'il désire, Glaucos a le don de prophétie.

Poséidon se déplace sur les vagues à l'aide d'un char d'or tiré par des chevaux marins à deux pieds, les hippocampes. Les belles Néréides et des tritons (serviteurs du dieu Triton) l'accompagnent en soufflant dans des coquillages ainsi que des dauphins qui jouent autour de lui. Comme son frère Zeus, Poséidon a de nombreuses aventures amoureuses avec des déesses et des mortelles. Quelques exemples : Poseidon. Poseidon is a god of many names.

He is most famous as the god of the sea. The son of Cronus and Rhea, Poseidon is one of six siblings who eventually "divided the power of the world. " His brothers and sisters include: Hestia, Demeter, Hera, Hades, and Zeus. The division of the universe involved him and his brothers, Zeus and Hades. Poseidon became ruler of the sea, Zeus ruled the sky, and Hades got the underworld. The other divinities attributed to Poseidon involve the god of earthquakes and the god of horses. Poseidon was relied upon by sailors for a safe voyage on the sea. Poseidon was similar to his brother Zeus in exerting his power on women and in objectifying masculinity. One of the most notorious love affairs of Poseidon involves his sister, Demeter. Another infamous story of Poseidon involves the competition between him and the goddess of war, Athena, for the city of Athens. Mythes.