background preloader

Plantes remarquables et protégées

Facebook Twitter

Découvrez la symbiose mycorhizienne en réalité virtuelle. Pratique ! Trois ans et demi d’actu sur les pollinisateurs dans un seul post ! Le 20.02.2017Catégorie: Le cardinal (Argynnis pandora) © Javier Diaz Barrera | Flickr Papillons, bourdons, abeilles… Face à la dégringolade des effectifs des espèces de pollinisateurs (pour rappel l’évaluation mondiale sur les pollinisateurs, la pollinisation et la production alimentaire est là), voici quelques propositions issues des posts que j’ai publiés. 1- Arrêter et limiter l’usage des pesticides.

Pratique ! Trois ans et demi d’actu sur les pollinisateurs dans un seul post !

Phénologie

La nature dans les aéroports ? Le 30.01.2017Catégorie: Tapis d'Orchis à l'aéroport de Morlaix-Ploujean © Roland Seitre | HOP!

La nature dans les aéroports ?

Biodiversité. Nouvelle version du référentiel des habitats HABREF. La nouvelle version d’HABREF est disponible !

Nouvelle version du référentiel des habitats HABREF

La nouvelle version du référentiel national des habitats et des végétations, HABREF, est sortie et son contenu est diffusé sur le site de l’inventaire national du patrimoine naturel (INPN). Cette version 3.1 du référentiel HABREF s’est enrichie de deux typologies d’outre-mer : les habitats forestiers de Guyane (Guitet et al., 2015) et les végétations de la Martinique (Portecop, 1979). Un effort tout particulier a été porté sur les liens entre habitats et espèces, notamment pour les typologies EUNIS, Cahiers d’habitats, PVF2 et des biocénoses benthiques de Méditerranée. Avec 35 000 liens supplémentaires, HABREF contient à présent près de 55 000 liens habitat-espèce. La biodiversité végétale. Présentation Vidéo présentant la notion de biodiversité, en particulier spécifique et génétique, appliquée au monde végétal.

La biodiversité végétale

Cette vidéo est issue du MOOC Botanique initié par Tela Botanica. La vidéo, comme l’ensemble du MOOC, est sous licence Creative Commons – Paternité – Pas d’utilisation commerciale, et peut donc être diffusée en classe. On découvre 2 000 espèces de plantes par an. Dendrobium cynthiae, une des nombreuses espèces d’orchidées découvertes en 2015. © Steve Beckendorf.

On découvre 2 000 espèces de plantes par an

C’est à une entreprise d’ampleur planétaire que se sont attelés plusieurs dizaines de chercheurs qui, sous l’égide des Jardins botaniques royaux de Kew (Royaume-Uni), ont publié le 10 mai le premier rapport annuel sur l’état des plantes dans le monde. Ils ont passé en revue toute la littérature scientifique et écumé les bases de données non seulement pour faire le point sur ce que savent les botanistes mais aussi, dit l’introduction de ce rapport, pour mettre en lumière « ce que nous ne savons pas. Cela nous aidera à décider où il faut augmenter l’effort de recherche, dans quel domaine accentuer les régulations afin de préserver et d’améliorer le soutien essentiel qu’apportent les plantes au bien-être de l’humanité. » La plante carnivore Drosera magnifica. © Paulo Gonella.

Biologie végétale- formation universitaire en ligne. Contexte et objectifs Les Facultés des Sciences (SC) et des Bioingénieurs (AGRO) de l'Université catholique de Louvain (UCL) partagent des enseignements communs, essentiellement ceux qui concernent les matières de base de différentes disciplines comme la biologie végétale.

Biologie végétale- formation universitaire en ligne

Ces matières sont généralement scindées en plusieurs cours dispensés à des périodes différentes et/ou par des titulaires aux approches contrastées - sans présenter de support pédagogique commun. Par conséquent, il est parfois difficile d'établir les liens appropriés et efficients entre ces cours. Par ailleurs, en raison de la maîtrise des dimensions spatiale et temporelle qu'elle requière tout particulièrement, la compréhension de certains sujets telles la croissance des plantes et la morphogenèse, bénéficie très fortement du recours à un support visuel performant. Le Conservatoire d'espaces naturels Centre-Val de Loire - L'Ophrys mouche.

Ophrys insectifera Véritables reines du mois de mai, les orchidées sauvages poussent, entre autres, sur des milieux secs ou dans des prairies humides.

Le Conservatoire d'espaces naturels Centre-Val de Loire - L'Ophrys mouche

L'Ophrys mouche, l'une d'entre elles, doit son nom à la ressemblance de sa fleur avec une mouche sombre. Elle apprécie la lumière ou la mi-ombre des pelouses calcicoles. Une des premières caractéristiques des orchidées est que chaque pied ne comporte qu’une seule inflorescence, constituée de quelques-unes à plusieurs dizaines de fleurs. Chaque fleur est constituée de trois pétales et trois sépales.

Expérimentations

Saisie simplifiée du CEL. Information : copier/coller Merci de ne pas copier/coller votre courriel. La double saisie permet de vérifier l'absence d'erreurs. Inria - PlantNet, l'application qui aide à connaître les plantes. Les données sur la biodiversité française désormais réunies sur une plateforme en libre accès.

La fin de l’année 2017 verra le site de l’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) réunir toutes les études d’impact et autres observations faites sur la nature depuis au moins une décennie.

Les données sur la biodiversité française désormais réunies sur une plateforme en libre accès

Alors que les aménageurs du territoire et les défenseurs de l’environnement ne cessent de se confronter, il s’agit là d’une occasion de mettre à plat l’intégralité des informations récentes disponibles sur la biodiversité française. Le 30 novembre 2016, l’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) a bénéficié de l’application d’un décret instaurant la communication obligatoire de toutes les études d’impact sur l’environnement sur sa plateforme, et ce, en libre accès. Ce texte de loi faisant partie de la loi sur la biodiversité du 20 juillet 2016 entend vouloir une transparence intégrale en ce qui concerne les travaux touchant à l’écologie qui font souvent polémique.

Enfin la Checklist des végétations d’Europe est publiée ! Et en libre accès !

Enfin la Checklist des végétations d’Europe est publiée !

Après 15 ans de travail, de compilation d’environ 10 000 publications, l’équipe de 32 phytosociologues, provenant de 16 pays différents, pilotée par Ladislav Mucina présente un nouveau système de classification de la végétation européenne dans un numéro spécial du journal Applied Vegetation Science. Ce travail a permis créer un système global unifié qui reflète la diversité floristique et écologique des unités, la clarté de la répartition géographique et qui étaye les processus écologiques et évolutionnaires. Le résultat final est un synsystème constitué de 149 classes, 377 ordres et 1 298 alliances, permettant de fournir un solide appui au Système d’Information sur la Nature de l’Union Européenne.

Les données de Biotope rejoignent l’INPN. L’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) vient de mettre en ligne un premier lot des données d’observation naturalistes de Biotope.

Les données de Biotope rejoignent l’INPN

Fondée en 1993, la société BIOTOPE est une structure engagée au service de l’environnement, du développement durable et de la biodiversité en particulier. BIOTOPE a développé une application de gestion de données naturalistes (nommée SHURIKEN) qui comporte aujourd’hui plusieurs millions d’observations générées à travers de nombreux inventaires menés sur le territoire métropolitain comme en outre-mer. Une espèce végétale sur cinq en danger d'extinction. Un nouveau rapport d’une équipe des Jardins botaniques royaux de Kew, au Royaume-Uni, intitulé « The State of the World’s Plants » (l’état des plantes du monde), révèle que près d’un cinquième des quelque 390 000 espèces végétales connues risquent de disparaître. Que nous ayons besoin d’elles pour subsister en tant qu’espèce ne semble rien y faire, près d’une espèce végétale sur cinq serait actuellement en danger d’extinction. C’est ce que nous apprend un rapport intitulé « The State of the World’s Plants », réalisé par une équipe des Jardins botaniques royaux de Kew, au Royaume-Uni.

Le Guardian, qui a pu y avoir accès, nous apprend ainsi que la disparition de ces plantes pourrait avoir un impact important dans des secteurs comme la médecine et de l’alimentation. Quand les lycéens étudient un "coin nature" Comment analyser les effets de l’homme sur la nature en 2de Méthodes et pratiques scientifique ? Un vaste programme d’étude sur le sol et sur les interactions plantes-insectes est mené au lycée Mariette de Boulogne-sur-Mer (62). Eric Petit-Berghem, enseignant de SVT réalise des suivis scientifiques annuels de population avec ses élèves de seconde. De l’orchidée aux mésanges en passant par le bourdon, les lycéens passent facilement de la pratique grâce au coin nature à la théorie en classe.

Comment l’enseignant utilise-t-il cet espace vert en cours ? Comment cet emplacement peut-il créer des liens avec des associations extérieures à l’établissement ? Les relations dans l'environnement. CPIE Brenne Berry - Actualité. Dossier presse Liste rouge Flore vasculaire de metropole 5 Nov 2012. Agé de 3200 ans, le plus vieux sequoia du monde encore vivant a enfin été photographié dans son intégralité. Restez curieux. Suivez nous ! Les séquoias géants sont les arbres les plus volumineux du monde, ils trônent avec majesté sur les forêts et représentent la longévité. Des données biodiversité à la gestion des espaces naturels : enjeux dans les grands fonds. Le Pays du Berry Saint-Amandois. Agenda 21, programme LEADER, contrat régional de pays, tous concordent pour accorder une place spéciale dans les atouts du Berry St-Amandois à la qualité et la variété de ses paysages. Le syndicat avait lancé une 1ere charte paysagère en 1997 (téléchargeable ci-contre).

Différentes actions en avaient découlé comme le programme de restauration des granges à auvent ou encore l'opération Si on plantait ? Afin de prendre en considération les nouveaux enjeux paysagers du territoire, de proposer des recommandations, le syndicat a choisi d’actualiser cette charte. Comment piéger le frelon asiatique? La zone libellule (Nature = Futur !) Cohabiter avec les pollinisateurs sauvages. Listes rouges région Centre-Val de Loire - DREAL Centre-Val de Loire. Biodiversité : le projet de loi est définitivement adopté - Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer.