background preloader

Mobile Learning

Facebook Twitter

Is Mobile Learning Right for You? Mobile is one of the hottest trends in learning today, but deciding whether it’s right for you — and how to get started if so — is not so simple. Here’s how to make the call. The trend toward adoption of mobile technology is sweeping the learning and development industry today, but it’s not the right solution for every need. Many questions need to be asked before committing to mobile learning: Is it the correct solution?

How will it be delivered? Do I buy it or build it? These are decisions you should make carefully, based on rational, need-based criteria. Using mobile for learning must be right, not just new and cool. Mobile Learning Versus Traditional Learning At its most basic, mobile learning is about providing precisely what information workers need, when they need it, where they need it. But mobile learning is a lot more than just putting training courses on a tablet or smartphone. Content Traditional learning is good for providing foundational knowledge. Knowledge Transfer. An agent for change: Mobile learning in Iceland. Tour bus drivers in Iceland are using our mobile learning to improve their English language skills. I had the huge privilege of a trip to Reykjavik to meet some of our mobile learners. I loved it. Iceland is awesome. The people we met were great fun (and perfect hosts). The entire island is dominated by nature in the raw.

But the most impressive thing of all was one of the learners I met! He was one of the older drivers, and he took me aside for a chat. 5 weeks before he could speak no English at all, and here he was explaining to me the m-learning programme he was involved in, and discussing which bits he liked best. Erlendur: “I realized I am better than I thought I was. The training was organised by BEST training, from Austria. I was there as part of the evaluation, and had the chance to work with senior members of the unions, employers, tour guide association and training funds. Thanks again to the entire Iceland crew.

Guides.educa.ch/sites/default/files/mobileslernen_f_1.pdf. Qu’y a-t-il de mobile dans le « mobile learning » Quand on parle de e-learning, de mobile learning, etc… Tout le monde considère que l’on parle d’objets précis et clairs pour tous. En réalité il semble que les conceptions, la signification attachées à ces mots soient d’autant plus mouvantes qu’ils sont apparus récemment dans le paysage culturel et social. Il ne suffit pas de donner une définition, encore faut-il aller plus loin dans la définition des « attributs » du concept pour tenter d’y voir plus clair. Il s’agit aussi de sortir ces mots et expressions nouvellement apparus de leur gangue d’illusions liées à l’idée de nouveauté, voire d’innovation qui les entoure. L’exemple du mobile learning illustre bien ce flou. De plus l’expression mobile learning nécessite un approfondissement tant ce que recouvre cette expression semble important dans la société actuelle et celle qui émerge avec le numérique.

Et puis vient la question essentielle, celle de l’apprendre ou plutôt celle « des apprendres ». A débattre. Les outils mobiles dans la classe. L’utilisation des outils nomades avec les élèves pose de nombreux problèmes, non seulement d’intégration dans l’établissement, mais encore de choix de matériels et d’applications. Pourtant, des enseignants les utilisent vraiment avec leurs élèves. Leur expérience peut-elle être généralisée ? La table ronde « Les outils mobiles dans la classe », organisée par le Café pédagogique à Educatice le jeudi 24 novembre à 15h45, sera l’occasion de faire le point sur cette question, en mêlant présentations des travaux et réflexions des intervenants, deux enseignants « de terrain » et une chef de projet à la DGESCO.

Professeur d'histoire-géographie, Jérôme Staub enseigne en collège à la Cité scolaire Jean-Baptiste Darnet de Saint Yrieix La Perche. Il y développe un projet original: utiliser le webmapping pour cartographier le bruit, primé au Forum des enseignants innovants à Lyon, en mai 2011. Philippe Chavernac est professeur documentaliste au lycée professionnel Gustave Ferrié à Paris. M-Learning. Mobile learning et E-learning, des concepts de formation en pleine essor 

Les besoins des apprenants évoluent rapidement et les modes d’apprentissage se diversifient et par voie de conséquence la formation évolue et s’enrichit notamment grâce aux TICs. Ces transformations permettent d’offrir des solutions pédagogiques nouvelles et de plus en plus adaptées aux différents contextes de travail (en situation nomade par exemple) ainsi qu’aux différents individus. Un dispositif de formation n’est plus aujourd’hui seulement constitué par un seul mode d’apprentissage (formation en présentielle par exemple ou encore face à face pédagogique). Les formations dites traditionnelles sont maintenant souvent complétés par d’autres modes d’apprentissage : présentiel, e-learning, m-learning… Le m-learning en complément d’un autre type de formationActuellement, les modules de formation m-Learning sont plutôt courts et s’inscrivent en complément (d’information ou de connaissance) d’un dispositif existant ou du blended learning.

M-learning ou rapid’learning ? La formation en ligne : révolution ou démolition? | Patrick Grégoire. L’été dernier, j’ai suivi un cours à l’université Laval à Québec sur la formation en ligne. Le cours s’intitulait Design pédagogique pour la e-formation en entreprise. Un cours très intéressant, car au même moment, j’évaluais les conséquences qu’amèneraient les départs massifs à la retraite, et j’évaluais également les différentes façons de gérer ou d’emmagasiner toutes ces connaissances acquises par ces employés qui quitteront bientôt nos entreprises. Imaginez l’effet néfaste qu’aura le départ d’un employé ayant 25 ans d’expérience dans une entreprise. Les défis de nos entreprises doivent se faire sur deux fronts : Mettre en place un système de gestion des connaissances afin de garder ces connaissances acquises par ses employés au sein même de l’entreprise;Ainsi qu’une façon rapide et efficace de former nos nouveaux employés.

De plus en plus d’entreprises et d’universités se tournent vers la formation en ligne (e-learning). Je me suis alors posé une question :