background preloader

Revue de presse du Ministère des Bonnets d'âne

Facebook Twitter

Saint-Denis : Hollande en visite discrète, les manifestants débarquent. Bilan de l'année 2015/2016. Que pourrait-on lire sur le bulletin de fin d’année du système éducatif à Saint-Denis ?

Bilan de l'année 2015/2016

Peut-être « Beaucoup de potentiel, des problèmes d’assiduité » ? Tout comme la précédente, l’année scolaire 2015-2016 a été rythmée par d’éprouvantes mobilisations contre les carences de l’institution, et par d’enthousiasmants projets menés dans de nombreux établissements de la ville. Tout commence par la découverte d'une nouvelle école à la Plaine, le groupe scolaire Petits Cailloux / Niki de Saint-Phalle. Une magnifique réussite architecturale de Paul Le Quernec, saluée unanimement, jusque dans la presse étrangère : ludique, lumineuse, pleine de trouvailles, de fantaisies... Le 1% artistique, dévoilé plus tard dans l'année, est du même acabit. L'année précédente s'était terminée par le rapport du Défenseur des Droits qui constatait une rupture du principe d’égalité des usagers devant le service public d'éducation.

En novembre, les attentats bouleversent les enfants et les parents de toute la ville. Rentrée 2016 / contrôle citoyen SMS. Manifestation du 1er mai à Saint Denis.... - Yann Levy photographe. Carl Meeus: Que le Figaro Magazine reconnaisse ses mensonges sur Saint-Denis. Saint-denis : les parents bloquent toujours l’école pasteur. 93 : une délégation d’élus socialistes rencontre la ministre de l’education. La France, bonnet d'âne en matière d'égalité à l'école selon l'Unicef.

Paris (AFP) - Les élèves défavorisés accusent un retard scolaire "très préoccupant" et les inégalités se renforcent en France, classée par l'Unicef 35e sur 37 pays de l'OCDE en termes d'écarts de performance en lecture, maths et sciences en fonction du milieu social.

La France, bonnet d'âne en matière d'égalité à l'école selon l'Unicef

"La France se situe presque à la dernière place du classement en termes d'écarts de performance scolaire", relève ce rapport du centre de recherche Innocenti de l'Unicef, publié jeudi, qui étudie les inégalités en matière de bien-être des enfants dans les pays de l'OCDE et de l'Union européenne. "Le fossé entre les performances des élèves en fonction de leur milieu social est très important" en France. L'Hexagone rejoint ainsi la Belgique (36e) en tant que pays à haut revenu présentant un écart important entre les enfants situés à la médiane et les 10% les plus pauvres du groupe d'enfants de 15 ans qui passent les examens PISA (Programme international sur le suivi des acquis des élèves de l'OCDE). Education. La France, bonnet d'âne en matière d'égalité à l'école - France - LeTelegramme.fr. La Seine-Saint-Denis réclame à l'Etat le "droit à la sécurité" - Club Prevention Securite. La mort de Chaolin Zhang, agressé mi-août à Aubervilliers parce qu’il était soupçonné de détenir une importante somme d’argent liquide sur lui, a ravivé les peurs de l’importante communauté asiatique de Seine-Saint-Denis.

La Seine-Saint-Denis réclame à l'Etat le "droit à la sécurité" - Club Prevention Securite

Et mis considérablement dans l’embarras la préfecture de police de Paris comme la préfecture de Seine-Saint-Denis. Parce que le décès de ce couturier chinois fait suite à une hausse des vols avec violence les visant ouvertement, parce que cette « agression raciste » illustre également aux yeux de plusieurs élus locaux « les fortes inégalités territoriales en matière de nombre de policiers par habitant », il ne peut être réduit à un banal fait-divers. Rivalité entre Etat et collectivités En ce qui concerne la faible présence policière dans ce département, cependant, elle ne bronchera pas. Pas plus que la préfecture de police de Paris. Moins de postes, et des postes vacants « La sécurité est un droit qui doit être garanti à toutes et tous dans les mêmes conditions. Focus. Bilan de l'année 2015/2016. Saint-denis : les parents en colère recrutent ... parmi les supporters. Face au Stade de France, qui se préparait à accueillir le quart de finale de l’Euro entre la France et l’Islande, ils se sont fait entendre.

Saint-denis : les parents en colère recrutent ... parmi les supporters

Dimanche soir, une dizaine de parents d’élèves de Seine-Saint-Denis, membres du collectif des « Bonnets d’ânes », ont manifesté pour demander des effectifs d’instituteurs supplémentaires à la rentrée prochaine. Car c’est ce lundi que les services de l’Etat doivent annoncer la répartition des effectifs de professeurs en septembre. En ce jour de match, l’action des mécontents prend une forme originale : « On interpelle les supporters qui se rendent au stade pour leur demander s’ils veulent devenir instituteurs. C’est notre mercato ! L’école envers et contre tous. Nina Boumellah sort un dossier d’une armoire, elle en tire des documents : son diplôme de géologie de l’université d’Alger, un MBA de l’université Robert Gordon d’Aberdeen, ou encore une plaquette de l’ALNAFT, l’agence algérienne pour la valorisation des gisements pétroliers, où elle avait été nommée par le ministre de l’Énergie algérien… Quand elle a quitté son pays pour s’installer en France, où travaille son époux, Nina a laissé derrière elle la géologie et l’ingénierie pétrolière pour s’occuper de ses quatre enfants, de leur scolarité. « Je ne veux pas travailler dans les hydrocarbures, ça prendrait beaucoup de temps, avec des déplacements...

L’école envers et contre tous

Moi j’ai réussi grâce à mon cadre familial », se rappelle-telle. « Mes frères et sœurs sont devenus dentiste, informaticienne, inspecteur des impôts… Et pourtant, ma maman est une femme illettrée. Mais elle nous disait de travailler, elle nous demandait de réciter pour elle. » Nina et l’école, c’est une longue histoire. 93 : les parents d’élèves souhaitent la bienvenue aux futurs instituteurs. Un concours spécifique organisé depuis l’an dernier pour pallier le manque récurrent d’instits dans le département.

93 : les parents d’élèves souhaitent la bienvenue aux futurs instituteurs

Mais pour les membres du collectif du ministère des Bonnets d’ânes, ce n’est pas suffisant. « Les instits en formation, par exemple, ne sont pas remplacés. La situation est très compliquée dans beaucoup d’écoles qui n’ont pas de remplaçants. On veut que l’Education nationale recrute plus d’instituteurs qui passent ce concours plutôt que des contractuels qui ne sont pas formés et n’ont pas envie d’enseigner », dénonce Barbara, maman d’élève à Saint-Denis, et membre de ce collectif de parents très actifs qui a essaimé dans tout le département.

Saint-Denis : Hollande en visite discrète, les manifestants débarquent. Revue de presse #égalité93 #18mai. Problème des non-remplacements. Le 13 avril, c'est Intervilles ! Pique-nique de la Colère - 13 janvier 2016. Rentrée 2015 sous contrôle citoyen #Saint-Denis #SSD #93 #MBA. Prise de la Légion - 6 juin 2015.

Journée de mobilisation du 20 novembre

Actu éducation en Seine-Saint-Denis. Ministère des Bonnets d'âne. Education nationale : 20.000 jours sans remplaçants depuis la rentrée scolaire en France. Déchéance de scolarité dans les écoles de Seine-Saint-Denis. Les parents d'élèves alertent les autorités depuis de nombreuses années au sujet du manque de moyens en Seine-Saint-Denis et en particulier concernant le non remplacement des enseignants absents.

Déchéance de scolarité dans les écoles de Seine-Saint-Denis

Le défenseur des droits s'est même fendu en novembre dernier de trois recommandations sur la "situation scolaire à Saint-Denis". A Saint Denis justement, un collectif de parents, le ministère des bonnets d'âne, avait vu le jour en novembre 2014 pour dénoncer les conditions scandaleuses de prise en charge de leurs enfants. A la rentrée 2014, 20 classes se retrouvaient privées d'enseignant et deux écoles étaient sans direction. Et dès le début du mois d'octobre, tous les remplaçants avaient déjà été affectés. La récurrence, ces dernières années, de ces situations de non-remplacement est telle qu'elle ferait perdre l'équivalent d'un an de scolarité à chaque enfant du département sur l'ensemble de son cursus scolaire (voir ici). "Dette scolaire" Une rentrée sous surveillance Judiciarisation bilatérale.

Ecoles : la situation se tend en Seine-Saint-Denis. Séverine Chauvel / L’éducation est un sport de combat. Séverine Chauvel / L’éducation est un sport de combatSociologie : À Saint-Denis, où elle s’est installée, comme à l’université de Créteil où elle enseigne, la chercheuse lutte pour une politique éducative juste.

Séverine Chauvel / L’éducation est un sport de combat

On parle de l’école Confluence, où va sa fille depuis la rentrée : les bâtiments préfabriqués, les inquiétudes des parents. Elle répond comité de suivi, aménagements. « On essaie de rester constructifs », sourit-elle doucement. Et le bidonville juste à côté de la cour de récré, les fumées qui s’en échappent ? Elle évoque la rencontre organisée entre les parents, les familles roms et les riverains, pour trouver de solutions ensemble : « Il y a des choses à bricoler. » Le ton est posé, le regard des yeux bleus se tient droit.

On y voit un soupçon de timidité, et une calme résolution à affronter les problèmes. À Saint-Denis, Séverine est arrivée il y a six ans. « J’ai grandi dans un village de 300 habitants à 15 km d’Évreux. » Adolescente, elle s’ennuie pas mal, lit beaucoup. Bobigny : sit-in musclé des Bonnets d’âne à la direction académique. Saint-Denis : les mauvaises notes des Bonnets d’âne à la ministre. Saint-Denis - Montreuil : mobilisation des parents d’élèves. Rue du Corbillon : Une galette pour dire sa fierté d’être dionysien. Rue du Corbillon : Une galette pour dire sa fierté d’être dionysien Le samedi 9 décembre, près deux de mois après l’assaut des policiers du Raid contre la planque des terroristes, la rue du Corbillon n’était plus ce lieu meurtri par le déchaînement de violence, qui avait aimanté les médias du monde entier.

Rue du Corbillon : Une galette pour dire sa fierté d’être dionysien

Inondée de musique, elle a vu affluer des centaines de personnes venues partager la galette des rois et trinquer, autour d’un barnum et de tables alignées. « Il est important d’être là tous ensemble contre l’image dégradante qui est donnée de Saint-Denis. C’est une ville à l’histoire militante dont on peut être fier. C’est à chacun d’en être l’ambassadeur », explique Bacary, de l'association Nuage. Saint-Denis : galettes des rois rue Corbillon deux mois après l’assaut. Les parents d’élèves se mobilisent à nouveau. Les parents d’élèves se mobilisent à nouveau Dès le début de l’année, la communauté scolaire de Saint-Denis l’avait prédit : malgré une rentrée sans problème d’affectation de professeurs, le nombre de remplaçants ne suffirait pas.

Les parents d’élèves se mobilisent à nouveau

À l’approche des vacances de Noël, le phénomène est désormais visible. « Un lundi, on a eu cinq absences, dont deux n’ont pas été remplacées », témoigne une mère d’élève de l’école Saint-Léger. D’autres établissements sont confrontés, comme l’an dernier, à des problèmes de remplacement. D’autres encore s’inquiètent des seuils d’effectifs. VIDEO. Saint-Denis : les parents à nouveau en colère contre le manque d’instits. Les mauvais souvenirs de l’an dernier refont surface. Pour ces parents d’élèves de Saint-Denis, le rassemblement de ce mercredi matin avait des airs de déjà-vu, après une année scolaire 2014-2015 marquée par de fortes mobilisations contre le manque d’enseignants. « Il y a bien eu un instit dans chaque classe à la rentrée, mais cela n’a duré que quelques jours.

Là, à nouveau, dès qu’un prof est absent, il n’est pas remplacé. Absentéisme: l'Education nationale, malade qui s'ignore. Un gymnase flambant neuf, des salles de classe spacieuses, une batterie d'ordinateurs à disposition... Pour les élèves du collège Jean-Moulin, à Aubervilliers, la rentrée de septembre 2014 a un petit air de fête. Après deux ans de travaux, la rénovation complète de l'établissement vient de s'achever. Aux yeux des parents, pourtant, le compte n'y est pas. "Une classe de cinquième a dû attendre le mois de novembre pour disposer d'un professeur de français.

Saint-Denis : les Bonnets d’âne à l’assaut de la Légion d’honneur. Article Saint-Denis Saint-Denis : les Bonnets d’âne à l’assaut de la Légion d’honneur Ce samedi, Les Bonnets d’âne, un collectif de parents d’élèves du 93, ont investi, sans y être invités, le parc de la maison de l’éducation de la Légion d’honneur à Saint-Denis. Une centaine de personnes ont foulé les pelouses... Saint-Denis : les bonnets d’âne ont bloqué l’entrée de l’A1. Article. École : ils ne lâchent rien. École : ils ne lâchent rien Floréal, Saussaie, Courtille, Franc-Moisin, centre-ville… Quel que soit le quartier, les parents et les enseignants sont toujours mobilisés. Et cherchent de nouveaux moyens d’action. Mardi 5 mai, 19 h. À la bourse du travail, les parents d’élèves attendent la fin de l’assemblée générale des enseignants en discutant de l’état de la mobilisation.

Bonnets d'âne - Bonnets d'ane sur le plateau de BFM TV. Edito du JSD : Les préfabriqués de la discorde. Saint-Denis : une école provisoire va être montée près de la gare. Jean-Gabriel Bontinck | 21 Avril 2015, 17h24 | MAJ : 21 Avril 2015, 17h24 Pour pallier un retard dans la construction d’un nouveau groupe scolaire, le conseil municipal a autorisé le 9 avril le dépôt d’un permis de construire pour accueillir une école provisoire. Pendant au moins un an, environ 250 enfants, soit 10 à 12 classes de primaire et de maternelle, auront cours dans 3 bâtiments préfabriqués hauts de deux étages.

Neuf+Trois - L'école des parents - Libération.fr. Bobigny, La Courneuve, Saint-Denis, Pantin... une vague de colère printanière gronde aux grilles des établissements scolaires de la Seine-Saint-Denis. Budgets en berne, effectifs au rabais, enseignants non remplacés, classes de latin supprimées... Rien de neuf dans les revendications réitérées chaque année, sans succès. La surprise vient aujourd’hui de la forte mobilisation des parents. École : la lutte des classes en replay - 16 avril 2015. Enseignants et parents du 93 manifestent pour plus de moyens. C.G. | 12 Avril 2015, 12h52 | MAJ : 12 Avril 2015, 12h52.

Pour Pâques, les enseignants du 93 chassent les lingots devant les établissements parisiens. « Des moyens, il y en a, dans les poches des classes prépa ! » le slogan résonnait hier (6 avril), dans les rues désertées du Vème arrondissement de Paris. La chasse aux oeufs d'or sur France 3 Paris Ile-de-France - JT 19/20 sujet #1 du 6 avril 2015 (à 1'35) Le ministère des Bonnets d'âne investit les beaux quartiers. Article Paris. Education : les discussions sur les ouvertures de classes débutent. Education : le 93 ne se sent pas prioritaire. A Saint-Denis, venez discuter de l’école avec les parents d’élèves. Article. Les Bonnets d’âne taclent la ministre. Les parents font leur Nuit des écoles. BONNETS D'ÂNE ET SAINT-NICOLAS. Le 6 décembre, la tradition veut qu’on fête la Saint-Nicolas en distribuant friandises et cadeaux aux enfants.

Education en Seine-Saint-Denis : les parents d'élèves envoient leur liste de Noël. Expérience partagée. Longtemps, à Paris, certains membres de la classe moyenne intellectuelle ont eu les moyens de vivre dans les arrondissements centraux de la ville. Ceux qui ont hérité de leur logement ou qui ont accédé à la propriété en des temps favorables y demeurent encore. Saint-Denis, cas d’école. L’incroyable déficit de postes dans les écoles du 93. Les Bonnets d'Ane invitent Grand Corps Malade - 19/11/2014. Questions de classe(s) Gagny : Ministère des bonnets d'âne: le 93 s'entête ;)

Le Parisien - Un faux speed dating pour réclamer de vrais profs - 13/11/2014. Savoir Actualitte - Seine-Saint-Denis : l'Education nationale peine à remplir ses missions. Rfi : le ras-le-bol des parents d'élèves de Saint-Denis - Europe. Le Monde - Des familles de Saint-Denis contre l’école au rabais. RTL.be - Des parents mobilisés contre la "discrimination scolaire" en Seine-Saint-Denis. Boursorama - Saint-Denis : le "bonnet d'âne" de Najat Vallaud-Belkacem. Boulevard Voltaire - Le ministère des Bonnets d’âne ou l'Éducation nationale en panne...

Courrier de l'Atlas : des parents révoltés créent le « Ministère des Bonnets d'âne » Europe 1 - Mais qui veut enseigner en Seine-Saint-Denis ? BFMTV - Profs absents et remplaçants sous-qualifiés, la colère des parents en Seine-Saint-Denis. Le Point- Saint-Denis : le "bonnet d'âne" de Najat Vallaud-Belkacem. Politis - Saint-Denis : écoles abandonnées. La gazette des communes : des parents mobilisés contre la "discrimination scolaire" en Seine-Saint-Denis. Le Figaro - «Adopte un prof», la démarche originale de parents d'élèves de Saint-Denis excédés.

20 minutes - Des parents mobilisés contre la «discrimination scolaire» en Seine-Saint-Denis. L'Humanité - des bonnets d’âne pour ruer dans les brancards. Le Parisien - Saint-Denis : des parents en colère créent un «ministère des bonnets d’âne» - 02/11/2014. Libération - Au «ministère des bonnets d’âne» de Saint-Denis. JSD - Les parents d’élèves en lutte instaurent le Ministère des bonnets d’âne. BigBrowser - Pour dénoncer le manque de profs, des parents d’élèves de Saint-Denis créent un « ministère des bonnets d’âne » Bonnetsdanesinparisien.

École : la lutte des classes en replay - 16 avril 2015. Action Parents/Profs en lutte à un meeting PS. Bonnets d'âne - Bonnets d'ane sur le plateau de BFM TV. Collectif des Bonnets d'âne : un speed dating pour recruter des profs (Dailymotion) Le Parisien vidéo : Collectif des Bonnets d'âne : un speed dating pour recruter des profs. France Bleu - A Saint-Denis, des parents mobilisés contre le manque de profs. Parents mobilisés contre la "discrimination scolaire" dans le 93. Boursorama (AFP) - Parents mobilisés contre la "discrimination scolaire" dans le 93. TF1 - Le 20 heures du 6 novembre 2014. France 3 Paris Ile-de-France - JT 19/20 Paris Ile-de-France. L'Express - Saint-Denis: le "ministère des bonnets d'âne" dénonce le manque des moyens à l'école. BFMTV - Profs absents et remplaçants sous-qualifiés, la colère des parents en Seine-Saint-Denis. iTélé - "Un Ministère des Bonnets d'âne" créé à Saint-Denis.

Le Parisien Vidéo - Des parents en colère créent le ministère des bonnets d'âne à Saint-Denis. Des parents en colère créent le ministère des bonnets d'âne à Saint-Denis - vidéo dailymotion. Le Point (Dailymotion) A Saint-Denis, le "ministère des bonnets d'âne"