background preloader

COVID

Facebook Twitter

Que sait-on du rôle des écoles dans l’épidémie de Covid-19 ? Cinq experts répondent. Qui sont les personnes les plus à risque d’être réinfectées par le coronavirus ? Les cas de réinfection au coronavirus sont désormais connus des scientifiques, mais qui sont les personnes les plus vulnérables face à ce phénomène ?

Qui sont les personnes les plus à risque d’être réinfectées par le coronavirus ?

Cela vous intéressera aussi [EN VIDÉO] Quand est apparu le coronavirus ? Alors que le premier cas officiel recensé en Italie date du 20 février 2020, des patients avec des anticorps contre le coronavirus ont été identifiés dans le pays dès septembre 2019. Comment un virus, qui s’est avéré par la suite aussi meurtrier, a-t-il pu passer inaperçu pendant des mois ? Être infecté par le coronavirus signifie-t-il que notre immunité sera assez forte pour empêcher une réinfection ? Des réinfections rares L'étude se base sur les données du Danish Microbiology Database qui conserve les informations des personnes venant se faire dépister pour le coronavirus au Danemark. Pollen et covid : un cocktail explosif ? Le printemps revient et avec lui, le pollen.

Pollen et covid : un cocktail explosif ?

Et cela pourrait aggraver encore le nombre de contaminations au covid-19, selon une étude publiée le 8 mars 2021 dans le journal scientifique PNAS. Encadrée par des chercheurs de l’université allemande de Munich, cette étude internationale établit un lien entre la hausse de la concentration de pollen dans l’air et le taux d’infection au SARS-CoV-2. Plus il y a de pollen, plus il y a d’infections Pour leur recherche, les scientifiques ont collecté plusieurs données dans 130 localités réparties dans 31 pays sur les cinq continents : les concentrations de pollen dans l’air, les conditions météorologiques, le nombre d’infections au coronavirus mais aussi la densité de population et les mesures de confinement locales, entre le 1er janvier et le 8 avril 2020. Résultat : selon les chercheurs, le pollen en suspension dans l’air pourrait expliquer 44% de la variation des taux d’infection.

Une réponse immunitaire moins forte Porter un masque filtrant. Covid-19 et comorbidités : quelles sont les personnes les plus à risque ? Rappelant la nécessité de vacciner les personnes les plus vulnérables contre le covid-19, la Haute autorité de santé (HAS) a actualisé ses recommandations relatives aux facteurs de risques de développer une forme grave de la maladie.

Covid-19 et comorbidités : quelles sont les personnes les plus à risque ?

Avec chaque jour en moyenne plus de 20 000 nouveaux cas de contamination par le covid-19, la vaccination des personnes les plus vulnérables est un enjeu central. Rappelant la nécessité de booster la campagne de vaccination, la HAS actualise aujourd’hui ses recommandations relatives aux facteurs de risque de développer une forme grave de la maladie, sur la base d’une revue exhaustive de la littérature et de l’analyse de près de 200 études parues depuis son premier travail.

Parmi elles, l’étude EpiPhare (voir ci-dessous) et l’étude du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) réalisée par le département d’information médicale de Bordeaux. Sur le même sujet. COVID-19 : Comment la génétique joue un rôle clé dans l’immunité. Ces virologues rappellent que les anticorps neutralisants se développent dans les 2 semaines qui suivent l’infection par le SRAS-CoV-2.

COVID-19 : Comment la génétique joue un rôle clé dans l’immunité

Leur étude montre cependant que la réponse immunitaire individuelle peut être limitée par un ensemble de gènes variables, nommé complexe majeur d'histocompatibilité (CMH) qui codent pour des protéines de surface cellulaire essentielles pour le système immunitaire adaptatif. Précisément, l’équipe du Dr Maurizio Zanetti, professeur de médecine et du Dr Hannah Carter, professeur agrégé de médecine à l’UC San Diego s'intéresse à la manière dont le CMH interagit avec 2 types de lymphocytes ou cellules immunitaires, T et B. Le système immunitaire répond aux agents pathogènes envahissants en produisant des anticorps qui visent à intercepter et à neutraliser l'agent pathogène. Quels sont les symptômes des variants du Covid ? Les 10 signes à surveiller. Depuis leur apparition en Afrique du Sud, en Angleterre ou encore au Brésil, les variants du virus font l’objet d’une attention accrue.

Quels sont les symptômes des variants du Covid ? Les 10 signes à surveiller

Interrogé par nos confrères de Medisite, le professeur Stéphane Gayet fait le point sur les symptômes à surveiller, notamment en ce qui concerne le variant britannique, déjà présent sur le sol français. Si l’évolution d’un virus est un phénomène normal, cela n’empêche pas les autorités sanitaires de surveiller la situation de près. En effet, l’émergence de nouveaux variants peut inquiéter dès lors que la transmissibilité augmente ou que le virus est susceptible d’échapper à notre réponse immunitaire, comme l’indiquait le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies dans un document daté du 29 décembre. Mais avant de passer aux symptômes, que sait-on à leur sujet ? Certains variants sont présents en France 1. Il serait apparu durant le mois d’octobre dernier et est désormais prédominant en Afrique du Sud. 2. 3.

Calculateur Queue Vaccin France. La France vient de lancer l’une des plus grandes campagnes de vaccination de son histoire.

Calculateur Queue Vaccin France

Ciblant progressivement différentes tranches de sa population et ultimement la vaccination de plus de 70% des français et l’atteinte de l’immunité collective. La pandémie du COVID-19 a affecté tous les pays du monde, et a impacté notre vie à tous. Le nombre de victimes en France a déjà dépassé les 75,000, sans compter les coûts sociaux et économiques. Nous pensons tous qu'il est grand temps qu'on s'en débarrasse - mais que peut-on faire pour y arriver ? Mieux comprendre les limites des modèles épidémiologiques de COVID-19 grâce à une approche statistique et dynamique. Alors que l'épidémie de COVID-19 commençait à se propager dans le monde entier, des scientifiques de plusieurs pays (France, Royaume-Uni, Mexique, Danemark et Japon), parmi lesquels Davide Faranda du LSCE, se sont inquiétés de la diversité des approches adoptées par les épidémiologistes.

Mieux comprendre les limites des modèles épidémiologiques de COVID-19 grâce à une approche statistique et dynamique

La description d'une épidémie nécessite bien sûr un modèle physique décrivant son évolution, mais aussi un ensemble de données sanitaires pour l'initialiser, comme celles fournies par le Center for Systems Science and Engineering de l'Université Johns Hopkins aux États-Unis (nombre journalier de nouvelles contaminations, etc.). Avec le Covid-19, on met enfin le nez sur la perte de l'odorat. Le déficit olfactif, l’un des effets du Covid-19, génère de réelles difficultés dans la vie sociale, pouvant se traduire par une tendance à l’isolement ou des symptômes dépressifs.

Avec le Covid-19, on met enfin le nez sur la perte de l'odorat

Dans ce billet publié avec Libération, trois spécialistes livrent leur analyse et appellent à une meilleure prise en charge médicale. Une fois par mois, retrouvez sur notre site les Inédits du CNRS, des analyses scientifiques originales publiées en partenariat avec Libération. La pandémie de Covid-19 nous a mis le nez dessus : oui, on peut être malade de l’odorat, le perdre brutalement, le récupérer très vite… ou non.

Et cela a des effets considérables sur la vie quotidienne. Les seuls, peut-être, à se réjouir discrètement de cette publicité inattendue furent les « anosmiques » d’antan, ceux d’avant le coronavirus. Des troubles très répandus avant l’épidémie Des conséquences en cascade Près d’un tiers des personnes dysosmiques présentent des symptômes dépressifs. A lire : Cerveau et odorat. Quand le Covid-19 attaque les neurones. Perte d’odorat, migraines, accidents vasculaires cérébraux… Le Covid-19 entraîne parfois de sévères symptômes neurologiques.

Quand le Covid-19 attaque les neurones

Certains patients ont même des hallucinations, croyant voir des animaux sauvages envahir leur maison. Si ces symptômes ne sont pas systématiques, la prévalence du virus est telle qu’ils pourraient tout de même toucher plusieurs dizaines de milliers de personnes à travers le monde, selon certaines estimations. Comment les expliquer ? Deux théories s’affrontent : une inflammation du système nerveux et une infection directe des neurones par le virus. Les résultats obtenus par une équipe internationale, incluant notamment des chercheurs de l’Inserm et de l’université Yale, accréditent cette seconde hypothèse.

Sur les traces du Covid-19 dans les égouts de Paris. Comment la pandémie bouleverse nos interactions sociales. A quelle distance se tenir avec les passants, les voisins, la famille, les amis, les collègues?

Comment la pandémie bouleverse nos interactions sociales

Voilà des questions que nous n'avions pas besoin de nous poser avant l'irruption de la pandémie dans nos vie. De telles interrogations mettent en évidence un principe qui ordonnait implicitement, avant la pandémie, nos déambulations dans l’espace public. Ce principe, c’est la confiance dans les routines qui régissent les rencontres publiques ainsi que dans les compétences d’autrui à réagir de manière rationnelle et prévisible.

Je sais à l’avance que je peux m’approcher de mon voisin pour lui parler, m’adresser à un passant pour lui demander mon chemin, entrer dans un magasin sans être obligée d’y acheter quoi que ce soit, parler du temps qu’il fait à la boulangère ou rejoindre le rassemblement qu’un groupe de musiciens a formé au coin de la rue. Codes sociaux Cette morale n’est écrite nulle part, mais comprise de tous, sauf des jeunes enfants qui s’y ajustent péniblement. Covid-19 : 73 experts appellent à se supplémenter en vitamine D. Un nombre croissant d’études scientifiques montrent que la supplémentation en vitamine D (sans remplacer la vaccination) pourrait contribuer à réduire l’infection par le SARSCoV-2 ainsi que le risque de formes graves de COVID-19, de passages en réanimation et de décès.

Face à ce constat, un groupe de 73 experts (en grande majorité des professeurs d’Université de différentes spécialités médicales) et 6 sociétés savantes nationales réunis autour du Pr Cédric Annweiler, chef du service de Gériatrie au CHU d’Angers, et du Pr Jean-Claude Souberbielle, du service des explorations fonctionnelles de l'hôpital Necker-Enfants Malades à Paris, appellent à supplémenter toute la population en vitamine D, et non uniquement les personnes les plus à risque. Sur le même sujet 2 fois plus de risques d'avoir une forme grave du Covid. Covid-19 : entre science et politique, quelle confiance ? Introduction du dossier de Science et pseudo-sciences n°335 Science, confiance et politique sont les trois dimensions d’un espace aux interactions complexes.

La confiance est nécessaire pour la mise en œuvre des politiques de santé publique et de gestion de crise, mais le degré de confiance dont jouissent les décideurs est en général très relatif. La science bénéficie d’une bien meilleure image qu’elle tire des vérités qu’elle arrive ainsi à établir, de sa méthode d’investigation et de la neutralité de ses conclusions. Son pouvoir se limite à dire ce qui est et à éclairer les possibles décisions. Le mélange des genres a souvent conduit à brouiller de nombreux débats et à décrédibiliser tant l’expertise que la décision (voir l’entretien avec Étienne Klein, « La Covid, la science, les controverses et nous »).

Crispin et Scapin, Honoré Daumier (1808-1879) Comprendre l'univers des biotechs, à l'origine des premiers vaccins anti-Covid. L'américaine Moderna ou l'allemande BioNtech (associée à Pfizer)... Les "biotechs", lancées dans la course contre le Covid-19, font parler d'elles en sortant les premiers vaccins autorisés en Europe et aux Etats-Unis. Mais de quoi s'agit-il exactement?

Le point sur le fonctionnement de ces jeunes pousses de la santé. - Au coeur de l'innovation: Les biotechs sont, le plus souvent, de petites entreprises qui développent des médicaments innovants dans le domaine très large des biotechnologies, que ce soit l'immunothérapie, la thérapie du génome, l'oncologie... Ce mouvement date de quelques décennies déjà. Coronavirus: how to declare a war, to lose it battle after battle, until when? - Theatrum Belli. Covid-19 : quand et dans quel ordre apparaissent les premiers symptômes ? Lorsque l’on contracte le Covid-19, une multitude de symptômes peuvent apparaître mais quels sont les premiers symptômes et quand se manifestent-ils ?

Les symptômes du Covid-19 sont nombreux, mais certains sont plus fréquents et apparaissent d’abord. D’une manière générale, le début de la maladie est similaire à la grippe, mais cette ressemblance s’arrête par la suite. Explications.