background preloader

Massacre des indien d'amerique

Facebook Twitter

Cowboy Theme. The Shadows - Apache (Original Stereo) Amérindiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amérindiens

Amérindiens Peinture de groupes ethniques en Amérique au début du XXe siècle Les Amérindiens, ou Indiens d'Amérique (parfois Indiens tout court), sont les habitants du continent américain avant la colonisation européenne des Amériques et leurs descendants. Terminologie[modifier | modifier le code] L'ethnonyme Amérindien dérive d'Indien d'Amérique, et a été inventé à la suite de l'erreur de l’explorateur Christophe Colomb qui, en 1492, pensait avoir atteint le sous-continent indien lorsqu’il débarqua en Amérique. En l’absence d’appellation qui fasse consensus, on utilise parfois les expressions de « peuples autochtones » ou « aborigènes », ou plus précisément, « Premières nations » ou « Premiers peuples » (traductions littérales de l'anglais). Au Québec, le terme « autochtone » est de loin le plus courant, à côté de « Premiers peuples », et « Premières Nations »[4] quand cela concerne des revendications territoriales ou spécifiques.

Doc : L'histoire vue par les indiens d'Amérique / Chapitre 1 / part 1. Massacre des indiens. Question Dans les "invasions barbares", le héros du film explique que le massacre des indiens d'amérique fut le plus grand massacre humain.

Massacre des indiens

Est-ce vrai ? Quels sont les chiffres ? Réponse du service Guichet du Savoir Compte tenu de sa durée, de son ampleur et de son indiscutable cause humaine, le déclin de la population indigène des Amériques n'a certainement pas d'équivalent dans l'histoire de l'humanité. [i]For four hundred years--from the first Spanish assaults against the Arawak people of Hispaniola in the 1490s to the U.S. L'estimation de la population à 100 millions de personnes à l'époque précolombienne est soutenue par plusieurs historiens qui établissent généralement une fourchette entre 75 et 100 millions. Vous pouvez également consulter à titre indicatif du déclin de la population des "Native Americans", ces rapports du Bureau des Affaires Indiennes du XIXème siècle, sur le site Native Americans Documents Project : Le Monde diplomatique.

Les génocides dans l’histoire : compléments documentaires Introduction Tuer, exterminer, anéantir (inédit)Ignacio Ramonet La Shoah, un paradigme Dans la longue chaîne des génocides, celui des juifs par les nazis occupe une place à part.

Le Monde diplomatique

Décidé et annoncé par un Etat, mis en œuvre avec tous les moyens de celui-ci, il avait pour but d’exterminer tout un groupe humain – jusqu’au dernier de ses membres. Une extermination moderne (inédit) Enzo Traverso. Mes textes - Droits des Humains : Un exemple d'ethnocide : les Indiens d'Amérique du Nord. Un exemple d'ethnocide : les Indiens d'Amérique du Nord Lors de leur conquête, les Amériques, bien que peuplées, ont été considérées comme des espaces vierges présentant une double valeur : leurs ressources naturelles nécessaires au développement de l'industrie et du commerce des pays occidentaux et leur spatialité qui, parce que vide, s'offrait à une conquête de peuplement en vue de la constitution de nouveaux marchés.

Mes textes - Droits des Humains : Un exemple d'ethnocide : les Indiens d'Amérique du Nord

De nos jours encore, pour la plupart des gens, les Indiens d’Amérique du Nord – ou, du moins, ce qu'il en reste - sont des peuples d’un autre âge. Ainsi on admet qu’on aurait pu leur rendre plus de justice en tant qu’humains, mais que, en tant qu’Indiens, ils devaient fatalement disparaître, car n’appartenant qu’à la préhistoire et au folklore d’un continent, qui n’a pour histoire véritable que sa conquête et sa transformation par les Blancs, les civilisés. Pourtant et en dépit de l’opinion commune, les Indiens ne sont ni morts ni moribonds. Dossier histoire des Indiens d'Amérique du Nord : Dates. La chute démographique des Indiens d’Amérique, la réalité.

Virus de la variole La chute démographique des Indiens d’Amérique est due aux épidémies, la plus connue étant celle de la variole.

La chute démographique des Indiens d’Amérique, la réalité

Comme l’ont écrit les spécialistes des Indiens et auteurs des Indiens des plaines Yves Berger et Daniel Dubois, on ne peut nommer "génocide" le fait qu’une population ait été détruite par une pandémie (une pandémie qui a également touché les Blancs, huit millions d’Européens et Asiatiques tués par la variole pendant que les tribus, bien moins nombreuses, étaient contaminées). Les citations ci-dessous en anglais résument le fait.

“Il y a beaucoup de mots pour décrire ce qui s’est passé dans l’hémisphère Nord (à propos de la colonisation de l’Amérique du Nord et du Sud), mais "génocide" n’est pas l’un d’eux. C’est un bon terme de propagande à l’heure où les slogans et les humeurs ont remplacé la réflexion et la connaissance et cela diminue le sens du mot et les souffrances endurées par les Juifs et les Arméniens, pour ne citer qu’eux.” "Génocide ? Sources : R. Nord-Amérindiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nord-Amérindiens

Le terme Nord-Amérindiens, ou Indiens d'Amérique du Nord, désigne les premiers occupants du continent d'Amérique du Nord (hors Mésoamérique), et leurs descendants. Terminologie[modifier | modifier le code] INDIENS D'AMERIQUE. Indien d'amerique terroriste ou resistant? Massacre de masse - Les indiens d'Amérique, Carlos Abrego.


  1. exdocdesarbres Feb 9 2012
    avant de jouer la police du monde !