background preloader

DEUIL

Facebook Twitter

Ficelles de souvenirs. Guérir et renaître. Les morts vivent sur Facebook. À l’heure où un compte survit à son détenteur, la façon de faire son deuil a changé.

Les morts vivent sur Facebook

Les réseaux sociaux jonglent entre préservation de leurs données et respect de la volonté des proches. Une notification sur votre téléphone, un matin au réveil, sonne comme un retour en arrière. Alors que vos yeux ne sont qu’à demi ouverts, votre portable vibre et Facebook vous informe que c’est l’anniversaire d’un ami proche. Sauf que cet ami est mort. Le réseau social, prévu pour les vivants, vous propose de vous rendre sur son profil pour le célébrer. Si vous n’avez pas encore connu ce moment, n’ayez crainte, c’est pour bientôt. Souvent, lorsqu’une personne inscrite sur le réseau décède, les proches maintiennent le profil du défunt pour lui rendre hommage. Amel a perdu l’un de ses plus proches amis il y a cinq ans. Mais supprimer le compte, c’est parfois aussi voir mourir la personne une deuxième fois.

. « Mausolée numérique » De l'autre côté. Le deuil, un chemin singulier. L'expérience de la perte nous concerne tous.

Le deuil, un chemin singulier

Dans une société individualiste, le tabou de la mort reste très présent. Nous avons conscience d'être mortels. Mais qu'un proche, qu'un être aimé disparaisse et le monde semble s'effondrer. L'intensité de la douleur est à la mesure de l'attachement pour le disparu. Il y a douze ans, Philippe, 55 ans, perd son épouse âgée de 46 ans des suites d'un cancer incurable. Au tournant des années 1970, la psychiatre suisso-américaine Elisabeth Kübler-Ross modélise les étapes psychologiques qui se succèdent chez un malade dont la mort est annoncée : déni, colère, négociation, dépression et acceptation. "Je ne crois pas à ces étapes, tranche la psychothérapeute Nadine Beauthéac, auteure de 100 Réponses aux questions sur le deuil et le chagrin (Le Livre de poche, 224 p., 6,10 euros).

Redonner un sens à la vie. Face à la mort. Né le 29 mai 1938, Bernard Crettaz fait ses études au collège de Sion puis à l'Université de Genève où il obtient, en 1979, un doctorat en sociologie.

Face à la mort

Après avoir été assistant à l'Université de Genève et enseignant à l'Institut d'études sociales, il fait des recherches pour l'Institut de médecine légale (1973-1976). En 1976, il est nommé conservateur du Département Europe du Musée d'ethnographie de Genève qui comprend la Collection Georges Amoudruz. Il est également chargé de cours au Département de sociologie de l'Université de Genève jusqu'en 2003. En 1992, il prend position pour l'ouverture de la Suisse à l'Union Européenne car il estime que la Suisse «doit casser son image conservatrice en ouvrant ses frontières. Sinon elle se transformera en un vaste musée, un Disneyland des alpages». En 1982, les Pompes funèbres générales demandent à Bernard Crettaz de réfléchir aux rites mortuaires en ville. Le 31 mai 2000, il quitte le Musée d'ethnographie pour une vie de retraité. Comment vivre les étapes du deuil.

Les cafés mortels (Death Café) DES CAFÉS MORTELS BIEN VIVANTS!

Les cafés mortels (Death Café)

- C’est devenu une nouvelle mode; boire du café et parler de la mort avec des personnes qu’on ne connait pas. On les appelle les « cafés mortels » ou « Death Cafés ». Le tatouage pour les survivantes du cancer du sein. Le cancer du sein est le deuxième cancer le plus répandu en France et le plus répandu chez les femmes avec plus de 55.000 cas dépistés chaque année.

Le tatouage pour les survivantes du cancer du sein

La Fondation pour la recherche médicale estime que près d'une femme sur 8 est concernée au cours de sa vie. Et malgré les avancées de la recherche qui garantissent un taux de survie à cinq ans de 86%, ce sont chaque année près de 12.000 femmes qui en meurent encore. Pour les survivantes aussi, le cancer du sein laisse une trace indélébile aussi bien physique, psychologique ou physiologique (les risques de récidive sur l'autre sein sont multipliés par 5 ou 6).

Que ce soit pour extraire les cellules cancéreuses de l'organisme ou à but préventif pour les femmes qui ont une prédisposition génétique pour ce type de cancer (qui concerne 5 à 10% des femmes en France), il est souvent question d'une mastectomie, à savoir une ablation du sein. Via Konbini. "J'ose" - Isabelle Marolleau. Le deuil entre parenthèses. « J’avais du mal à comprendre ce qui se passait.

Le deuil entre parenthèses

Je ne trouvais plus mes repères. Berceuse pour un ange. Rencontre avec un thanatologue. Aider les proches à survivre à leurs morts. Comme dans toute crise, la mort réorganise le monde et les liens entre les gens.

Aider les proches à survivre à leurs morts

En raison de la perte intense et de la douleur, nous sommes alors plus sensibles aux autres, plus perméables et plus ouverts, placés que nous sommes en situation de vulnérabilité. C’est indéniable. Quand on revoit, au salon funéraire, les membres de la famille élargie ou les amis oubliés depuis longtemps, on réactive nos liens, en quelque sorte.

C’est qu’après la mort, le monde continue de tourner ; c’est le deuil, qui durera plus ou moins longtemps, et qui sera plus ou moins bien vécu. Ceux qui ont lu mon livre Les acteurs ne savent pas mourir savent qu’il se termine abruptement. David, La mort de Socrate (1787) Après plusieurs discussions, nous avions plutôt choisi de le laisser tomber. Mais pour l’instant, je vais simplement vous livrer ce bref épilogue, jamais paru : La bonne mort. Écouter, pendant le traitement et après le décès. Cercueil en carton personnalisable. La beauté de la légèreté. En 2006, la Berrichonne Brigitte Sabatier a une idée un peu folle : créer des cercueils en carton, destinés uniquement à la crémation.

Cercueil en carton personnalisable. La beauté de la légèreté.

Moins chers, personnalisables et écologiques, ses créations se heurtent à l'hostilité des lobbies du funéraire. Mais elle s'accroche et se développe partout en France, y compris en Bretagne. Si Linda de Suza s'est rendue célèbre avec sa valise cartonnée, que diriez-vous d'effectuer votre ultime voyage dans un cercueil en carton ? C'est possible grâce à Brigitte Sabatier.

Parler de la mort à l'enfant. Continuer à communier avec un être cher décédé ? Mort des malades, souffrance des soignants. Mort des malades, souffrance des familles. Mort des parents: les étapes pour faire son deuil. Un jour, alors qu'on est soi même parvenu à l'âge adulte, notre parent décède.

Mort des parents: les étapes pour faire son deuil

Que sa mort survienne de façon soudaine ou après une longue maladie, elle marque un tournant dans la vie de l'enfant adulte qui se retrouve alors orphelin de père ou de mère. Le vécu de ce tournant intérieur est parfois subtil, sans incidence majeure sur le cours de la vie, parfois chaotique quand il fragilise l'enfant adulte sur ses bases, au point de parasiter son quotidien. L'enfant adulte va suivre les étapes du deuil classiques, mais il s'ajoute ici des spécificités qu'il est important de comprendre, l'enfant adulte étant parfois dérouté par l'intensité de son ressenti à la mort de son parent. Un sentiment de vulnérabilité La perte d'un parent induit parfois au fil des mois un sourd sentiment de vulnérabilité ou d'insécurité. Une disparition qui ferme la possibilité de dialogue et de réparation Le moment de prendre soin de "l'autre parent"

Les 8 choses à dire à la personne qui fait son deuil.