background preloader

ENS/LSH

Facebook Twitter

Futurs hypokhâgneux du lycée Claude Fauriel (Page 2) Alors, l'année est différente de la terminale OUI et NON, tu auras une pluridisciplinarité assez équivalente ( quoi que toi, qui viens de ES, ce sera différent), mais la quantité de boulot sera autre, il faudra très vite t'organiser pour ne pas te laisser dépasser, tu auras l'impression d'être plus indépendante et pourtant plus "coocoonés" par les profs, beaucoup plus encadrés.

Futurs hypokhâgneux du lycée Claude Fauriel (Page 2)

Tu auras le plaisir de goûter à des semaines entières de partiels, 5h par matière (tu auras très faim), mais finalement tu verras que le premier partiel te semblera la meilleure semaine de l'année (après midi de libre). Je ne sais plus trop quoi vous dire! Inscription en première année de CPGE au lycée Claude-Fauriel à Saint-Étienne. Nous commencerons l'année par une présentation de nature historiographique favorisant la mise en place des problématiques et principaux enjeux de la discipline, ainsi qu'une première approche diachronique.

Inscription en première année de CPGE au lycée Claude-Fauriel à Saint-Étienne

Cette démarche se poursuivra à la fois dans le cadre des enseignements « classiques » et dans celui de l'initiation à la recherche en histoire. L'actualité commémorative sera très présente en 2014-2015. Nous l'accompagnerons de manière plus ouverte et critique à travers deux thèmes d'étude. Y a une vie après Normale. ESRS1028009C - Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative. La Banque d'épreuves littéraires (BEL) est constituée des épreuves d'admissibilité au concours A/L de l'ENS (Ulm), au concours littéraire de l'ENS de Lyon et au concours « langue étrangère : anglais » de l'ENS de Cachan.

ESRS1028009C - Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Certaines épreuves sont, depuis 2009, communes aux trois écoles normales supérieures. À compter de la session de concours 2011, la BEL s'ouvre à de nouvelles écoles et formations. L'accord conclu entre les ENS et les écoles et formations partenaires a pour objectif de permettre à un plus grand nombre de candidats issus de khâgne d'intégrer des écoles ou formations variées, à partir de l'ensemble des épreuves écrites de l'ENS ou des ENS auxquelles ils se préparent.

Les ENS restent organisatrices des concours et conceptrices des sujets et des programmes. Les contenus de formation dispensés dans les classes préparatoires littéraires ne connaissent aucun changement. La liste de ces concours et formations est fixée, pour 2011, aux établissements suivants : 2 - Admissibilité 1. APPLS - Association des Professeurs de Premières et de Lettres Supérieures - Le point sur la BEL et l’ouverture des débouchés « Les CPGE littéraires de Cézanne. Le concours des classes préparatoires littéraires ouvert à 41 écoles d'ici à 2012. BEL, de nouveaux débouchés après les prépas littéraires. ENS Ulm Traditionnellement, le débouché des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) littéraires était l’Ecole normale supérieure (ENS) de la rue d’ULM pour les lettres classiques et celle de Lyon pour les lettres modernes.

BEL, de nouveaux débouchés après les prépas littéraires

Jusqu’en 2007, les khâgneux devaient même choisir dès le début des cours laquelle des deux ENS ils souhaitaient présenter. A partir de 2007, la première année est devenue un tronc commun et la spécialisation en lettres classiques ou modernes se fait désormais en deuxième année. Les débouchés restaient cependant très restreints. Les places dans les deux ENS sont trustées par Henri IV et Louis-le-Grand (68% des effectifs) et quelques grands lycées de province.

Une variété d’établissements et de modalités Reims Management School Les IEP méfiants IEP de Rennes Au CELSA, les choses sont un peu différentes. Le blog d'Olivier FARON. Notre système d’éducation et d’enseignement supérieur a besoin du concours de l’agrégation, d’une agrégation dite du secondaire, l’un des paradoxes sur lesquels je reviendrai.

Le blog d'Olivier FARON

Toutes les organisations représentatives auditionnées par la commission Marois-Filâtre sur la réforme de la formation des maîtres, toutes ou presque ont souligné l’importance de l’agrégation même si leur vision sur son rôle pouvait différer. Combien d’agrégés, là encore du secondaire, jouent également un rôle majeur dans notre société et sont très attachés au modèle de formation qu’ils ont suivi ? Laissons à d’autres les visions passéistes de ce concours pour défendre une agrégation profondément en prise avec son temps et avec les évolutions rapides de notre système d’enseignement. A quoi sert donc l’agrégation ? Reconnaître l’excellence disciplinaire ;assurer un pont entre enseignement supérieur et recherche ;former à la recherche. applications dans notre pays. que chacun se plait à saluer.

Concours d'entrée, session 2010.