background preloader

Prêt numérique en bib PNB

Facebook Twitter

Dilicom. "Ne serait-il pas dommage de refuser sa chance au projet PNB ?" Alors que le débat s’est largement ouvert sur les réseaux, autour de Prêt numérique en bibliothèque, la solution actuellement déployée en France, plusieurs bibliothécaires expérimentateurs ont décidé de défendre l’outil.

"Ne serait-il pas dommage de refuser sa chance au projet PNB ?"

Considérant leur position privilégiée – après parfois une année d’utilisation – ils entendent rééquilibrer les échanges en apportant leur témoignage. Entre les critiques formulées et les retours des usages, et les différents points satisfaisants du projet, ils ont souhaité rétablir quelques éléments. Et présenter leur point de vue, qui avait été passé sous silence jusqu’à lors. Via Lettres Numériques Nos bibliothèques (Montpellier, Grenoble, Aulnay-sous-Bois, Levallois et le Réseau de lecture publique belge) sont impliquées depuis trois ans dans cette expérimentation et ont suivi toutes les péripéties de ce projet depuis le début. Question économique Le prix moyen d’un livre dans le catalogue PNB est de 17,85 euros. Risque de fracture territoriale ActuaLitté, CC BY SA 2.0. Bibook ou PNB vu de l'intérieur. Depuis un moment, les réactions suscitées par le projet PNB me donnent envie de réagir, et de donner le point de vue de l'intérieur d'un des sites pilotes, pour ne pas laisser les points de vue négatifs envahir la biblio-blogosphère si prompte à la critique.

Bibook ou PNB vu de l'intérieur

Une des dernières réactions en date, sur le blog Numeribib a un très grand mérite : faire la synthèse des principales critiques depuis 2 ans. Je précise que ce qui suit n'est que le reflet d'opinions personnelles, et n'engage pas la Bibliothèque municipale de Grenoble, porteuse de Bibook. On lit beaucoup de remarques sur la présence des DRM, mais aussi sur le modèle économique qui est derrière ce projet, qui reste clairement à affiner.

Quant aux lecteurs, on n'en parle jamais... Des DRM. Réseau Carel : retours sur PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) Intéressante journée hier à la BPI à Beaubourg autour des offres de prêts de livres numériques en bibliothèques.

Réseau Carel : retours sur PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque)

Organisée par le Réseau Carel, elle a permis à la fois d'avoir un retour sur les premières implantations de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) dans plusieurs établissements -notamment Bibook à Grenoble-, mais aussi de présenter un grand nombre d'autres offres complémentaires. Plusieurs éléments ont été pointé du doigt autour de PNB. Christine Carrier, directrice de la BPI, a rappelé que même si la route est encore longue dans la négociation avec les éditeurs, il n'en reste pas moins que les avancées en deux ans sont importantes.

PNB est une première possibilité pour les bibliothèques de construire une offre avec les éditeurs. La grande déception est en premier lieu l'étendue du catalogue disponible. 15.000 titres seulement, c'est 10% de l'offre grand public. Social Media Monitoring, Analytics and Alerts Dashboard. Bibliothèques : 39 offres PNB proposées cette année. Une vaste étude publiée cette semaine dans Livres-Hebdo, celle du cabinet Tosca Consultants sur les solutions de logiciels en bibliothèques.

Bibliothèques : 39 offres PNB proposées cette année

Cette année, l’actualité concerne principalement le support de la gestion du prêt de livres numériques (PNB). Pas moins de 39 offres différentes sont annoncées chez les différents prestataires. Pour l'instant seuls Archimed et DeMarque ont ouvert en production. Voir la carte ici. Bibook_mlt_2012015.pdf. Le prêt numérique profite aux usagers, moins aux établissements. Quelques semaines après les premières mises à disposition du prêt de livres numériques au sein des bibliothèques françaises, l'excitation générale est plus ou moins retombée.

Le prêt numérique profite aux usagers, moins aux établissements

Un premier point d'étape a été fait par le MOTif, Observatoire du livre en Ile-de-France, sans que de véritables données chiffrées soient disponibles pour le moment. Bibook, à Grenoble Il s'agissait surtout, du côté du MOTif, de présenter l'offre aux professionnels intéressés, qu'ils soient bibliothécaires ou libraires. Le prêt numérique "pour sortir les bibliothèques de la crise" L'ultime journée au Salon du livre fut l'occasion de soulever une question complexe : celle de l'introduction des ebooks dans les bibliothèques.

Le prêt numérique "pour sortir les bibliothèques de la crise"

Le Centre National du livre a organisé une table ronde réunissant trois femmes ayant fait le pari du prêt numérique sur demande (PNB). Témoignage. L'idée n'est pas jeune. Les intervenants ont rappelé qu'elle date ddu projet Gutenberg lancé à l'initiative de Michael Hart en 1971 pour combattre « l'illettrisme et l'ignorance ». Andrea Krieg, directrice de la bibliothèque Karlsruhe en Allemagne a été la première à présenter son projet. Gratuit pour les inscrits, le service rend en effet un précieux service à la ville qui compte sur 300 000 habitants pas moins de 80 0000 étudiants. Fiona Marriott, responsable de la stratégie et du développement culture à Luton au Royaume-Uni a également tenu à souligner le rôle social de l' « e-bibliothèqe ». « Notre ville est très petite et très pauvre. (86) ABF - Association des Bibliothécaires de France. Du nouveau sur PNB. Le projet PNB de Dilicom avance de plus en plus.

Du nouveau sur PNB

Les établissements bêta-testeurs vont bientôt pouvoir mettre en place auprès de leurs publics ou une partie d’entre eux la mise à disposition de livres numériques. C’est bien de cela dont il s’agit : de la mise à disposition et en aucun cas du prêt. En effet, on ne peut prêter que ce que l’on possède (sauf les banques). Or avec ce type de dispositif (mais c’est valable pour Numilog et consorts), la bibliothèque n’est pas propriétaire des livres numériques qu’elle a acheté. Les établissements payent des licences d’accès au fichier inscrit dans une temporalité généralement fixée par l’éditeur. Cette semaine Feedbooks a annoncé l’ouverture du site collectivités.feedbooks qui fait état des œuvres disponibles pour le PNB. Une offre qui se révèle sous sa véritable facette Le site Collectivités de Feedbooks propose des recherches par facettes Vous avez la possibilité d’affiner votre requête en utilisant certaines facettes :

S'abonner à une plateforme de livres numériques en bibliothèque : les questions à se poser. Le réseau de bibliothèques pour lequel je travaille, propose à ses lecteurs depuis fin 2012 d'emprunter des liseuses sur lesquelles sont préchargés des livres numériques précieusement sélectionnés par l'équipe de bibliothécaires.

S'abonner à une plateforme de livres numériques en bibliothèque : les questions à se poser.

(Les livres sont achetés via la librairie Le Divan). Cette année, pris dans un élan de folie, pour répondre aux attentes de nos lecteurs connectés et équipés, pour compléter nos fonds et notre première offre de liseuses (et un tas de raisons que je développerai prochainement dans un billet consacré aux limites de l'offre d'achat de titres numériques/liseuses pour une collectivité) nous avons décidés de souscrire à un (voir des !)

Abonnement(s) de téléchargement / lecture en ligne de livres numériques. Oui mais lequel(s) ? Un petit point sur les questions à se poser avant de franchir le pas. 1. Du nouveau sur PNB. L'IFLA publie ses recommandations pour le prêt de livres numériques. La Fédération internationale des associations de bibliothèques a récemment publié ses doléances en ce qui concerne le prêt d’e-books.

L'IFLA publie ses recommandations pour le prêt de livres numériques

Parmi les principes énoncés dans cette déclaration : les conditions d’achat des livres numériques par les bibliothèques doivent être modulables (nombre d’utilisateurs simultanés, durée du prêt, possibilité d’achat à la demande, etc.). Prêt numérique en bibliothèques : le modèle suédois - épisode 1. Nous inaugurons une série de billets portant sur l'étude comparée des modèles de prêt numérique en bibliothèques en France et dans le monde.

Prêt numérique en bibliothèques : le modèle suédois - épisode 1

La bibliothèque municipale de Grenoble, pilote pour le prêt numérique. Présentée pour la première fois il y a près d'un an, l'offre Prêt Numérique en Bibliothèques, ou PNB, par Dilicom sera très prochainement expérimentée dans plusieurs établissements. Parmi ces derniers, la bibliothèque municipale de Grenoble, où Annie Brigant, directrice adjointe et chargée du numérique et des services aux publics, nous a détaillé la mise en place du service.

La bibliothèque municipale de Grenoble (Milky, CC BY-SA 3.0) « Si l'expérimentation n'a pas encore démarré, c'est parce que la mise en oeuvre de PNB a pris un peu de retard : chaque bibliothèque doit être à même d'afficher les livres numériques, ainsi que les droits d'utilisation relatifs, sur son interface », nous explique Annie Brigant. La partie applicative, prévue au départ dans PNB, n'a finalement pas pu être mise en oeuvre. Pour les établissements, deux solutions se présentent : Les conditions d'utilisation, avant tout pour "tester des solutions" Le point sur PNB. Mise à jour 2 octobre 2013 PNB est un projet interprofessionnel piloté par Dilicom et soutenu par le CNL (Centre national du Livre). PNB n'est pas une offre de livres numériques. PNB n'est pas un logiciel permettant de gérer le prêt ou la consultation en bibliothèque.

PNB est un dispositif d'échange d'informations (données commerciales, métadonnées descriptives, juridiques et techniques, données de gestion : état des droits de consultation, statistiques…) entre éditeurs, libraires et bibliothèques, dont le but est de faciliter le développement d'offres de livres numériques pour les bibliothèques.