background preloader

Littérature japonaise - les roman jeunesse

Facebook Twitter

Roman pour enfants traduits du japonais

Colorful ~ le light-novel. Flipando en colores Eto Mori – 2007 traduction de Macarena Salas – 2011 Noguer – 2012 Eres el alma muerta de un horrible pecador y, en circunstancias normales, no podria seguir avanzando. “Tu es l’âme morte d’un horrible pêcheur, et, dans des circonstances normales, tu ne pourrais pas continuer. C’est ainsi que commence la nouvelle vie de Makoto, ou plutôt de l’âme ayant gagné une deuxième chance et qui prend possession du corps de Makoto, quelques minutes après sa mort. Petit à petit, il va découvrir la famille de Makoto, son entourage, sa vie et les raison qui on conduit le précédent Makoto au suicide.

Mon avis : J’ai adoré ce livre ! J’ai eu envie de le lire après avoir vu l’adaptation animé de Keiichi Hara : Colorfull sorti en 2011. Pour revenir au livre, l’histoire, je la connaissez déjà et ça enlève un peu de piment à la lecture, aucune surprise ne nous attend. Le personnage de Purapura est également intéressant il apporte une touche d’humour grinçant que j’ai beaucoup apprécié. La traversée du temps ~ le roman. C’est après avoir lu un article écrit par Patrick (alias Mackie) sur le Journal du Japon (Yatsuka Tsutsui, l’écrivain dont vous êtes le héros) que j’ai eu envie de lire La traversée du temps dont je connaissez déjà l’adaptation animée. L’histoire : Kazuko, collégienne, crois perdre la tête quand, alors qu’elle allait se faire écraser par un camion avec son ami Goro, elle se retrouve subitement dans son lit. Un rêve ? Pourtant tout avait l’air si réel. En arrivant à l’école une surprise encore plus grande l’attend : la prof de math recommence de cour de la veille et personne à part elle ne semble s’en souvenir.

Son propre cahier de cours n’en porte aucune trace. Mais que se passe-t-il ? Mon avis : Franchement, je suis déçue. Le livre, lui, ne prend pas ce temps. Par ailleurs je l’ai trouvé très simpliste. Bientôt je vous parlerais du film.