background preloader

Nos recherches

Facebook Twitter

Sophocle sur la scène contemporaine : comment adapter les conventions antiques. I.

Sophocle sur la scène contemporaine : comment adapter les conventions antiques

Un théâtre rituel et conventionnel Le théâtre antique est particulièrement difficile à transposer et adapter sur nos scènes modernes pour plusieurs raisons concernant aussi bien les conditions dans lesquelles et pour lesquelles il a été créé, que la dramaturgie des œuvres elles-mêmes. Le théâtre antique grec est en effet d’abord un théâtre rituel : les représentations font partie intégrante des fêtes religieuses et les chœurs tragiques, comiques ou dithyrambiques sont offerts à Dionysos dont la statue assiste au spectacle au milieu des gradins. Les tragédies proposent également de nombreuses imitations (mimèsis) de rituels : prières, rituels de deuil, de supplication, qui, même s’ils ne sont pas considérés par les spectateurs comme des actes permettant réellement d’entrer en contact avec la divinité, comportent des gestes et des paroles religieux vraisemblables.

Tout ce contexte rituel est aujourd’hui impossible à restituer. 1. La tension entre l’intérieur et l’extérieur. Sitographie pour Oedipe Roi — Théâtre. Oedipe Sophocle, Sénèque, Corneille, au moins...

Sitographie pour Oedipe Roi — Théâtre

I Les textes si... Oedipe de Sophocle traduction de Leconte de Lisle. Cie Ultima Vez, OEdipus Bêt Noir. Théâtre du Parc Bruxelles 2013 : Oedipe extrait " L'enquête: danse " Anywhere - Marionettes. Scénographie, conception Elise VigneronBribes de textes extraits de Œdipe sur la route Henry BauchauMise en scène Elise Vigneron et Hélène BarreauAvec Elise Vigneron et Hélène BarreauDramaturgie Benoît VreuxRegard extérieur Uta GebertTravail sur le mouvement Eleonora GimenezCréation lumière, régie générale Cyril MonteilBande Son Pascal Charrier (guitare), Robin Fincker (saxophone), Sylvain Darrifourcq (batterie), Julien Tamisier (claviers), Franck Lamiot (sonorisateur).Construction des marionnettes Hélène BarreauConstruction Messaoud Fehrat, Cyril MonteilConception et réalisation des fluides Messaoud Fehrat, Benoît FinckerRecherche Technique Boualeme BengueddachAdministration, production in'8 circle, maison de production Remerciement à l'atelier de construction de décors du Service des Arts de la Scène d'Hainaut / La Fabrique de Théâtre, à Manuel Gomez Mendina, à Cécile Ratet, à Arnaud Louskipane, à Stéphanie St Cyr Lariflette et à Sarah Lascar.

Anywhere - Marionettes

Production Théâtre de l'Entrouvert. Sous l'oeil d'oedipe.mov. A.R.T. - American Repertory Theater. Aristotle regarded Sophocles' tragedy as the masterpiece of Greek drama—an unflinching portrayal of a man's descent from self-assurance and strength to shame and isolation.

A.R.T. - American Repertory Theater

Though written more than 2,500 years ago, Oedipus still holds the center of Western drama and psychology—a tautly plotted, terrifyingly swift account of human pride and vulnerability that speaks precisely to our own age. Oedipus has unknowingly fulfilled a prophecy issued at his birth by the Delphic oracle, that he would in time kill his father and marry his mother. When the play opens, Oedipus is King of Thebes.

The city is suffering a great plague, and Oedipus has sent his brother-in-law, Creon, to the oracle to seek advice. Oedipus the King (March 2009) Home | News | This Season | Next Season | Bookings | Auditions | Members | Archive | History | Location | Links | Contact Us Directed and translated by Clive Madel 21-28 March 2009 (7 performances)

Oedipus the King (March 2009)

« Œdipe », de Sophocle (critique), Théâtre de la Tempête à Paris. Par Lise Facchin Les Trois Coups.com Ce soir-là, je suis arrivé « in extremis ».

« Œdipe », de Sophocle (critique), Théâtre de la Tempête à Paris

La charmante guichetière de la Cartoucherie me tendit mon billet et m’enjoignit d’aller m’installer : « Œdipe » allait bientôt commencer. J’étais préparée à être la spectatrice blasée de ces mythes perdus, flous et émoussés, à force d’être trop joués. Le pathos me fatiguait d’avance. Pendant les premiers instants, l’on ne sait si le rire est vraiment permis. Impossible ? © Antonia Bozzi Côté acteurs, un léger agacement me saisit devant tous leurs cris… Dieu que ça gueule !

Côté mise en scène, une structure figurant la forme d’un œil et un rideau de perles métalliques qui le traverse de toute sa surface. Quoi qu’il en soit, ce spectacle est une surprise folle, un étonnement constant, une mine de rebondissements et de trouvailles scéniques, et une petite voix en col Claudine qui nous dit : « Tout de même, tout cela n’est pas très sérieux !

Lise Facchin. Mise en scène virtuose. Oedipe Roi. Antoine Caubet nous invite à partager son amour de la Grèce Antique et des beaux textes.

Oedipe Roi

Pour cela il monte Œdipe roi écrit par Sophocle vingt-cinq siècles auparavant. A travers cette mise en scène à la forme simple, la volonté du metteur en scène est d’interroger la distance qui nous sépare du siècle d’or du théâtre athénien. Nous sommes devant un spectacle qui n’est ni d’hier, ni complètement d’aujourd’hui, les oreilles grandes ouvertes. Nous entrons dans la salle sous le regard bienveillant des comédiens installés sur le plateau. La scénographie utilise des gradins en chantier pour jouer sur des volumes et des hauteurs qui morcellent l’espace scénique.

Après un petit replacement historique, la tragédie d’Œdipe Roi commence, et quoi de plus beau que de l’entamer avec la belle langue du grec ancien, petit moment magique. . « Et voilà. Œdipe creuse la vérité jusqu’au fond de l’horreur. Bibliographie.