background preloader

La revue de web du 2 juin

Facebook Twitter

Peut-on utiliser vos tweets dans une pub ? L'une des plus grandes affaires médiatiques de ces dernières années avait donc commencé le 14 mai, par un tweet. 121 petits caractères qui allaient faire parler d'eux pendant des mois et des mois : Quasiment un an après, il n'était finalement pas si étonnant que tout se termine, ou presque, par un autre tweet : Entre temps ?

Peut-on utiliser vos tweets dans une pub ?

Des centaines de unes de journaux consacrées à l'affaire DSK un peu partout dans le monde. Des milliers de reportages, des dizaines d'heures de direct des chaînes tout info et plusieurs centaines de milliers de tweets sur le sujet. Comment Twitter dope le référencement dans Google - Journal du Net Solutions.

Une nouvelle étude vient précisément mesurer l'impact des liens postés dans Twitter sur le référencement.

Comment Twitter dope le référencement dans Google - Journal du Net Solutions

Tueur sadique de Montréal: Un acteur porno suspecté. And the winners of the Data Journalism Awards are… In January this year the Global Editors Network in collaboration with the European Journalism Centre launched the first edition of the Data Journalism Awards (DJA).

And the winners of the Data Journalism Awards are…

With over 300 applications from 60 countries received in less than three months and an outstanding group of experts sitting on the jury led by ProPublica's founder Paul Steiger, the competition has been dubbed the “Pulitzer prize of data journalism. " Below are the six winners of the 2012 edition of the Data Journalism Awards, announced during a ceremony hosted today at the News World Summit in Paris. Each winner is being rewarded with EUR 7.500 and a certificate created by the famous Le Monde cartoonist Plantu. Cartoon created by Plantu for the DJA certificates. Accueil - Histoire du journalisme scientifique. So Much for Sharing His ‘Like’ Sweep the Sleaze. By Oliver Reichenstein Promising to make you look wired and magically promote your content in social networks, the Like, Retweet, and +1 buttons occupy a good spot on pretty much every page of the World Wide Web.

Sweep the Sleaze

Because of this, almost every major site and world brand is providing free advertising for Twitter and Facebook. But do these buttons work? It’s hard to say. What we know for sure is that these magic buttons promote their own brands — and that they tend to make you look a little desperate. No need to remind me of Twitter The user doesn’t come out of nowhere.

Whoever uses social networks to find content, usually begins the web journey there and goes back naturally. Some people probably do use those buttons. “We removed FB buttons and traffic from Facebook increased. If you provide excellent content, social media users will take the time to read and talk about it in their networks. Weibo : un permis à points pour les utilisateurs du réseau social chinois. Le régime chinois a une nouvelle arme pour limiter la liberté d'expression sur les réseaux sociaux: le permis à points (en tous cas pour les utilisateurs de Sina Weibo).

Weibo : un permis à points pour les utilisateurs du réseau social chinois

Adopté par près de 300 millions d'internautes, Sina Weibo est un site de microblogging à mi-chemin entre Facebook et Twitter, ces deux derniers étant interdits dans le pays. Dans un contexte de nervosité croissante du régime chinois, Weibo a instauré de nouvelles règles et sanctions pour ses utilisateurs. Chaque titulaire d'un compte se verra allouer 80 points, qu'il perdra graduellement à chaque fois qu'il publiera un message jugé en infraction. Future Passed: When we dreamed of television.

52inShare Jump To Close.

Future Passed: When we dreamed of television

Andy Plesser: (Video) Financial Times Digital Chief: We're Doing Quite Nicely without Apple. "Le Soir" va lancer un journal numérique. Il s’agira d’un journal “évolutif” et “interactif” conçu en priorité pour les tablettes. Didier Hamann, directeur-rédacteur en chef du quotidien "Le Soir", avait rendez-vous hier matin avec ses journalistes. Il s’agissait notamment d’annoncer un remaniement de son équipe, avec l’arrivée d’un nouveau rédacteur en chef adjoint.

Il s’agit d’Hubert Vanslembrouck, lequel occupe la même fonction au sein de Sudpresse, le pôle des journaux régionaux du groupe Rossel (dont fait partie "Le Soir"). Il y remplacera Kuczkiewicz et fonctionnera en tandem avec Christophe Berti. Autre "promotion" : celle de Pierre-Yves Warnotte au poste de chef du service économique du quotidien de la rue Royale.

Voilà pour le remaniement. Owni se sépare de son fondateur pour se relancer. Entre les deux, le divorce était devenu inéluctable.

Owni se sépare de son fondateur pour se relancer

Owni, le média en ligne, et son fondateur Nicolas Voisin, jusqu? À ce jour directeur de la publication, se séparent. Depuis presque un an, Nicolas Voisin se consacrait plutôt à Tactilize, une activité d'édition d? Applications éditoriales pour iPad lancée en janvier dernier qu? À Owni. Quatre journaux de petites annonces supprimés dans l'est, 116 postes supprimés. Quatre journaux gratuits d'annonces du Haut-Rhin et du Nord de la Franche-Comté édités par une filiale du quotidien régional mulhousien L'Alsace cesseront leur parution fin juin, entraînant la suppression de 116 emplois, a-t-on appris mercredi de source syndicale.

Quatre journaux de petites annonces supprimés dans l'est, 116 postes supprimés

La société éditrice Cime a annoncé mercredi en comité d'entreprise à son siège de Rixheim (Haut-Rhin) l'arrêt le 30 juin prochain de ses journaux de petites annonces "Hebdo" de Mulhouse, Colmar, Belfort et Montbéliard, mieux connus sous leurs noms précédents PAM (Petites annonces mulhousiennes), PAC (Petites annonces colmariennes) et Hebdo GAB, a indiqué à l'AFP Nathalie Atar, secrétaire (CFTC) du comité d'entreprise.

Cet arrêt entraînera la suppression de 116 postes sur 200 au sein de la Cime, a-t-elle ajouté. Ces journaux gratuits ont vu leur tirage fondre ces dernières années et leurs pertes s'accumuler en raison de la concurrence d'internet. "Ils n'ont pas pris le virage Internet à temps", a estimé Mme Atar. TF1 contre YouTube : notre analyse d'un jugement coup de poing. Le tribunal de grande instance de Paris a rendu mardi un jugement ( .pdf , voir ci-dessous) d'une sévérité exemplaire à l'encontre de TF1, qui avait porté plainte contre YouTube pour contrefaçon, concurrence déloyale et parasitisme. Le TGI a débouté le groupe de télévision de toutes ses demandes, et conforté le statut d'hébergeur de YouTube, qui ne peut se voir reproché la mise en ligne des contenus envoyés sans son contrôle par les utilisateurs.

TF1 réclamait environ 150 millions d'euros à YouTube , pour avoir mis en ligne des vidéos issues de ses programmes, envoyées par les utilisateurs. Le groupe demandait le retrait de toutes les vidéos de TF1 et LCI sur YouTube, avec " ", et demandait même que YouTube interdise à ses utilisateurs d'utiliser les mots "TF1", "LCI" ou le titre des programmes sur le moteur de recherche interne du service de vidéos. Dans son jugement, le tribunal a suivi toute l'argumentation de YouTube, dont les avocats ont fait preuve d'une rigueur à toute épreuve.

25 ans de France Info : des archives et un album de bande-dessinée - Les choix de France Info - matin - Société. Vendre la radio à la télévision : 25 ans de pubs France Info - Médias. 1er juin 1987 : France Info ouvre son antenne par un interminable blanc. Posté par Hervé [Le Transistor] dans : Actualité,Amusant,Anniversaires,Archives,France Info,Histoire,Radio France , trackback Lundi 1er juin 1987. 6h59.

1er juin 1987 : France Info ouvre son antenne par un interminable blanc

France Info, en continu depuis 25 ans - Médias. "1er juin 1987, France Info 7 heures, Michel Goujon...

France Info, en continu depuis 25 ans - Médias

" (07'15'')Réécoutez les sept premières minutes de France Info il y a 25 ans Lundi 1er juin 1987, 6h59, l'antenne de France Info s'ouvre sur un tout premier jingle aux sonorités eighties diffusé en modulation de fréquence sur 105.5 (fréquence tout juste libérée par les militaires) dans une poignée de villes seulement : Paris, Lyon, Clermont-Ferrand, Toulouse, Nantes, Le Mans, Mulhouse et Marseille.