background preloader

Filmographie

Facebook Twitter

Androids. The term "android", which means "manlike", was not commonly used in sf until the 1940s. The first modern use seems to have been in Jack Williamson's The Cometeers (May-August 1936 Astounding; 1950). The word was initially used of automata, and the form "androides" first appeared in English in 1727 in reference to supposed attempts by the alchemist Albertus Magnus (circa 1200-1280) to create an artificial man. In contemporary usage "android" usually denotes an artificial human of organic substance, although it is sometimes applied to manlike machines, just as the term Robot is still occasionally applied (as by its originator Karel Čapek) to organic entities. The conventional distinction was first popularized by Edmond Hamilton in his Captain Future series, where Captain Future's sidekicks were a robot, an android and a brain in a box.

The notion of artificial humans is an old one, embracing the Golem of Jewish mythology as well as alchemical homunculi. Links. Paul Verhoeven. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Paul Verhoeven en 2006 Paul Verhoeven (API: [ˈpʌu̯l vərˈɦuvə(n)]) est un cinéaste néerlandais, né le à Amsterdam (Pays-Bas). Ayant réalisé une grande partie de sa filmographie aux États-Unis, il est célèbre pour avoir tourné des films provocateurs, assez violents (RoboCop, Total Recall) ou érotiques (Basic Instinct, Showgirls). Une partie de la presse spécialisée francophone le surnomme parfois « le Hollandais violent »[1],[2]. Biographie[modifier | modifier le code] Très marqué par la Seconde Guerre mondiale, dont il est un témoin direct dans son pays occupé par les Allemands, il garde le souvenir de scènes terribles qui peuvent expliquer son goût pour l'exhibition de la violence. Il fréquente le Gymnasium Haganum.

Il fait ses études à l'université de Leyde (Leiden) à la fois en mathématiques et en physique. De l'autre côté de l'Atlantique, il change son style. Il participe au Festival du cinéma nordique de Rouen en 2001. Robocop (Paul Verhoeven, 1987) Neill Blomkamp. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Neill Blomkamp est un réalisateur et scénariste sud-afro-canadien, né le à Johannesburg en Afrique du Sud.

Après des courts-métrages et des publicités, il réalise son premier long-métrage District 9 avec Peter Jackson comme producteur exécutif. Il est l'époux de la scénariste canadienne Terri Tatchell. Biographie[modifier | modifier le code] Originaire d'Afrique du Sud, Neill Blomkamp emménage au Canada à 18 ans où il étudie à l'école de cinéma de Vancouver. En 2015, le cinéaste poursuit dans son genre de prédilection avec Chappie, robot doué d'une raison et de sentiments, qui devra prouver sa valeur face à des personnes effrayées par cette avancée technologique. Carrière[modifier | modifier le code] Ses débuts[modifier | modifier le code] En 2008, il a remporté le Cannes Lions et le Grand Prix de Film Lions avec son Halo: Combat commercial.

Ce film a été développé et produit par Peter Jackson. Filmographie[modifier | modifier le code] Chappie de Neill Blomkamp: critique. Synopsis : Dans un futur proche, la population, opprimée par une police entièrement robotisée, commence à se rebeller. Chappie, l’un de ces droïdes policiers, est kidnappé. Reprogrammé, il devient le premier robot capable de penser et ressentir par lui-même. Mais des forces puissantes, destructrices, considèrent Chappie comme un danger pour l’humanité et l’ordre établi.

Elles vont tout faire pour maintenir le statu quo et s’assurer qu’il soit le premier, et le dernier, de son espèce. Chappie – affiche Après District 9 et Elysium, Neill Blomkamp revient aux commandes de sa dernière création, Chappie. Dev Patel et Sharlto Copley (le robot) dans Chappie de Neill Blomkamp On fait face dès lors à une mise en scène à deux vitesses qui parvient à servir le récit et ses différentes phases. De g. à dr. : Yo-Landi, Ninja, Jose Pablo Cantillo et Sharlto Copley dans Chappie de Neill Blomkamp Hugh Jackman dans Chappie de Neill Blomkamp Yvan Lozac’hmeur. Alex Proyas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alex Proyas en 2016. Alex Proyas est un réalisateur, producteur et scénariste australien, né le en Égypte. Biographie[modifier | modifier le code] En 1994, son court métrage Book of Dreams - Welcome to Crateland est nommé pour la Palme d'or à Cannes dans la catégorie Meilleur court métrage. En 2008, Dark City, ressort en Blu-ray et DVD dans une édition Director's cut. Filmographie[modifier | modifier le code] Courts métrages[modifier | modifier le code] Longs métrages[modifier | modifier le code] Prochainement 2016 : Gods of Egypt Clips musicaux[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ Kurt Lancaster et Thomas J. I, Robot - Alex Proyas. List of fictional robots and androids. This list of fictional robots and androids is chronological, and categorised by medium. It includes all depictions of robots, androids and gynoids in literature, television, and cinema; however, robots that have appeared in more than one form of media are not necessarily listed in each of those media.

This list is intended for all fictional computers which are described as existing in a humanlike or mobile form. It shows how the concept has developed in the human imagination through history. Static computers depicted in fiction are discussed in the separate list of fictional computers. Theatre[edit] Literature[edit] Celia-killer-bots-attacking-thom mango concept-art 02 19th century and earlier[edit] Early 1900s[edit] 1920s[edit] 1930s[edit] 1940s[edit] 1950s and 1960s[edit] 1970s[edit] 1980s[edit] 1990s[edit] 2000s[edit] Radio[edit] Music[edit] Film[edit] 1940s and earlier[edit] 1950s[edit] 1960s[edit] 1970s[edit] 1980s[edit] 1990s[edit] 2000s[edit] 2010s[edit] Television films and series[edit] 1970s[edit] Mr. Androïdes, cyborgs et robots au cinéma : Cabel Kawan. Par extension, il y aura aussi ceux de la télévision mais nous n’irons pas jusqu’à la littérature car ces trois mondes se rejoignent souvent.

Commençons par un rappel : un androïde est une pure machine qui a systématiquement un aspect humain. Un cyborg se définit par la fusion entre l’homme et la machine ou encore entre l’organique et le synthétique et le robot est une machine qui ne ressemble pas forcément à un homme voire qui n’a même pas forme humaine. Ceci posé, voyons donc les créatures qui nous intéressent en détail. Robocop : parfaite définition du cyborg, Robocop, alias Alex J.

Terminator : autre grosse pointure du cinéma, le Terminator est plus machine qu’homme mais répond quand même à la définition du cyborg car il est recouvert de tissus humains. Darth Vader : cyborg lui aussi, il s’agit, comme tout le monde le sait, d’Anakin Skywalker qui perdit ses membres lors de deux combats épiques, l’un contre le Sith le Comte Doku et l’autre contre son mentor, Obi Wan Kenobi. Android Problems: The Representation of Robots in Cinema. The science fiction genre is rife with films about artificial intelligence and, even before androids became a reality, cinema projected many fears about what was to come in the future. In the modern age, the humanoid is a very real creation and inevitably, as we move closer to a time of human and robot integration, filmmakers have continued to explore the effect this could have on society.

There are a variety of ways these characters have come to be represented onscreen and the categories outlined below foreground some common themes at work in mainstream cinema. Exceptions inevitably arise and they raise questions as to whether or not things might be starting to change. The three conventions I have noted below, The Pinocchio Predicament, Villainising Androids, and Robot Companions, continue to inform a large portion of Sci-Fi narratives today, despite the potential for change that new developments have provided.

There will be some spoilers. The Pinocchio Predicament Villainising Androids. En littérature, au cinéma, le robot nous fait peur et nous fascine à la fois. Big Hero 6. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Big Hero 6 est une équipe de super-héros évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Les personnages de fiction apparaissent pour la première fois dans le comic book Sunfire & Big Hero 6 #1 de septembre 1999. Ils remplissent au Japon les mêmes fonctions que les Vengeurs aux États-Unis. Une version cinématographique intitulée Les Nouveaux Héros est sortie en novembre 2014 aux États-Unis et en février 2015 en France. Biographie du groupe[modifier | modifier le code] L'équipe Big Hero 6 fut formée par des politiciens et des hommes d'affaires.

Le Samouraï d'argent fut désigné par le Japon pour être le meneur sur le terrain. D'autres agents rejoignirent vite le groupe, comme le jeune génie Hiro, et son dragon synthétique Baymax. Au cours d'un combat, le mutant Feu du soleil aida l'équipe. L'équipe installa son QG dans un parc d'attraction et fut l'alliée de la Division Alpha, puis l'adversaire des Maîtres du Mal. VIDEO. Cinéma: Une androïde à l'affiche du film japonais «Sayonara» CINEMA Le robot humanoïde Geminoid F donne la réplique à une humaine dans le film de Koji Fukada… Mathias Cena Twitter Publié le Mis à jour le De notre correspondant à Tokyo, Elle n’oublie jamais son texte et ne fait que très peu de caprices de stars. Agée de quelques années à peine, Geminoid F n’est pas une débutante pour autant: elle a fait ses débuts sur scène en 2010 dans la pièce de théâtre dont est adapté Sayonara (« adieu », en japonais), un huis clos entre la machine humanoïde et une jeune femme atteinte d’une maladie incurable.

Quand l’actrice mécanique donne la réplique à sa partenaire humaine, en japonais et en anglais, les moteurs qui gouvernent son visage de siliconent lui donnent des airs énigmatiques. « Les robots ont atteint un stade qui leur permet d’avoir des expressions dont même les humains ne sont pas capables », s’enthousiasme son créateur, le spécialiste des androïdes Hiroshi Ishiguro, qui dit vouloir « apprendre du théâtre pour rendre son robot plus humain ». Top 25 des meilleurs films avec des robots.

Les Robots au cinéma. - Liste de 59 films. AlloCiné : Film : robot / cyborg / androïde.