opération leakspin opération leakspin Chokri Belaïd le 29 décembre 2010 à Tunis (AFP/Archives, Fethi Belaid) Une figure de l’opposition tunisienne, Chokri Belaïd, a été tuée par balles mercredi à Tunis et ses proches ont accusé les islamistes au pouvoir du crime, alors que le Premier ministre dénonçait "un acte de terrorisme" dans un contexte d’instabilité croissante en Tunisie. Quelque 200 personnes manifestaient pour dénoncer le meurtre devant le ministère de l’Intérieur sur l’avenue Habib Bourguiba, l’axe central de Tunis et haut lieu de la révolution de janvier 2011 qui a renversé le régime de Zine El Abidine Ben Ali.
Spectaculaires, les attaques informatiques menées au nom de la liberté d’expression et de la justice sociale sous l’étiquette « Anonymous » se multiplient. Dernières cibles en date : le site d’ArcelorMittal en Belgique, au début de janvier, pour protester contre la fermeture de deux hauts fourneaux ; le site du cabinet de renseignement privé américain Stratfor, sur lequel ont été dérobées des dizaines de milliers de données personnelles ; le ministère de la défense syrien, en août 2011, ou avant cela, en juin, le site de la police espagnole, après l’arrestation de trois membres supposés d’Anonymous dans ce pays. Qui se cache derrière ce masque ? Hackers d’élite, ados ignorants, dangereux cyberterroristes, simples trolls (« perturbateurs ») à l’humour potache ? Aucune de ces définitions n’est fausse, car chacune rend compte d’une facette du phénomène. Cependant, toutes passent à côté de l’essentiel : Anonymous n’est pas un, mais multiple ; Anonymous, de l’humour potache à l’action politique, par Felix Stalder Anonymous, de l’humour potache à l’action politique, par Felix Stalder
Les Anonymous se mettent au vert. Après leurs coups d'éclat contre le Pentagone, les régimes tunisien et égyptien ou encore les sites de cartes de crédit Visa et MasterCard pour "venger" le cofondateur de WikiLeaks Julian Assange, le collectif de pirates informatiques s'est cette fois-ci attaqué, la semaine dernière, au géant de l'agroalimentaire Monsanto, décrié pour sa production et sa commercialisation d'OGM et son herbicide toxique, le Round up. Le mode opératoire est classique, raconte le Nouvel Obs : les hackers ont diffusé les données personnelles (nom, adresse, numéro de téléphone, email, lieu de travail) de 2 500 employés du groupe, qui seront disponibles sur un wiki [site Internet collaboratif] dans deux mois environ. PIRATAGE – Les hackers d’Anonymous s’attaquent au géant Monsanto PIRATAGE – Les hackers d’Anonymous s’attaquent au géant Monsanto
Histoire des hacktivistes Anonymous
... Guide
Anonyme
Les hackers sont-ils des terroristes ? Il y a quelques jours, Anonymous piratait le site d’un syndicat de police. L’action des « cyber-activistes » se serait traduite par la publication pendant quelques heures des coordonnées personnelles de 541 policiers. Publier des informations permettant d'identifier quelqu'un dans l'intention de lui nuire est un délit, mais il n'est pas sûr que le texte soit bien adapté. L'année dernière, pour des événements sensiblement similaires, le ministre de l'Intérieur avait préféré déposer plainte pour diffamation publique. Les hackers sont-ils des terroristes ?
Anonymous : la force des faibles, une histoire du hacking Les Anonymous sont de toutes les conversations. Leur coté "mystérieux", leur refus de s'identifier à la fois comme individus et comme idéologie servent paradoxalement d'argument majeur, chacun pouvant y projeter leurs phantasmes ou leurs opinions propres. Mais ils sont aussi issus d'une histoire, qu'il est intéressant (et divertissant) de connaitre. Des premiers "bidouilleurs" informatiques aux légions informatiques, cette histoire illustre de façon convaincante la force des faibles et des expérimentations sociales L'histoire des premiers hackers Anonymous : la force des faibles, une histoire du hacking
IRIS | • Mis à jour le | Par Maxime Pinard, chercheur à l'IRIS Depuis quelques temps déjà, le cyberespace est en ébullition. Les révolutions arabes l'ont médiatisé à outrance via l'action des nombreux blogueurs et autres internautes qui s'en sont servis pour faire connaître leur cause et organiser leurs mouvements. A présent, une autre actualité le met sur le devant la scène avec les attaques des Anonymous contre diverses entités : entreprises (Sony), structures étatiques (ministère de la défense)… Réflexions sur le cyberespace et les Anonymous Réflexions sur le cyberespace et les Anonymous
Anonymous, pirates du Net aux multiples visages LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laurent Checola et Damien Leloup Blocages de sites institutionnels, divulgation de données concernant des policiers, mais aussi manifestations à visage couvert dans les rues de grandes villes françaises, samedi 28 et dimanche 29 janvier. Ces dernières semaines, les "hacktivistes" – contraction des mots "hackers" et "activistes" – d'Anonymous multiplient les actions d'éclat, particulièrement en France. Anonymous, pirates du Net aux multiples visages
Ce 29 juillet, c'était le troisième "Fuck FBI friday" ("Vendredi, on nique le FBI") : pour la troisième fois, des pirates revendiquant leur appartenance au collectif informel Anonymous ont publié un grand nombre de documents internes d'un sous-traitant du FBI. Les pirates ont ainsi publié 400 mégas de documents variés provenant des serveurs de Mantech, une entreprise qui travaille à la fois pour l'agence fédérale américaine et pour le ministère de la défense. Ironie du piratage, Mantech est notamment chargée d'assurer la sécurité informatique du FBI, un contrat à 100 millions de dollars. Des documents piratés d'un sous-traitant du FBI publiés sur Internet Des documents piratés d'un sous-traitant du FBI publiés sur Internet
La Chronique de Violette - Anonymous is famous
Qui sont les « Anonymous » ? Qui sont les « Anonymous » ? C’est une bouteille à la mer. Samedi 17 et dimanche 18 décembre, les « Anonymous » appellent à manifester en soutien aux hackers incarcérés et pour la mémoire de Mohamed Bouazizi, dont l’immolation, il y a un an, a été l’événement déclencheur de la révolution tunisienne. Après les printemps arabes, le mouvement des Indignés et d’Occupy Wall Street, l’« Opération horizon » espère fédérer une nouvelle fronde mondiale et « spontanée ». Depuis leurs premières cyber-actions politiques sur la toile, en 2006, les « Anonymous » ont démontré leur pouvoir de nuisance.
Les "Anonymes" montent l'opération "Assange Riposte" 01net le 09/12/10 à 15h44 Après l'Eglise de scientologie ou, plus récemment, une malheureuse adolescente, les trolls et pirates qui se regroupent sur le site de partage d'images 4chan ont un autre cheval de bataille. Ces Anonymes, qui se sont fait connaître par leurs attaques contre la Riaa, ont pris cette fois fait et cause pour WikiLeaks. Depuis la divulgation de câbles diplomatiques et l'annonce de prochaines révélations sur un établissement bancaire, le défenseur de la transparence totale connaît toutes les difficultés imaginables : problèmes d'hébergement de son site, suppression de son nom de domaine original, blocage de ses comptes PayPal ou bancaires… sans oublier l'arrestation de sa figure emblématique, Julian Assange, poursuivi dans une histoire de mœurs. La guerre a commencé Les "Anonymes" montent l'opération "Assange Riposte"
Pour de la rime il y a mieux : j’ ai reçu :"La scène se passe dans les jardins du Château Bellevue, à Berlin. Angela von Mecklemburg et Nicolas de Neuilly se sont discrètement éclipsés de la réception offerte par le roi de Prusse. On entend, au loin, les accents du quatuor de Joseph Haydn. Nicolas : Madame, l’ heure est grave : alors que Berlin danse Athènes est en émoi et Lisbonne est en transes. Appel à la résistance des Anonymous à Wall Street
Opération Wall Street : Anonymous se venge de PayPal Le masque des Anonymous à découper (OperationPaperStorm/Flickr/CC). Depuis ce mercredi matin, des internautes regroupés sous la bannière « Anonymous » ont lancé une opération de boycott du système de paiement en ligne PayPal, qui a coupé les vivres à WikiLeaks. Résultats : des dizaines de milliers de clients ferment leur compte PayPal, dont la maison mère, eBay, a perdu un milliard de dollars en une heure de cotation à Wall Street. L’opération a été lancée dans la nuit aux Etats-Unis par les comptes Twitter AnonymousIRC et LulzSec, du groupe de hackers Lulz Security. En début de journée, le compte d’un Anonymous (bannière que peut prendre n’importe quel internaute) escomptait plus de 9 000 désinscriptions de PayPal dans le courant de la semaine prochaine (sur un total de 100 millions de comptes revendiqués par la société) :
Ils n’ont que trois ans et ils font peur aux plus grandes puissances, des Etats-Unis à l’Iran en passant par le Royaume-Uni, mais aussi aux firmes multinationales. Qui sont les hackers de « Anonymous », ces pirates informatiques experts dans l’art de mettre hors-service un site web ? Au fil des cyber-attaques, ce mouvement aux contours flous, énième progéniture de la culture web, entend bien faire passer un message : la défense de la liberté d’expression par tous les moyens, même illégaux.

Anonymous : derrière le masque, des hackers révolutionnaires

Lundi 19 septembre 2011 1 19 /09 /Sep /2011 20:32 Manifestation bruyante à Wall Street face à de nombreux policiers déployés dans tout le quartier financier «Il faut regarder ce qui se passe sur Wall Street, la censure médiatique autant que celle de Tweeter est énorme… même là-bas ! Ils ont peur d’un mouvement de contagion au pays, les Anonymes descendent dans la rue ! Serait-ce le début d’un soulèvement en Amérique ? Ce qui est sûr, c’est que les autorités en sont à couper le courant sur des pâtés de maisons, afin d’empêcher aux internautes d’envoyer leurs messages… voir hashtag (# OurWallStreet) sur Tweeter ! Wall Street en Live sur WikiStrike - wikistrike.over-blog.com
Anonymous et 50 000 personnes prennent Wall Street
THN : The Hacker News: Defacements
La popularité d'Anonymous fait les affaires de Time Warner
Quand l'Etat panique sur Anonymous et IRC
Le site du parlement européen hacké par Anonymous
Les Anonymous parlent d'une seule voix sur franceinfo.fr - Société
Anonymous hacke les comptes emails du président syrien el-Assad | Contrepoints
Un présumé canal Anonymous pirate un programme de la Commission européenne
Anonymous : des codes sources et des e-mails de VMWare volés en Chine
Piratage de Sony : le hacker de LulzSec plaide coupable
Anonymous: la conversation entre le FBI et Scotland Yard
[Aujourd’hui] Anonymous: 11 février – Manifestation Anti-ACTA
Anonymous revendique une attaque contre le site Internet de la CIA
La future puissance des Anonymous inquiète la NSA
Les Anonymous prévoient de perturber la cérémonie des Césars vendredi prochain
[APPEL] Mobilisation mondiale le 10 mars contre l'ACTA
News, Augmented » LulzSec “décapité” par le FBI - Revue du web
Anonymous-OS, le faux système d’exploitation des Anonymes
La taupe des Anonymous envoie ses collègues au trou - Hacker ouvert - Le Nouvel Observateur
Anonymous: obligé de tomber le masque pour manifester
Wikilleaks Anonymous Stratfor Lumière sur la guerre de l’ombre
Vidéos d'Anonymous contre Vic Toews: la GRC poursuit son enquête | Jim Bronskill | Justice et faits divers