La démocratie : une idée neuve ?

Facebook Twitter

La démocratie : une idée neuve est le thème des 86e Semaines sociales de France.
Un pearltree (non officiel) autour de cet évènement qui se tiendra au Parc floral de Paris du 25 au 27 novembre 2011.

La vérité peut-elle survivre à la démocratie ? Si la démocratie moderne est impropre à faire des fondations, alors disons tristement qu’elle est impropre à vivre.Charles Renouvier 1 Julien Benda, La Grande Épreuve des démocraties (1942), Le sagittaire, 1944, p. 50. 1Julien benda écrivait en 1942 : « Dans l’ordre spirituel, la caractéristique de la démocratie est de tenir pour souveraines certaines valeurs absolues, c’est-à-dire conçues comme indépendantes de toute condition de temps ou de lieu, et supérieures à tout intérêt, individuel ou ­collectif ; valeurs dont les types principaux sont la justice, la vérité, la raison. 1» 2C’est une conception de la démocratie qui semble aujourd’hui bien dépassée.

La vérité peut-elle survivre à la démocratie ?

Il n’est même pas clair qu’elle soit compatible avec la vie politique en général. Jour de vote, dans la peau d'un député. La démocratie une idée neuve. C’était le thème retenu cette année par les Semaines Sociales de France pour leur 86e session (V. chez Cathorève).

La démocratie une idée neuve

Chacun aura remarqué l’absence de point d’interrogation. On aurait presque pu s’attendre à une mise en question, si ce n’est de la démocratie (évidemment) mais au moins de sa modernité et de ses formes actuelles. En réalité, si une certaine réflexion critique n’a pas été négligée (notamment la première journée), elle porte davantage sur les voies possible d’un renouvellement de la démocratie enrichie par les apports de la pensée chrétienne et, surtout, par l’action des chrétiens dans la cité démocratique. Cette session a été l’occasion d’entendre des réflexions fortes et stimulantes même si elles ne sont pas toujours irrésistiblement convaincantes. Les conférences : les SSF comme si vous y étiez / Semaines Sociales de France 2011. Semaines Sociales : l'envers du décor / Coulisses / Blog. Les Semaines Sociales de France et la démocratie : une idée neuve, vraiment (1ère partie) Les Semaines Sociales de France viennent d’organiser à Paris au Parc Floral les 25-27 novembre une session de très haut niveau sur le thème « La démocratie, une idée neuve ».

Les Semaines Sociales de France et la démocratie : une idée neuve, vraiment (1ère partie)

Il faut féliciter les organisateurs de cette session, Jérôme Vignon, président des SSF, et son équipe, qui ont organisé d’une main de maître cette rencontre. Plus de 3000 participants, une centaine de participants européens, une quarantaine d’associations partenaires et exposants, 26 intervenants, des délibérations démocratiques aboutissant à des dizaines de propositions consensuelles couplé d’un appel à signer le pacte civique préparé par d’autres organisations sociales. Les débats furent également entrecoupés de moments de prière avec les frères de Taizé et ponctués par une splendide messe dominicale célébrée par Mgr Michel Santier, évêque de Créteil.

Il faut se reporter au programme du colloque pour en saisir toute la richesse : Vidéos session 2011 - Semaines Sociales de France. Retrouvez les vidéos des conférences de la 86e session des Semaines sociales de France "La démocratie, une idée neuve".

Vidéos session 2011 - Semaines Sociales de France

L'opinion fait-elle la démocratie ? Par Robert Rochefort Olivier Mongin. 101060 - Le gouvernement dominicain aux bases démocratiques / Regards croisés sur la démocratie / Semaines Sociales de France 2011. Saul Alinsky. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saul Alinsky

Saul David Alinsky (né à Chicago le - décédé le à Carmel, Californie) est un écrivain et sociologue américain, considéré comme le fondateur du groupement d’organisateurs de communauté (community organizing) et le maître à penser de la gauche radicale américaine. Biographie[modifier | modifier le code] Organisation communautaire[modifier | modifier le code] 301188ar.pdf (Objet application/pdf) Thierry Quinqueton explique Barack Obama. La nation, limite de la démocratieA propos de Pierre Manent, La Raison des nations (Gallimard, 2006) Semaines Sociales Fr (semsofr) sur Twitter. Regards croisés sur la démocratie / Semaines Sociales de France 2011.

Semaines Sociales de France 2011. La démocratie selon Hans Kelsen. Même si l’on est en désaccord radical avec sa théorie du droit, il faut bien admettre que Kelsen reste l’un des grands théoriciens du droit du XXe siècle.

La démocratie selon Hans Kelsen

Évidemment pour les juristes, notamment français, son œuvre la plus célèbre reste sa Théorie pure du droit. C’est dans cette somme du positivisme que Kelsen a exposé certaines des grandes idées qui ont structuré l’essentiel du débat juridique quasiment jusqu’à aujourd’hui. C’est là qu’il développe sa théorie du droit détachée de toute considération morale, religieuse ou politique notamment. Le schtroumpf politique. Cet album est un chef d’œuvre absolu, voire probablement un des meilleurs bouquins politiques du XXe siècle (Zidrou).

Le schtroumpf politique

A l’approche des Semaines Sociales de France consacrées à la démocratie, je ne pouvais pas vous laisser dans l’ignorance de cette œuvre essentielle de la pensée politique moderne, je veux parler du Schtroumpfissime.Henry le Barde nous a déjà finement entretenu de l’œuvre dans un billet mémorable (V. aussi Fromage) que je ne prétendrai pas égaler par ces quelques observations juridico-politiques. Les faits sont bien connus.

Revue de presse : SSF, Avent, persécutions chrétiennes, Eglise, « La démocratie, une idée neuve ».

Revue de presse : SSF, Avent, persécutions chrétiennes, Eglise,

C’est le thème de la 86ème Semaine sociale qui va s’ouvrir ce vendredi à Paris. Vous retrouverez toutes les informations sur le programme sur le site des SSF (www.ssf-fr.org). Sinon, le Jour du Seigneur est partenaire de l’événement, et sur une page spéciale, on trouve des vidéos concernant cette session ou celle de l’an dernier, et surtout un fil Twitter qui donne déjà quelques informations et devrait s’étoffer dès demain.

Bibliographie de la session 2011 - Semaines Sociales de France. Afin de préparer la session 2011 sur le thème de la démocratie, nous avons sélectionné quelques articles, ouvrages et conférences sur ce sujet.

Bibliographie de la session 2011 - Semaines Sociales de France

Les Actes de la session 1998 des Semaines sociales de France, "Démocratiser la République, représentation et participation du citoyen" La démocratie politique dans tous ses espaces, par François Bayrou et Michel Rocard Eduquer à la démocratie, par Michel Falise Le temps des démocrates, par Jean Boissonnat Synthèse par Luc Ziegler. Librairie, Les semaines sociales.

La démocratie : En savoir + / Semaines Sociales de France 2011. La démocratie, une idée neuve - Semaines Sociales de France. La démocratie, une idée neuve - Semaines Sociales de France. Une minute pour sauver la démocratie / Semaines Sociales de France 2011. Semaines Sociales de France 2011. Fiche_democratie_SSF_2011.pdf (Objet application/pdf) Catholicisme et démocratie. Émile Perreau-Saussine a laissé une œuvre considérable et considérée malgré sa disparition prématurée à l’âge de 37 ans (Hommage de Philarête).

Catholicisme et démocratie

Il a notamment écrit une biographie intellectuelle d’Alasdair MacInctyre (Alasdair MacInctire : une biographie intellectuelle : PUF 2005), ce qui, vu le personnage, était en soi un tour de force. Docteur en philosophie, il enseignait à Cambridge en Angleterre. Ses travaux portent sur le libéralisme, dans la suite de Pierre Manent, notamment dans ses rapports avec le catholicisme (Où va la politique de l’Eglise catholique ? L'Europe démocratique est née en Grèce, d'une crise de la dette. « Ce sont les citoyens qui d’eux-mêmes, dans leur folie, souhaitent détruire cette grande cité, en faisant confiance à leur richesse […] car ils ne savent restreindre leur avidité ni festoyer avec décence sous les auspices de la paix. » (Solon, fragment 4) La paix et la démocratie sont le socle de la construction européenne.

Paix et démocratie franco-allemandes, d’abord, apparues comme une nécessité vitale après trois guerres en 75 ans qui ont dévasté ces pays, l’Europe et le monde. Paix Est-Ouest, ensuite, ou plutôt fragile suspension d’armes au sein de laquelle le projet démocratique européen a pu forger des accords rendus plus faciles par l’hégémonie américaine et la peur de l’URSS. Paix civile enfin traduisant en partie ce même affrontement Est-Ouest, mais cette fois-ci au sein des nations, la construction européenne fournissant une alternative démocratique mais toujours internationale au « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ».