background preloader

L´IC dans les médias

Facebook Twitter

1 Ouverture des Premières rencontres Euromania. Intercomprenez-vous les uns les autres. «Nous allons commencer par un texte en catalan.

Intercomprenez-vous les uns les autres

Ceux qui le parlent se mettent hors jeu.» Deux bras se lèvent. «Je m’appuierai sur vous si nécessaire», poursuit Françoise Ploquin, une retraitée qui a souffert de ne pas parler de langue étrangère et milite pour le plurilinguisme. Ce matin, elle anime un «atelier d’intercompréhension» à la BPI (Bibliothèque publique d’information) à Paris. Objectif : montrer qu’au sein des langues latines - français, espagnol, portugais, italien, roumain, occitan et catalan -, on peut se comprendre assez bien, mieux qu’on ne le pense, sans jamais les avoir étudiées. Le texte de cinq lignes est un fait divers tiré d’un journal catalan.

Une femme commence à lire : «Els fills del dissenyador de la capsa de les patates Pringles…» Autour de la table, les quatorze participants - des retraités, des étudiants, une mal voyante, des habitués du centre d’autoformation de la BPI où se déroule la séance - respirent : ils s’y retrouvent. Combat. France Culture -Tire ta langue. Bibliographie 2. Esprit de famille, par Françoise Ploquin. On éprouve un sentiment de malaise quand un Français utilise l’anglais pour demander un renseignement dans une rue de Florence, de Séville ou de Coimbra, sans parler de Montevideo ou de Porto Alegre.

Esprit de famille, par Françoise Ploquin

Ou quand un hispanophone ou un lusophone agissent de la même manière à Paris. Cette attitude ignore la parenté entre les langues de l’Europe du Sud (et donc de l’Amérique latine) issues du latin. Entre les langues romanes – français, italien, espagnol, catalan, portugais, roumain –, l’intercompréhension est non seulement souhaitable, mais elle est possible et rapide à acquérir. Intercompréhension Européenne ICE, Eric Castagne.

Máster oficial tractament de la informació i comunicació Multilingüe. Rue 89 Vous êtes nul en langues ? Essaye... L’intercompréhension, « c’est comprendre la langue des autres sans forcément être en mesure de la parler, en se basant sur le sens global d’un texte, et pas le détail ».

Rue 89 Vous êtes nul en langues ? Essaye...

Une nouvelle approche qu’ont expérimentée une trentaine de personnes au cours d’un atelier à la Maison de l’Europe, à Paris, organisé par l’Association pour promouvoir l’intercompréhension (Apic) le 30 septembre. Aux manettes, Pierre Janin, linguiste de longue date, fervent défenseur du plurilinguisme et inspecteur général de l’action culturelle au ministère de la Culture. Dès le premier quart d’heure, le ton est donné : « Il faut arrêter de pinailler et de chercher à traduire exactement. C’est un réflexe qui vient de notre scolarité. » Dans l’assistance, une trentaine de personnes, jeunes et moins jeunes. Le débat porte d’abord sur la meilleure façon de traduire en français un mot portugais, chacun y allant de sa petite remarque. . « C’est génial... L’atelier se poursuit avec un texte en catalan. . « C’est génial... Thot - Gazouiller pour l'intercompréhension ...

Le site TeachersFirst qui entend offrir aux enseignants une riche collection de cours et de ressources didactiques dans un format pratique, convivial et sans publicité présente une expérience pédagogique ouverte dénommée "Across the World Once a Week" (XW1W).

Thot - Gazouiller pour l'intercompréhension ...

Cette expérience destinée aux apprenants repose sur l'utilisation du microblogging. Elle vise essentiellement à développer chez les participants des compétences en intercompréhension culturelle. L'intercompréhension étant un concept cher à l'Union Européenne. Concrètement, XW1W consiste en une question posée chaque semaine sur la page du site TeachersFirst. Les apprenants sont invités à répondre à cette question sur Twitter en 140 caractères maximum (y compris le hashtag #XW1W) ou à produire une réponse plus longue dans un blog, un wiki, tout en gazouillant le lien menant vers le billet sur Twitter afin qu'il soit accessible à tous les participants au programme ou encore à y répondre par une création multimédia. MONDE : Le Bar de l'Europe - Jean-Pierre de Launoit. Débuter sur Lingalog [Lingalog] Quand vous arrivez sur Lingalog avec l'adresse , vous tombez sur la page d'accueil.

Débuter sur Lingalog [Lingalog]

En haut, de la gauche vers la droite, une série de petits drapeaux vous permettent d'accéder aux traductions de la page courante . Cliquez sur le drapeau de votre choix. Un formulaire est à remplir après avoir cliqué sur "Inscription" Attention : Dans le premier champ, vous choisissez votre login, vous ne pouvez utilisez que des minuscules et des chiffres, pas d'espaces, pas d'accents, pas de points, pas de caractères spéciaux.

Si vous utilisez des majuscules ou des caractères spéciaux, le logiciel les “traduira”, par exemple : “Beï Dès” deviendra “bei-des” et vous les enverra immédiatement par l'adresse mail que vous avez indiquée. Une fois votre inscription validée (en saisissant un code de 5 lettres qui vous est proposé à l'écran), vous pourrez vous connecter aux 3 interfaces à votre disposition. S'il y a des problèmes au moment de l'inscription sur Lingalog. Les forums sont organisés en 4 niveaux : Commission européenne - Enseigner les langues - L’intercompréhension des langues.