background preloader

Journaliste WLCN

Facebook Twitter

Charles.simoneau@g.cvmarie.qc.ca

nassim.gagnon@g.cvmarie.qc.ca

louis.blackburn@g.cvmarie.qc.ca

TransCanada compte exploiter le pipeline Énergie Est dès 2021. Malgré la suspension des audiences fédérales sur le projet Énergie Est et les délais probables dans l’évaluation environnementale québécoise, TransCanada demeure confiante de pouvoir exploiter son futur pipeline d’ici cinq ans.

TransCanada compte exploiter le pipeline Énergie Est dès 2021

La « mise en service » du pipeline de la pétrolière albertaine est bel et bien prévue pour 2021, a souligné le porte-parole de l’entreprise, Tim Duboyce, jeudi, en marge d’une manifestation d’opposants au projet Énergie Est, à Montréal. « On ne s’attend pas à des délais » en raison de la suspension du processus d’évaluation de l’Office national de l’énergie (ONE), a-t-il ajouté. Selon le « calendrier » de réalisation d’Énergie Est, le gouvernement fédéral devrait prendre une décision dans ce dossier dès 2018, après avoir reçu la recommandation des commissaires de l’ONE qui évalueront ce projet. Le hic, c’est que les trois commissaires fédéraux qui avaient débuté l’examen du pipeline ont été forcés de se récuser récemment, à la suite d’allégations de partialité.

La facture du projet d'oléoduc Énergie Est bondit de presque 4 milliards. Initialement estimés à 12 milliards de dollars, les coûts du projet, dont la mise en service avait été repoussée de deux ans, en 2020, sont désormais estimés à 15,7 milliards de dollars.

La facture du projet d'oléoduc Énergie Est bondit de presque 4 milliards

L'entreprise a confirmé l'information en déposant la dernière version de son projet auprès de l'Office national de l'énergie (ONÉ), un mois après avoir tiré un trait définitif sur Cacouna, dans le Bas-Saint-Laurent, pour y construire un terminal pétrolier. Rappelons que le tracé définitif du futur projet est encore à l'étude. Des changements onéreux « Il y a beaucoup de changements en ce qui a trait au tracé, a expliqué le porte-parole de TransCanada, Tim Duboyce, au cours d'un entretien téléphonique. L'enlèvement du terminal rajoute des coûts. » Le pipeline Énergie Est divise les Autochtones du Québec. Un texte de Jean-Philippe Robillard Le tracé du pipeline traverse le territoire que revendiquent les Mohawks de Kanesatake, la Seigneurie du Lac-des-deux-Montagnes.

Le pipeline Énergie Est divise les Autochtones du Québec

Ce qui ne plaît pas du tout au grand chef Serge Simon.

Déja fait

Oléoduc Énergie Est. Info-pipeline. Déjàs fait Pour. Ecosia. Les pays du G7 continuent de financer le charbon. Contre. Une autre fuite de pétrole se produit en Saskatchewan. Le pétrole à tout prix. Projet Oléoduc Énergie Est. Projet Oléoduc Énergie Est Un oléoduc de l’Ouest vers l’Est TransCanada a récemment annoncé qu’elle poursuit l’élaboration d’un nouveau projet d’oléoduc.

Projet Oléoduc Énergie Est

L’Oléoduc Énergie Est d’une longueur de 4 600 kilomètres transportera environ 1,1 million de barils de pétrole brut par jour de l’Alberta et de la Saskatchewan vers des raffineries de l’Est du Canada. Oléoduc Énergie Est: risques environnementaux et désavantages économiques. À l'aube des changements climatiques, le Canada, en tant que grand producteur et consommateur d'énergie, doit se positionner sur son avenir énergétique.

Oléoduc Énergie Est: risques environnementaux et désavantages économiques

Alors qu'il est de plus en plus certain que l'Homme est la principale cause du réchauffement observé depuis le milieu du XXe siècle, principalement en raison de la combustion des énergies fossiles, de l'agriculture et des changements d'affectation des terres, il devient urgent d'entamer une véritable transition énergétique qui nous libèrerait de notre dépendance au pétrole. Or, la stratégie énergétique du Canada, qui s'appuie fortement sur la production de pétrole issu des sables bitumineux de l'Alberta, s'inscrit dans la direction opposée. En effet, l'Alberta souhaite doubler sa production de pétrole d'ici 2022 et recherche donc des voies d'exportation vers les marchés asiatique et américain.

Dans cette optique, deux projets d'oléoduc ont été élaborés: le Northern Gateway en Colombie-Britannique et le Keystone XL aux États-Unis.