background preloader

Internet des objets (actualités)

Facebook Twitter

Nouvelle technoligie

Internet of Things : Actualité des Objets Connectés en France. Philips dévoile une collection inédite axée sur les luminaires connectés. Les objets connectés connaissent actuellement un si fort engouement de la part des constructeurs mais aussi des consommateurs. Il faut dire qu'actuellement, Internet est entré dans les mœurs à tel point qu'il est pratiquement impossible de vivre sans ces appareils reliés à ce plus grand réseau de télécommunication à l'échelle internationale. Firme internationale spécialisée dans l'électroménager mais aussi dans l'équipement médical et d'éclairage, Philips figure parmi les premières enseignes à se lancer sur le marché des ampoules connectées. Dans l'univers de la domotique, Philips vient récemment de mettre en avant de nouveaux objets connectés dont l'ampoule Hue Lux, le boîtier Hue Tap ainsi que des luminaires imprimés en 3D.

Après le succès de ses ampoules Hue, Philips décide une nouvelle fois d'apporter une innovation dans ces ampoules connectées avec une nouvelle version baptisée Hue Lux. Internet des objets : smartwatch, lunettes connectées, les prévisions 2014. Internet des objets : smartwatch, lunettes connectées, les prévisions 2014 Les objets connectés ou « Wearables » sont annoncés comme la nouvelle révolution High-Tech. Les smartwatch, lunettes connectées et bracelets de tracking sont sensés nous apporter de nouveaux moyens de consommation de l’information. Ils peinent pourtant toujours à convaincre les consommateurs. Deloitte a réalisé une étude sur les objets connectés en 2014 et leur évolution jusqu’en 2020. Selon le cabinet d’études, les lunettes devraient être le moteur des ventes d’objets connectés en 2014. Deloitte prévoit que 10 millions d’appareils connectés seront écoulés en 2014 pour 3 milliards de dollars.

Lunettes connectées, les grandes gagnantes Les lunettes connectées seraient promises à un bel avenir. Les « Smart Glass » serviront principalement pour prendre des photos, se diriger ou afficher des informations dans des contextes particuliers comme des statistiques sportives pendant un match.

Sécurité

Internet of Things Cyber Attack - IoT Cyber Security Combats Thingbot Attacks - Proofpoint. In January 2014, Proofpoint researchers discovered proof of a much-theorized but never before seen Internet of Things (IoT) cyber-attack. Proofpoint has observed what we believe to be an industry first of devices, including some home appliances (TVs, a refrigerator), sending malicious email spam. As our researchers were analyzing email-borne threats, they observed a recent cyber attack campaign where more than 25 percent of the malicious email (over 750,000 messages) came from things that were not conventional laptop or desktop computers, but rather members of the Internet of Things; a “Thingbot”-net*.

Specifically, researchers observed a series of cyber attack campaigns: From Dec 23rd through Jan 6th Three campaigns per day, approximately 100k emails per campaign Over 450k unique IP addresses; over 100k were from IoT devices Worse, these compromised home appliances provide a mechanism where users can unknowingly expose their work environment to such cyber attacks. Read the press release. Internet of Things has potential but raises security, privacy issues - Toronto. Vint Cerf inquiet pour la sécurité de l'Internet des Objets. En début d'année, une société spécialisée dans la sécurisation des données avait révélé avoir détecté le premier envoi de spams orchestré en piratant un frigo.

Les objets du quotidien étant de plus en plus souvent équipés de leurs propres systèmes d'exploitation et connectés à Internet par le biais du Wifi ou du Bluetooth, ils deviennent des cibles de choix pour les hackers. Ce d'autant plus que contrairement aux ordinateurs, smartphones ou tablettes, ils sont rarement mis à jour par leurs propriétaires. Cette situation inquiète Vint Cerf, le "père de l'internet" qui travaille désormais pour Google en tant qu'Evangéliste Internet. A l'occasion d'un Hangout rapporté par Security Ledger, le co-inventeur du protocole TCP/IP s'est dit "très excité" par le développement de l'internet des objets, citant l'ampoule Philips HUE comme l'une des inventions intéressantes en matière d'objets connectés.

'Internet of Things' holds promise, but sparks privacy concerns | Sci-Tech | DW.DE | 26.04. The European Commission has recently initiated public consultation on the so-called Internet of Things. Scheduled to be completed this summer, the consultation is a step toward potential regulation. And while some say the Internet of Things is just around the corner, others think it is already here. That's why concerns such as privacy, security and who has access to data collected by governments and companies should be at the top of the agenda, they say. Ubiquitous computing Your scale probably doesn't recognize you when you step on it, but it could in future. It is one example of how the Internet of Things would work in everyday life. Using radio frequency identification (RFID), every real object in the analogue world could have a unique identifying number, like an IP address.

Rob van Kranenburg, who founded a European think tank called the Internet of Things Council, said the concept first surfaced around the end of the 1990s under the term "ubiquitous computing. " Smart objects. SungardASVoice: The Internet Of Things Poses New Security Challenges. By Debra Donston-Miller If you thought bugs, viruses and phishing schemes were tough on security, you ain’t seen nothin’ yet. Your business will soon be faced with a new, even more formidable foe: The Internet of Things. When it comes to security, businesses have had to make some significant shifts with the advent of new technologies and computing paradigms. Twenty years ago, security was like an M&M or Tootsie Pop–it was all about securing enterprise networks and endpoints (the soft center) behind the network perimeter (the hard shell). It’s 10pm. But the newest hurdle may be the toughest one of all to clear.

“Now, it is still early when it comes to the Internet of Things, but it is clear that change is afoot,” said Edith Ramirez, chairwoman of the Federal Trade Commission, at the FTC’s November Internet of Things workshop. Ramirez said it is estimated that 25 billion things will be hooked up to the Internet by 2015.

The risks of IoT at work 1. 2. 3. Healthy skepticism will conquer IoT.

Statistique

L'explosion des données numériques portée par l'Internet des objets. Le volume mondial de données numériques va exploser d'ici 2020, notamment à cause de l'Internet des objets et de leurs milliards de capteurs, selon un rapport du géant américain du stockage de données EMC et du cabinet de recherche IDC. L'Internet des objets contribuera «à doubler la taille de l'univers numérique tous les deux ans, lequel devrait peser 44.000 milliards de gigaoctets en 2020, soit 10 fois plus qu'en 2013», selon ce rapport.

Tous les aspects du quotidien mesurés L'Internet des objets est alimenté par plusieurs milliards d'éléments du quotidien, comme les capteurs de vitesse intégrés aux chaussures de sport ou encore les systèmes d'analyse du trafic routier. Ils portent chacun un identifiant unique pour enregistrer, consigner et recevoir automatiquement des données sur le réseau Internet. 32 milliards d’objets connectés en 2020? Des données de plus en plus analysables. L'Internet des objets va multiplier par 10 la taille de l’univers numérique d’ici 2020. EMC s'est penché sur l’évolution de la production annuelle de données et révèle que l’Internet des objets va doubler la taille de l’univers numérique tous les 2 ans. Celui-ci devrait ainsi peser 44 000 milliards de Go en 2020, soit 10 fois plus qu’en 2013. Si aujourd'hui, le volume mondial de données de l’univers numérique tiendrait dans une pile d'iPad Air de 253 704 kilomètres, soit 2/3 de la distance entre la Terre et la Lune, il faudra environ 6,6 piles comme celle-ci en 2020.

Dans le même esprit, sachez que le volume annuel de données que génère chaque foyer tient actuellement dans 65 iPhones de 32 Go. Sauf qu'il en faudra 318 en 2020. Pour les entreprises, cette explosion des données implique une évolution vers un modèle virtualisé, seul capable de s’adapter à ce tsunami. L’Internet des objets ne sera évidemment pas étranger à cette déferlante. Enfin, le volume des données transitant par le Cloud va lui aussi croître de manière vertigineuse. L'explosion des données numériques portée par l'internet des objets.

Stratégie et politique

L'internet des objets, nouvel eldorado du numérique - France. Kevin Systrom d’Instagram, Tony Fadell de Nest Labs, Werner Vogels pour Amazon ou encore Katie Stanton représentant Twitter. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a profité de la venue de 150 dirigeants d'entreprises oeuvrant sur internet à la conférence LeWeb'12 Paris pour recevoir à Matignon une délégation de ces acteurs majeurs du web. Le thème de l’édition 2012 du LeWeb proposé cette année par ses organisateurs et agitateurs d’idées, Loïc et Géraldine Le Meur, était consacré à l’« internet of things », c'est-à-dire l’« internet des objets », qui permet d’interfacer le monde réel au virtuel.

L'internet des objets, kesako ? Le concept est simple, il s’agit d’associer à des puces électroniques toutes sortes d’objets, et de les connecter à un réseau. Téléphone « porte-monnaie » Des objets devenus « intelligents » car ils intègrent différents capteurs et systèmes électroniques. Réfrigérateurs qui préparent la liste des courses Un marché colossal L'internet des objets, pour quoi faire ? L'internet des objets : défis et perspectives pour la France et l'Europe - CGSP - Commissariat général à la stratégie et à la prospective.

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) a engagé une réflexion sur l'internet des objets et souhaite faire des propositions d'action à l'adresse de la puissance publique, afin de l'aider à répondre aux défis futurs d'internet. L'arrivée de l'internet des objets présage d'une véritable révolution dans nos vies. Alors que 9 milliards d'objets et de capteurs seraient déjà reliés aujourd'hui à internet, ce nombre devrait être multiplié par cinq d'ici à 2020. Dans ce contexte, le CGSP a organisé le 7 avril, avec le support du think tank Objets Connectés et Intelligents France, un forum consacré à l'internet des objets réunissant une trentaine d'acteurs fortement engagés dans ce que sera l'internet de demain. Tous ont confirmé l'importance future de l'internet des objets dans le quotidien des individus, ainsi que pour la compétitivité des entreprises.

En témoigne la forte mobilisation outre atlantique autour de cette thématique. . - Contacts presse :