background preloader

Médecine

Facebook Twitter

Décrypter notre génome grâce à l’intelligence artificielle. Toutes les cellules de notre corps contiennent la même séquence d’ADN, le même génome.

Décrypter notre génome grâce à l’intelligence artificielle

Et pourtant il existe une grande variété de types cellulaires, par exemple les fibres musculaires, les cellules de la peau, du sang ou encore les neurones. Dans chacun de ces types cellulaires, certains gènes sont exprimés, c’est-à-dire que la séquence d’ADN correspondante est transformée en ARN puis en protéines, alors que d’autres sont éteints. Les instructions qui garantissent une expression coordonnée de ces gènes au cours du développement, puis dans chaque tissu de chaque organe, sont elles-mêmes inscrites dans le génome.

Seuls 2 % de notre séquence d’ADN code pour des protéines et c’est dans les 98 % restant du génome que l’on cherche actuellement à comprendre le programme de coordination de l’expression des gènes. C’est donc dans un livre de 3 milliards de lettres (imaginez un roman d’un million de pages !) Diagnostiquer la résistance aux antibiotiques grâce à l’intelligence artificielle. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) pointe la résistance croissante de micro-organismes aux antibiotiques comme l’un des grands défis sanitaires du XXIe siècle.

Diagnostiquer la résistance aux antibiotiques grâce à l’intelligence artificielle

L’antibiorésistance pourrait devenir la première cause de mortalité au monde devant les cancers et causer alors 10 millions de morts par an, dont près de 90 % en Asie et en Afrique, faute de moyens. Cette IA a créé de l'ADN humain totalement artificiel. Des chercheurs français et estoniens ont récemment obtenu des génomes humains artificiels par le biais d’une intelligence artificielle.

Cette IA a créé de l'ADN humain totalement artificiel

Ces ADN sont uniques et surtout, ils n’appartiennent donc à personne. Quel est l’intérêt de telles recherches ? De l’ADN d’humains imaginaires En 2017, nous évoquions le Human Genome Project-Write, dont l’objectif est d’obtenir un génome humain entier, mais complètement artificiel. À l’époque, des questions éthiques venaient déjà interroger cette étape cruciale de l’ingénierie génétique. Plus précisément, les généticiens ont utilisé des réseaux de neurones artificiels et le machine learning pour traiter des informations génétiques. Un « plan » pour prolonger la vie humaine via l’intelligence artificielle. Les progrès récents de l’apprentissage profond ont permis le développement d’intelligences artificielles (IA) qui surpassent aujourd’hui les humains dans de nombreuses tâches, notamment dans le cadre médical.

Un « plan » pour prolonger la vie humaine via l’intelligence artificielle

Deux experts en IA et une spécialiste en médecine du vieillissement ont réfléchi ensemble à la manière dont les applications récentes de l’IA à la recherche sur le vieillissement pourraient contribuer au prolongement de la vie humaine. Le fruit de leur réflexion vient de paraître dans la revue Nature Aging. Tous trois décrivent un nouveau domaine d’étude réunissant l’IA et la recherche fondamentale, qu’ils désignent comme la médecine de la longévité — une branche de la médecine de précision, qui se concentre spécifiquement sur la promotion de la santé et de la durée de vie, et qui repose sur les technologies de l’IA.

Un homme recouvre la vue grâce à une cornée artificielle. Un homme de 78 ans a retrouvé la vue grâce à une nouvelle cornée entièrement artificielle.

Un homme recouvre la vue grâce à une cornée artificielle

Elle a été mise au point par une société israélienne, et pourrait redonner la vue à des millions de personnes. Dans une opération qui pourrait donner de l'espoir à de nombreuses personnes malvoyantes, un homme de 78 ans a retrouvé la vue suite à l'implantation d'une cornée artificielle. Baptisée KPro, elle est l'œuvre de la firme israélienne CorNeat Vision et inventée par le Dr Gilad Litvin. Elle est rapide à poser, et ne nécessite aucun tissu de donneur. Un monde où les nanorobots vont à l’assaut des tumeurs. Ces mini-machines peuvent délivrer des médicaments à des endroits précis, notamment dans le tube digestif.

Un monde où les nanorobots vont à l’assaut des tumeurs

Les nouvelles technologies sont des outils précieux pour les médecins. Au sein du California Institute of Technology, des chercheurs ont mis au point des micro-robots capables de soigner les tumeurs. Des outils précis « Le concept de micro-robot est vraiment intéressant, souligne Lihong Wang, professeur d’ingénierie médicale et électrique au sein du California Institute of Technology, car cela permet de placer la micro-machine exactement là où on en a besoin. Cela peut être pour déposer des médicaments ou pour réaliser une micro-chirurgie. » L’outil développé par le chercheur et son assistant permet de traiter les tumeurs présentes dans le tube digestif. Quel est le rôle des systèmes informatiques d'aide à la décision médicale ? Un système d’aide à la décision médicale (SADM) est un système d’information conçu pour fournir aux médecins et autres professionnels de la santé une aide à la décision clinique, c’est-à-dire une assistance dans les tâches de prise de décision clinique.

Quel est le rôle des systèmes informatiques d'aide à la décision médicale ?

Les SADM constituent un sujet majeur de l’intelligence artificielle en médecine, et leur rôle dans les hôpitaux prend toujours plus d’ampleur. Une définition a été proposée par Robert Hayward, du Centre for Health Evidence : « Les systèmes d’aide à la décision clinique relient les observations et les connaissances en matière de santé afin d’influencer les choix des cliniciens en vue d’améliorer les soins de santé ». Vers une nouvelle génération d’outils d’aide à la décision Depuis l’arrivée des systèmes d’information au sein des entreprises, puis des SADM dans les hôpitaux et cliniques, de nombreux logiciels sont venus se concurrencer en proposant toujours de nouvelles fonctionnalités et spécialisations.

Cette peau artificielle réagit à la douleur comme une vraie peau humaine. Une équipe de chercheurs australiens est parvenue à créer la première peau artificielle capable d'émettre un signal de douleur en réaction aux pressions et températures dépassant un certain seuil.

Cette peau artificielle réagit à la douleur comme une vraie peau humaine

Les chercheurs imaginent des applications dans le domaine médical ainsi que dans la robotique. Cela vous intéressera aussi. En vidéo : votre avatar numérique servira de cobaye médical. Faut-il avoir peur de son avatar numérique, de son jumeau virtuel, copie conforme de son corps, code génétique compris ?

En vidéo : votre avatar numérique servira de cobaye médical

La modélisation du corps humain est pourtant en développement avec ce projet financé par l'Union européenne. Il s'attache à concrétiser le concept d'humain physiologique virtuel (VPH) et préfigure la médecine du futur. Objectif : s'appuyer sur le virtuel pour mieux soigner dans le monde réel. Cette vidéo nous explique comment. Imaginez que vous deviez subir un acte chirurgical risqué et que la procédure puisse d'abord être testée sur votre double virtuel pour minimiser les risques. Anticiper et prédire un résultat L'humain virtuel, d'après ses concepteurs, pourrait bouleverser la médecine et révolutionner les soins. Andrea Townsend-Nicholson, professeure de biochimie et de biologie moléculaire au sein de la même université, participe au projet. « Nous construisons l'humain virtuel élément par élément, indique-t-elle.

Santé et éducation : l'intelligence artificielle répond à la pandémie. Quelles solutions l'intelligence artificielle peut-elle nous apporter dans un contexte de pandémie mondiale ?

Santé et éducation : l'intelligence artificielle répond à la pandémie

Son déploiement s'est-il accéléré dans la santé ou l'éducation ? Nous sommes allés chercher des réponses à AI Everything, le premier événement majeur organisé à Dubaï depuis le confinement. "Le problème avec la pandémie, c'est que c'est une cible mouvante," fait remarquer Omar Bin Sultan Al Olama, ministre d'État pour l'intelligence artificielle des Émirats arabes unis.

"Il y a de nombreux points de contact à observer, on ne peut pas passer au crible toutes les données pour comprendre comment les choses évoluent sur le terrain," indique-t-il. Ce matériau facilite la liaison Homme/machine. Grâce au polymère Pedot, des chercheurs de l'université du Delaware sont parvenus à améliorer l'intégration des appareils médicaux dans le corps humain. En plus de rendre les implants actuels plus efficaces, ce matériau permettra de créer de nouveaux outils de diagnostic ou, un jour, une interface cérébrale avec l'IA.

L'ère des cyborgs se rapproche, selon un article de l'American Chemical Society présenté au cours d'une conférence de presse cette semaine. Ce robot apprend à suturer en regardant des vidéos de chirurgies. Le 31 mai 2020, les détails sur Motion2Vec ont été publiés sur arXiv. Grâce à la collaboration entre Intel et l’université de Californie à Berkeley, ce robot peut imiter les mouvements de suture chirurgicale à partir de vidéos qu’il a regardé. Motion2Vec : un robot pour aider les chirurgiens Les opérations chirurgicales ne sont jamais simples. Certaines pratiques peuvent en effet durer des heures et fatiguer les médecins. C’est pourquoi les efforts des chercheurs ont été concentrés dans la robotique. Motion2Vec est formé par apprentissage semi-supervisé. Les résultats sont globalement satisfaisants, avec un taux de réussite de 85,5%. Motion2Vec : une technologie disponible dans plusieurs années Finalement, il s’agit plus d’un programme que d’un robot.

Première mondiale : un robot français permet de traiter les métastases à travers la peau. Pour la première fois, une équipe du centre Gustave Roussy a utilisé un robot de la société française Quantum Surgical afin de guider la destruction de métastases au foie par micro-ondes. Destiné à assister le radiologue lors de telles interventions, ce dispositif promet d’améliorer la précision du traitement des tumeurs difficilement accessibles. Un dispositif robotique pour faciliter une procédure complexe La radiologie interventionnelle permet de détruire des tumeurs localisées dans le foie sans avoir à ouvrir. Avant l’intervention, des images permettent au praticien de planifier l’angle et la profondeur selon laquelle l’aiguille délivrant le traitement devra être introduite à travers la peau du patient pour atteindre le foie. Quel est le futur de la robotique médicale ? Mon psy est un chatbot !

Gratuits, ces chatbots contribuent à démocratiser les soins psychologiques. Mais restent limités dans les situations de crise. (Crédit : Shutterstock) Dans le chat, le psy me salue d'un petit émoticône. "C'est sympa d'avoir de tes nouvelles aujourd'hui, écrit-il, qu'aimerais-tu faire ? Plusieurs réponses sont possibles : j'aimerais évaluer mon humeur, j'ai un problème, journal de gratitude... Le Covid-19, maladie pulmonaire aux conséquences psychologiques Selon l'OMS – l'Organisation Mondiale de la Santé – 1 Européen sur 4 sera touché par un trouble psychique au cours de sa vie. Grâce à de la lumière, des neurones artificiels communiquent avec un réseau biologique. Les réseaux de neurones et leurs pendants artificiels évoluent dans des mondes distincts. Afin de les rapprocher, et dans l'espoir de concevoir des prothèses neurologiques, des chercheurs du Laboratoire d'intégration du matériau au système et des universités de Tel-Aviv, Tokyo et Ikerbasque ont développé un système pour que des neurones biologiques, génétiquement modifiés, réagissent en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel à l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de neurones artificiels.

La lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement liée à...) bleue joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. Contact: Timothée Levi - IMS. Allocovid : l'intelligence artificielle téléphonique pour aiguiller les patients. L’intelligence artificielle a les capacités d'accélérer significativement la détection des AVC.

Le lundi 30 mars 2020, EurekAlert ! Nous informait d’une recherche qui a introduit une nouvelle technique entièrement automatisée permettant d’identifier rapidement les patients souffrant d’AVC. L'activité cérébrale retranscrite en mots grâce à cette IA. Une équipe de chercheurs américains a utilisé un réseau d'électrodes et une intelligence artificielle pour transcrire des signaux cérébraux en texte. Ces robots utilisent l’IA pour aider des enfants autistes à acquérir des compétences sociales. C’est une étude qui pourrait faire date dans le domaine de la robotique. □ Rapprocher l'IA de la pratique clinique. Les anesthésistes, bientôt assistés par des robots ? – DAILY SCIENCE. Un algorithme pour prédire la propagation des maladies. L'algorithme BlueDot parcourt les reportages et les données aériennes, pour prédire la propagation de maladies comme celles liées à l'épidémie de grippe en Chine.

Intelligence artificielle en santé : des dispositifs médicaux comme les autres ? Ce ne sont pas des médicaments mais leur rôle en médecine est crucial. Appareils auditifs, prothèses, pacemakers, tests de grossesse, pompes à perfusion : tous font partie des dispositifs médicaux, des produits de santé dont l'action fonctionne par un moyen mécanique. Et si l’IA pouvait rendre la médecine plus humaine ? Diagnostic du cancer du sein: l'intelligence artificielle peut faire mieux que l'humain.

□ Utiliser des organelles artificielles pour étudier l'organisation des cellules. L'intelligence artificielle, une aide efficace au diagnostic du cancer. L'IA est devenue le stéthoscope du médecin du XXIe siècle. Deepvariant : l'IA de Google qui séquence l’ADN en quelques minutes. Mesurer le stress - Optez pour les objets connectés ! IA et reconnaissance faciale se combinent pour détecter les maladies sur le visage des patients. Une IA peut savoir si vous êtes déprimés rien qu'en entendant votre voix !

IA : la Chine mise sur les applications médicales. Cette IA surpasse n’importe quel médecin et détecte 99 % des cancers du sein. Santé et objets connectés : le risque de piratage, fantasme ou réalité ? □ Des modèles informatiques pour expliquer le développement de la vision. Une intelligence artificielle détecte la maladie d’Alzheimer 6 ans avant un diagnostique humain. L'intelligence artificielle va-t'elle remplacer le médecin ? Médecine du futur : un GPS à l'intérieur du corps humain. Une IA assistera bientôt des chirurgiens cardiaques ! Détecter les effets de la sélection naturelle sur l’ADN par intelligence artificielle.

`bodycard xxxx