background preloader

À trier

Facebook Twitter

Research | MIT Center for Collective Intelligence. Peter Gloor, Tom Allen, Robert Laubacher, Detlef Schoder & Kai Fischbach (University of Cologne), Francesca Grippa (Northeastern), Ken Riopelle & Julia Gluesing (Wayne State), Christine Miller (Savannah College of Art and Design) Wikipedia volunteers spend hours creating articles on topics close to their hearts, LEGO Mindstorm hackers pay their own tickets to Denmark to teach LEGO their most recent inventions, and Silicon Valley startup entrepreneurs all collaborate as creative swarms.

They behave much like bees swarming to a new location. We call this process coolfarming, using the beehive as a metaphor to describe how to tap the creative potential of communities of innovators. A group of enthusiasts gets together to create something radically new and then recruit early adopters to try their innovation, thereby turning it into a cool trend. Selected publications. How to Work with Someone Who Isn’t a Team Player. Executive Summary Do you work with someone who isn’t a team player? This isn’t simply frustrating; it can affect your entire group’s performance. There are a few things you can do to try to encourage the person to think more about the team. Start by approaching your colleague with friendly questions, rather than accusations. You might ask: “What else is going on for you right now?” The roots of the person’s behavior may surprise you. Do you work with someone who isn’t a team player? What the Experts Say When a team member procrastinates or displays a bad attitude, there’s a real risk of social contagion that drags down the morale and productivity of those around them.

Don’t jump to conclusions It’s human nature to make assumptions about the reasons behind someone else’s behavior, even when we lack real evidence, says Cohen. Start a dialogue Approach your colleague with friendly questions, rather than accusations. Principles to Remember: Do: Don’t: Le secret de l’intelligence collective ? Les femmes. Une équipe de recherche du Massachusset's Institute of technology a mené deux études (comprenant au total 669 personnes) sur l'intelligence collective.

Selon les résultats, l'intelligence d'un groupe ne s'explique pas par la somme des intelligences individuelles. Parmi les différents facteurs impliqués, la sensibilité aux autres (communication non-verbale), et l'équité dans la prise de parole tiennent un rôle capital. Et les femmes enregistrant un score bien supérieur à celui des hommes, c'est donc dans les groupes où la parité a été correctement observée que les résultats ont été les meilleurs. Atlantico : Comment expliquer les résulats de ces deux études ?

Christine Marsan : Tout regroupement de personnes ne crée pas toujours de l'intelligence collective. Qu'entend-on concrètement par intelligence collective, ou coopérative ? J'ai défini plusieurs Intelligences qui permettent la pratique et la manifestation de l'intelligence collective : atlantico sur facebook notre compte twitter. Oubliez le génie solitaire, l'humanité progresse grâce aux duos. Le mythe du génie solitaire a la peau dure. Albert Einstein, Pablo Picasso, Emily Dickinson ou encore Vincent Van Gogh sont quelques personnages célèbres auxquels on attribue couramment l’exclusivité de leurs découvertes et de leurs productions. Comme si toute invention ou œuvre d'art majeure ne pouvait résulter que de l’isolement et de l’introspection, la solitude se convertissant notamment en attribut naturel et privilégié de l’artiste.

Il n’en est pourtant rien, selon l’essayiste Joshua Wolf Shenk, longuement interviewé par Vox. Dans son dernier ouvrage, Powers of Two, il développe la théorie selon laquelle les «génies» ne sont que la partie émergée de l’iceberg du processus créatif. Selon lui, l’invention et l’œuvre d’art sont le résultat d’une alchimie entre deux personnes. Même Emily Dickinson, connue pour avoir mené une vie recluse, a écrit des centaines de poèmes pour des personnes avec lesquelles elle entretenait une correspondance importante. Partagez cet article. Management paradoxal & intelligence collective. 6 styles de leadership et leurs effets | Kolibri coaching - Business coaching - Accompagnement à la réussite.

Le leadership, ce qui fait un bon leader, c’est un ensemble de qualités personnelles et de compétences relationnelles. Nous avons vu celles répertoriées par Goleman, Boyatzis et McKee dans l’article Leadership : quelles sont vos qualités de leader. Restons avec Daniel Goleman pour voir quels styles de leadership il a identifiés, et décrits dans la Harvard Business Review*. Cet article inaugure une série sur le Leadership.

Voici ces 6 styles de leadership, 6 approches différentes : Leader Directif (Coercive) Leader Chef de file (Pacesetting) Leader Visionnaire (Authoritative) Leader Collaboratif (Affiliative) Leader Participatif (Democratic) Leader « Coach » (Coaching) Précisons d’emblée que ces styles ne sont pas des types exclusifs, mais au contraire des tendances à combiner pour être un bon leader. Leader Directif (Coercive) C’est le style le plus autoritaire. Le leader directif laisse peu de place aux initiatives : il impose les actions à mener, sans expliquer la vision globale. A vous ! Schéma. Un groupe de travail de la Fondation Internet Nouvelle Génération Page principale - S'identifier Ce groupe a terminé ses travaux - Il s'agit d'un site d'archive Schéma Quelques synthèses des différents aspects qui influencent le développement ou non de l'intelligence collective dans un groupe Les différents points proposés ne peuvent prétendre à présenter de façon exhaustive toutes les facettes de l'Intelligence Collective et de la Coopération.

Il s'agit plus simplement de présenter les divers points qui ont été discutés par le groupe Intelligence Collective. Premier schéma : Comment développer des aspects collectifs ? Nouveau schéma du 15 novembre 2006Lien vers la version du schéma du 5 septembre 2006Lien vers la première version du schéma du 27 mai 2006 Deuxième schéma : Pourquoi développer l'intelligence Collective ? Influence des effets collectifs sur les membres, le groupe et l'environnement (ce schéma sera développé par la suite) #cooperation28 Articles à propos de "Schéma" : Le groupe.

I-systemique. The Change Handbook. CI -c reating a Prosperous World at Peace. Le concept d’intelligence territoriale au cœur du développement liégeois. Effets collectifs. Du « savant universel » à l'intelligence collective : les nouveaux scientifiques, Analyses. Arbre de connaissances. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un arbre de connaissances est une représentation des connaissances ; c'est par exemple une représentation imagée et structurée de la somme des richesses que chaque membre apporte à une communauté, selon diverses réalités (connaissances, compétences, opinions, événements, projets, besoins etc.) vécues par un groupe de personnes. Origines[modifier | modifier le code] La société Trivium a été fondée dès 1992 dans la foulée de cette mission.

Exemple d'intégration des arbres de connaissances dans un outil décisionnel spécifique aux ressources humaines Trois postulats fondamentaux énoncés par Michel Serres sous-tendent le dispositif. Postulat 1 : « chacun sait » : du fait qu'il a vécu, tout être humain sait quelque chose ; le savoir est une dimension de l'être, indissociable de l'expérience sensible et, de ce fait, singulière à chaque individu. Principes des arbres de connaissances[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] GenerateurPoietique. LANCER UNE PARTIE DE GENERATEUR POIETIQUE (sur PC/mac ou mobile) Ecouter l'explication sur Place de la Toile (France Culture) Place de la Toile, 10 avril 2011, Olivier Auber by OlivierAuber Voir un bon résumé sur Wikipédia (FR) ou (EN) Derrière ce nom étrange se cache une expérience collective très simple et très enrichissante pour les enfants de 7 à 77 ans.

En fait, ça marche déjà à partir de 3 ans avec accompagnateur. Il s'agit de dessiner à plusieurs sur une même image. On ne peut pas dessiner partout, chacun dessine sur la surface qui lui est affectée composée de 20 par 20 pixels. Les traces de chacun sont enregistrées au fur et à mesure si bien que l'on peut revoir ensuite toutes les phases d'élaboration du dessin.

Il s'agit moins d'une expérience picturale - ce n'est pas le "beau" qui est visé - qu'une manière de donner à chacun un moyen d'éprouver les mécanismes qui sont à l’œuvre dans une interaction collective. Cette expérience est gratuite. Ressources complémentaires. L’intelligence collective à petite échelle. Qu’entend-on généralement par « intelligence collective » ? Pour le monde du web, la messe est dite : c’est le produit émergent de l’interaction entre plusieurs milliers, voire millions d’individus, certains ne partageant avec les autres qu’une quantité minimale de leur réflexion (c’est la théorie du surplus cognitif chère à Clay Shirky, comme il l’a développe dans on livre éponyme ou chez TED). Et bien entendu, c’est le web lui-même qui est le média de choix de cette intelligence collective. Cette définition repose sur certains postulats, pas toujours explicites : Plus on est de fous, plus on rit.

Autrement dit, l’intelligence collective n’apparait qu’avec un très grand nombre d’interactions entre des multitudes d’agents. Pourtant, il existe une autre approche de l’intelligence collective, bien plus ancienne que le net ou le web : la « fusion » entre quelques esprits, le plus souvent seulement deux, pouvant aboutir à une explosion inattendue de créativité. Community Network :: imagine if i . . . read the good news. Peer-to-Patent is a pilot project in collaboration with the US Patent and Trademark Office. It was established in 2007 and recently extended/expanded to June 15, 2009. It is focused on helping the patent office perform high-quality examinations of pending patent applications by enlisting the public to help find and explain prior art.... Peer-to-Patent uses social software features to facilitate discussion amongst groups of volunteer experts. Users can upload prior art references, participate in discussion forums, rate other user submissions, add research references, invite others, and more.

Beth Simone Noveck, Law Professor, and Director, Institute for Information Law and Policy, New York Law School launched the Peer to Patent: Community Patent Review project. Incentives for submitting an application to the project include: • Expedited review. "The Peer-to-Patent Web site is built using open source technologies (RoR, MySQL, Linux OS). L'espoir horizontal - lEspoir-Horizontal-v0.9-Rami-Brahem.pdf. Innovation participative, les bases | Whiblog. Innovation participative L’innovation participative pour les nuls L’innovation participative en bref L’innovation participative (IP) regroupe l’ensemble des processus de récolte d’idées et de leur mise en pratique dans une société.

Dans mon entreprise, l’innovation participative a été judicieusement couplée avec le management visuel et propose aux employés de déposer quand ils le souhaitent des idées sous forme de post-its qui décrivent simplement : un constat : ce qui existe, ce qui ne fonctionne pas, ce qui pourrait être amélioréune solution : l’auteur du post-it IP propose une solution à mettre en œuvre L’auteur de l’idée la soumet en la collant sur le tableau IP de son équipe. Ainsi, chaque équipe doit se créer un “espace de concertation” dans lequel elle place le tableau “Innovation participative”.

Pourtant, si on en reste là, il est à peu près certain qu’aucune innovation ne se fera… et que rapidement le nombre d’idées émises va décliner. à innover : inventer, améliorer,à souder l’équipe. Blog XWiki.com en français. Aujourd'hui, nous sommes heureux de pouvoir vous présenter cinq des meilleures fonctionnalités développées au cours du cycle 5.x de XWiki. Pour ce dernier, la mission que s'était fixée la communauté Open Source de XWiki était d'améliorer l'usage de XWiki tant pour les nouveaux utilisateurs que pour les utilisateurs réguliers, en travaillant notamment sur l'ergonomie et sur la rapidité d'utilisation.

Pour la roadmap 5.X, il a été décidé de faire de XWiki un logiciel plus simple à utiliser (via l'interface utilisateur) et plus rapide du point de vue performance pure, d'où la thématique choisie pour celui-ci : « vitesse et simplicité ». Une composante importante du développement du cycle XWiki 5.x a été d'améliorer l'expérience de recherche. Depuis la version 5.1, la recherche XWiki par défaut est basée sur Apache Solr. La nouvelle recherche renvoie des résultats beaucoup plus pertinents, et cela plus rapidement. Setting the broader context for P2P infrastructures: The long waves and the new social contract - Michel Bauwens. Michel Bauwens – Setting the broader context for P2P infrastructures: The long waves and the new social contract With the assistance of Franz Nahrada and Gleb Tyurin The new economy will be an economy of renewable resources, that’s why access to land and soil will become one of the main sources of abundance again if it will be combined with access to new information technologies and information exchange, argues Michel Bauwens.

Countries with heavy exposure to solar input and large reserves of land and biomass will be particularly well placed in this transition. Introduction The economic crisis, which slowly affects all activities globally starting from the United States, is neither a “regular” crisis nor is it a “final” crisis; it is a period of fundamental changes that affect everything from economy to politics to culture. Why is that so? These waves have a certain internal logic. What are the elements of a long wave? 5) A particular social contract. Roots of the current crisis. Pouvons-nous devenir plus intelligents, individuellement comme collectivement. Par Hubert Guillaud le 16/07/10 | 2 commentaires | 3,505 lectures | Impression A l’occasion de la seconde édition de Lift France qui se tenait la semaine dernière à Marseille, retour sur l’intelligence collective et individuelle.

Pouvons-nous devenir plus intelligents, individuellement comme collectivement ? Pouvons nous apprendre mieux et plus vite ? Mieux se souvenir ? Prendre de meilleures décisions ? C’est la question qu’adressaient les organisateurs de la conférence à Anders Sandberg et François Taddéi. Elaborer de nouveaux systèmes d’intelligence collective Anders Sandberg travaille à l’Institut pour le futur de l’humanité d’Oxford, un lieu “à la limite de la philosophie” ou l’on s’efforce d’être bizarre, affirme-t-il (voir notre récente interview). La plupart des grands problèmes auxquels nous faisons face aujourd’hui n’auraient même pas été compris il y a quelques années, estime Sandberg. Pour cela il existe une grande gamme de méthodes.

Adapter le système éducatif à demain. Organizational Culture and Social Business Networks | Convo. Conférence ACFAS - INNOLLIGENCE : l'intelligence collective catalyseur de l'innovation by JEROME LAVENS on Prezi. L’ère du management paradoxal.

Jossey-Bass::The Handbook of Large Group Methods: Creating Systemic Change in Organizations and Communities. Gustave Le Bon, Psychologie des foules. (1895), Édition Félix Alcan, 1905. Social Media Customers Are More Valuable Customers. Innovation participative, les bases | Whiblog. Comment créer les conditions pour favoriser le travail collaboratif ? - techtoc.tv, web-tv. Boostez votre efficacit. Dossier d'actualité – Quelles pratiques collaboratives à l'heure.

Collective Intelligence - The Vision. Sagesse en réseaux : la passion d’évaluer - La vie des idées.