background preloader

Intelligence artificielle et littérature

Facebook Twitter

Iartificielle. Ce que l'IA apprend dans des romans à l'eau de rose - Sciences. Google apprend à son intelligence artificielle à imiter les textes de plusieurs milliers de romans, dont 2 865 histoires d'amour.

Ce que l'IA apprend dans des romans à l'eau de rose - Sciences

L'objectif est d'en améliorer la compréhension des nuances de langage. Apprendre à écrire grâce à des histoires d’amour. Il ne s’agit pas d’un nouveau programme scolaire mais de la méthode appliquée par Google pour enseigner toutes les nuances du langage à son intelligence artificielle. Le but est de permettre à l’IA de mieux comprendre la manière dont parlent les individus entre eux C’est ce que révèlent des chercheurs de Google Brain dans un article (.pdf) dévoilé par le site Quartz. Google Brain est un projet de recherche conduit par la filiale d’Alphabet, dédié au deep learning, une technique d’apprentissage qui permet à une IA d’apprendre en identifiant d’elle-même les éléments communs à une série de matières premières, par exemple sur des images ou dans du texte.

How AI is revolutionising the role of the literary critic. Ai3014. Intelligence artificielle : une machine peut-elle ressentir de l’émotion ? Certains programmes savent déjà les imiter à la perfection et même influer sur nos propres émotions.

Intelligence artificielle : une machine peut-elle ressentir de l’émotion ?

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Cet article fait partie d’une série consacrée à l’état des lieux de l’intelligence artificielle. La science-fiction nous abreuve de robots autonomes, si perfectionnés qu’ils disposent d’une conscience, d’émotions et nous inspirent même de l’empathie, à l’instar des êtres humains. Surtout ne mens pas : un thriller d’Elena Sender autour des body hackers et du transhumanisme – Intelligence Artificielle et Transhumanisme.

Elena Sender est journaliste spécialisée dans les neurosciences au magazine Sciences et Avenir, et suis depuis plusieurs années le milieu des « body hackers » la branche active du « transhumanisme.

Surtout ne mens pas : un thriller d’Elena Sender autour des body hackers et du transhumanisme – Intelligence Artificielle et Transhumanisme

A paraître ce jeudi 24 septembre 2015, chez XO éditions Erik, un chercheur islandais de renom, spécialisé dans l’étude du cerveau, qui est retrouvé pendu, a isolé l’AT37, une molécule capable d’attirer les neurones nouvellement issus de la neurogenèse dans une région du cerveau choisie. Le flic qui enquête sur son suicide, rencontre des « amis » d’Erik qui s’avèrent être des body hackers. Ceux-ci sont notamment intéressés par cette molécule qui permettrait, certes, aux malades de retrouver leurs capacités neuronales mais aussi aux humains « non-malades » de développer des capacités extraordinaires, une super-intelligence, de passer à l’ère du Post-Humain, de l’homme « augmenté ». — Il voulait faire partie du mouvement, expliqua Pandora.

L'IA dans la fiction : l'homme face à la machine. En 1984, James Cameron réalise le film Terminator, un des classiques du cinéma d’action et d’anticipation des années 1980 qui traite du voyage dans le temps et de la menace que pourraient faire naître les robots intelligents.

L'IA dans la fiction : l'homme face à la machine

Un Terminator, cyborg surgi du futur, a pour mission d'exécuter Sarah Connor, une jeune femme dont l'enfant à naître doit sauver l'humanité. Kyle Reese, un résistant humain, débarque lui aussi pour combattre le robot, et aider la jeune femme... Réalisé par Steven Spielberg et paru en 2001, le film A.I. L'IA dans la littérature et le cinéma. L'intelligence artificielle est très présente dans la littérature et le cinéma : Dans la littérature Isaac Asimov est l'écrivain de science fiction qui a eu, de loin, le plus d'influence sur l'intelligence artificielle.

L'IA dans la littérature et le cinéma

Il a écrit de nombreux récits sur l'IA notamment I,Robot en deux volumes qui regroupent toutes les nouvelles qu'il a écrit sur les robots. Son roman aborde le thème de la cohabitation entre les robots et les hommes dans un avenir proche. Quand l’intelligence artificielle s’empare de la littérature. Dans Ada, paru chez Gallimard à la rentrée, Antoine Bello confronte la littérature à l’intelligence artificielle (IA), sur fond d’enquête policière.

Quand l’intelligence artificielle s’empare de la littérature

Frank Logan, policier nostalgique approchant de la retraite, est né dans la Silicon Valley. Il vit et travaille dans le berceau de la tech’ mondiale, mais sait à peine utiliser son ordinateur. Une intelligence artificielle gagne presque un concours littéraire. Une équipe de chercheurs japonais a coécrit une nouvelle avec une intelligence artificielle qui a été sélectionnée pour un concours littéraire.

Une intelligence artificielle gagne presque un concours littéraire

Intitulé Le jour où un ordinateur écrira un roman, l’ouvrage a passé le premier tour de la sélection auprès d’un jury qui ignorait tout de son origine. Interview : comment est née l'intelligence artificielle ? L’intelligence artificielle vise à mimer le fonctionnement du cerveau humain, ou du moins sa logique lorsqu’il s’agit de prendre des décisions. Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l’IIM (institut de l’Internet et du multimédia), nous explique l'origine de ces recherches. Quand la littérature sera produite par les machines. L'idée d'une “écriture machinique” obsède et effraie.

Quand la littérature sera produite par les machines

Pourtant, l'idée d'une littérature autogénérée, indépendante de la personnalité d'un auteur, fascine, et pas seulement les informaticiens. InternetActu | • Mis à jour le | Par Rémi Sussan - Internet Actu L'idée d'une “écriture machinique” obsède et effraie. Si demain les ordinateurs se mettent à écrire romans et poésies, ne sera-ce pas le dernier pré carré de l'humanité qui s'en ira ? Pourtant, l'idée d'une littérature autogénérée, indépendante de la personnalité d'un auteur, fascine, et pas seulement les informaticiens.

Un bras mécanique capable de reproduire l’écriture manuscrite – Intelligence Artificielle et Transhumanisme. Depuis plusieurs mois déjà, la start-up américaine Bond travaille avec un allié inattendu : un bras mécanique, ultra-sensible, capable d’imiter une écriture manuscrite.

Un bras mécanique capable de reproduire l’écriture manuscrite – Intelligence Artificielle et Transhumanisme

L’unique application concerne les messages personnalisés, pour le moment, essentiellement commandés par des sociétés, mais Bond espère que le concept pourra séduire des particuliers pour leurs relations épistolaires. La start-up, fondée en 2013, avait pu autrefois être qualifiée de « Uber du cadeau » : elle proposait, via une application, une sélection de cadeaux typiques, pour un contact professionnel, un supérieur ou un collègue. L’usager sélectionnait son budget, et la société se chargeait du colis, de l’expédition, et de la personnalisation, avec la possibilité de faire rédiger automatiquement et en série des notes manuscrites. Non pas imprimer, mais bel et bien rédiger, à l’aide d’une dizaine de bras automatiques capables de former des lettres manuscrites.