background preloader

GAMBERGE

Facebook Twitter

État d'urgence : l'État policier pour éluder tout bilan critique. Paris, le 19 novembre 2015 — L'Assemblée nationale a voté aujourd'hui le projet de loi sur la refonte de l'état d'urgence1, adopté en extrême urgence dans un climat de surenchère autoritaire sans précédent. La Quadrature du Net s'inquiète de plusieurs mesures contenues dans la loi, notamment concernant les perquisitions informatiques, la censure d'Internet et la liberté d'association. À rebours de toute réflexion de fond sur les causes profondes des attentats et la manière de régler une situation complexe, la classe politique dans son ensemble se désavoue elle-même en répondant par la restriction générale des libertés publiques à une attaque sans précédent contre nos libertés. Si le projet de loi précise et actualise un certain nombre de points, notamment en rouvrant une possibilité de recours administratif, La Quadrature du Net regrette profondément qu'il soit refondu dans des délais rendant impossible un examen serein et un débat éloigné des émotions actuelles. 1.

Les AZA | Les AZA subversifs. La Mine de S.I.Lex : Univers de veille Droit & Sciences de l'Information (541) Manifeste du Web indépendant. Le Web indépendant, ce sont ces millions de sites offrant des millions de pages faites de passion, d’opinion, d’information, mises en place par des utilisateurs conscients de leur rôle de citoyens. Le Web indépendant, c’est un lien nouveau entre les individus, une bourse du savoir gratuite, offerte, ouverte ; sans prétention. Face aux sites commerciaux aux messages publicitaires agressifs, destinés à ficher et cibler les utilisateurs, le Web indépendant propose une vision respectueuse des individus et de leurs libertés, il invite à la réflexion et au dialogue. Pourtant le Web indépendant et contributif est menacé ; menacé par la fuite en avant technologique qui rend la création de sites de plus en plus complexe et chère, par l’écrasante puissance publicitaire du Web marchand, et bientôt par les accès dissymétriques, les Network Computers, les réseaux privés, le broadcasting, destinés à cantonner le citoyen au seul rôle de consommateur.

— Free Software Foundation — working together for free software. We recommend these sites because they follow ethical guidelines and respect their users: Other popular sites for sharing news are a problem for technology users -- they are set up to lock users to their services and deny them basic privacy and autonomy. But it's important that we let people everywhere know about the importance of free software, so if you have an account on these sites, please help spread the word. Innocent Until Proved Dead. If assassinating suspects makes sense overseas, why not at home? By George Monbiot, published in the Guardian 4th June 2013 Did the FBI execute Ibragim Todashev? He appears to have been shot seven times while being interviewed at his home in Orlando, Florida about his connection to one of the Boston bombing suspects.. Among the shots was the assassin’s hallmark: a bullet to the back of the head(1).

An irregular one. At first he drew the knife while being interviewed. If – and it remains a big if – this was an extrajudicial execution, it was one of hundreds commissioned by US agencies since Barack Obama first took office. In his speech two days after Todashev was killed, President Obama maintained that “our commitment to Constitutional principles has weathered every war”(9).

Er, yes. Left hanging in his speech is the implication that non-US citizens may be executed without even the pretence of due process. Global powers have an antisocial habit of bringing their work back home. 1. 12. RiP : remix manifesto par Brett Gaylor. Nous ne serons plus jamais déconnectés… Jenna Wortham (@jennydeluxe) pour le New York Times a commis un de ces papiers faciles sur les vertus de la déconnexion à l’heure d’un monde toujours plus connecté. Alors qu’elle se rendait à la piscine, elle a été invitée à déposer son téléphone et a pu profiter pleinement de sa journée, sans avoir à consulter avec anxiété ses comptes Facebook et Twitter pour regarder ce que ses amis faisaient. La peur de manquer quelque chose (Fomo, pour Fear of Missing Out) que décrivait Caterina Fake, cofondatrice de Flickr, s’évaporait quelques instants. Notre connexion permanente aux médias sociaux nous rend plus attentifs à ce que l’on rate et vous donne le faux sentiment de participer à ce que font les autres par leur intermédiaire, estime Caterina.

Mais ce n’est pas une peur, c’est un plaisir, lui répondait l’entrepreneur Anil Dash en évoquant la joie de manquer quelque chose (Jomo pour Joy of Missing Out). Image : cc Staying Social par Leon Fishman. A quoi sommes-nous vraiment « accros » ? Le souci des geeks (avec la politique) Journaliste à France Culture, Xavier de la Porte s'est fendu de la traduction d'un billet récent de Cory Doctorow, activiste, auteur de science-fiction et co-éditeur du site Boing Boing. Publié initialement sur The Guardian puis sur Internet Actu pour la version française, nous rééditons cette réflexion politique et philosophique sur la place des "geeks" dans la marche du monde. Richard Stallman (aka RMS) - Photo CC Andrew Becraft Depuis le début des guerres de l’information, les gens soucieux de liberté et de technologie ont dû naviguer entre deux écueils idéologiques : le déterminisme geek et le fatalisme geek.

Deux écueils aussi dangereux l’un que l’autre. Déterminisme “Le déterminisme geek consiste à mépriser toute mesure politique dangereuse et bête, toute tentative de régulation abrupte, sous prétexte qu’elle est technologiquement irréalisable. “Au-delà de ça, les choses illégales n’attirent pas l’investissement. Bill Gates - Photo CC Andrew Becraft Fatalisme. Créer un serveur FTP sous Debian. Installer ProFTP L’installation de ce serveur est extrèmement simple. Il suffit de lancer cette commande dans un terminal : sudo apt-get install proftpd Il vous sera alors demandé si vous souhaitez lancer proftpd indépendamment ou via inet. La différence ? En tant que service indépendant proftpd sera lancé en permanence et à l’écoute sur le port 21 (par défaut). Si vous utilisez inet le service ne sera lancé que lorsqu’une requête ftp arrivera sur le port 21. Le service FTP accepte deux modes de fonctionnement : actif et passif.

Je n’entrerai pas dans le détail du fonctionnement de ces deux modes, aussi je résumerai. mode actif Le mode actif représente la méthode utilisée à l’origine par le protocole FTP pour transférer des données à l’application cliente. Mode passif Le mode passif, tout comme le mode actif, est engendré par l’application client FTP. Pour plus d’explications concernant le protocole FTP, je vous encourage à consulter le site de Christian Caleca PassivePorts 1024 1124 Port 21. Agence Smith. Enigma Simulation. McLDzfpfoK.

Le cycle d’adoption des réseaux sociaux. Accueil Tech Le cycle d’adoption des réseaux sociaux La courbe en cloche (ou cycle d'adoption) a été définie par Everett Rogers en 1962. Elle décrit le processus d'adoption d'une innovation. La voici désormais appliquée aux réseaux sociaux. La courbe de Rogers stipule qu'il y a cinq profils de personnes qui vont adopter une innovation au cours de son existence : les innovants (2.5%), 'early adopters' (adoptants précoces ; 13.5%), la majorité précoce (34%), la Majorité tardive (34%) et enfin les retardataires (16%). Geoffrey Moore a par ailleurs défini le "chasm" qui se situe entre les "adoptants précoces" et la "majorité précoce".

Voici ce que cela donne si on l'applique aux réseaux sociaux ; c'est le site vincos qui a effectué ce travail. Données SNS (provenant des 'Sites des Réseaux Sociaux' ou 'Social Networking Sites) utilisées pour définir la courbe en cloche : Voici également l'adoption des réseaux sociaux en fonction des pays (données de juin 2011): [vincos]

Le Libre Accès ou le retour de la Grande Conversation par Jean-Claude Guédon. Et ce processus de découvertes et d’inventions, que l’on trouve dans la science et la technologie d’ailleurs, repose sur la facilite de converser, d’échanger et de construire sur la base de choses antérieures et ainsi de site. Or on est dans une situation où pour des raisons multiples, complexes et historiques largement, la conversation a été entravée, empêchée, diminuée, ralentie, rendue plus exclusive pour certains au détriment d’autres et ainsi de suite. Et tout le mouvement du Libre Accès vise quelque part à restaurer les conditions optimales de cette Grande Conversation. C’est-à-dire de permettre à n’importe qui a les moyens de lire ces textes d’une façon ou d’une autre, d’aller chercher ces textes facilement, de les consulter facilement, de travailler avec eux, d’élaborer d’autres textes, d’autres recherches, d’autres résultats, et ainsi de suite.

Le Libre Accès à lui tout seul ne résoudra pas tous les problèmes de la science contemporaine. Loaded: 0% Progress: 0% Internet Archive: Digital Library of Free Books, Movies, Music & Wayback Machine. Stop ACTA ! Six Reasons Why I’m Not On Facebook, By Wired UK’s Editor | Epicenter  “David, you’re sounding like an old dude!” Matt Flannery, who runs social-lending website Kiva, couldn’t understand when I explained that, no, I wouldn’t be keeping in touch with him via Facebook.

“What are you worried about?” He teased in a break at the PINC conference in Holland. “Only old guys get worked up about privacy.” Well, Matt, I admit I’m the wrong side of 30, and that I still avoid using emoticons in formal correspondence. But let me explain why I’m not active on Facebook, nor sharing my credit-card purchases on Blippy, nor allowing Google Buzz to mine my contacts list, nor even publishing my DNA on 23andMe.com. My cautious use of the social networks has nothing to do with paranoia about privacy; and yes, I celebrate the unprecedented transparency and connectivity that these services can empower. 1) Private companies aren’t motivated by your best interests Facebook and Google exist to make money, by selling advertisers the means to target you with ever greater precision. Richard Stallman et Co.

En passant ...