background preloader

Performance globale & reporting RSE

Facebook Twitter

LinkedIn. Puissance et limites des indicateurs ou mesures d’impact : Objectifs, enjeux, acteurs - Confrontations et Institut CDC. Chers amis, chers partenaires, Nous avons le plaisir de vous inviter à la conférence Puissance et limites des indicateurs ou mesures d’impact : Objectifs, enjeux, acteurs Mardi 10 février 2015 de 15h00 (accueil à partir de 14h30) à 19h00.

Puissance et limites des indicateurs ou mesures d’impact : Objectifs, enjeux, acteurs - Confrontations et Institut CDC

Portail baromètre - Réseau Cohérence. Des indicateurs de développement durable pour les territoires [Publications, Repères. Autour de la Responsabilité Globale… » Archives du Blog » Fabrique SPINOZA – Etude et propositions pour de nouveaux indicateurs. Il est des vérités, régulièrement répétées, validées par une majorité d’entre nous ; parfois même prises en charge par les politiques dans le principe, mais qui trop rarement trouvent leur déclinaison opérationnelle.

Autour de la Responsabilité Globale… » Archives du Blog » Fabrique SPINOZA – Etude et propositions pour de nouveaux indicateurs

Alors, on reparle de ces sujets de manière saisonnière, à fréquence grippale. La remise en cause -ou au moins pondération- de notre indicateur sacré PIB (je dirais même plus de notre « sacré indicateur ») fait partie de ces serpents de mer dont je désespère personnellement de sa concrétisation. Pas plus tard que la semaine dernière, je me suis plongé dans le bel hors-série du Monde sur l’état du monde en 2013.

Chaque pays de notre pas-si-grande planète y est profilé. Et comment évaluer la santé d’un pays ultra-synthétiquement ? Une faiblesse du PIB, et pas la moindre, est que c’est un indicateur de court termisme. Le document, objet de ce post (accessible ici : lien), propose un état des lieux très bien documenté du sujet des nouveaux indicateurs. Comment est-on passé de la protection des droits à la financiarisation de l'environnement ? Lorsque l'on parle de l'approche économique de l'environnement (l'évaluation et l'internalisation des externalités ou la fameuse "économie verte" de la conférence de Rio+20) on a souvent l'impression que la finance l'emporte sur le droit : en donnant un prix à la tonne de gaz à effet de serre ou à d'autres actifs environnementaux, on monnaie ce qu'on ne parvient pas à protéger.

comment est-on passé de la protection des droits à la financiarisation de l'environnement ?

Il est intéressant de jeter un coup d’œil en arrière pour comprendre gardant en arrière comment et pourquoi on en est arrivé là. A ce sujet, j'aimerais vous parler de Madison v. Sans diversité, pas de performance globale. La puissance collective naît-elle des similitudes ?

Sans diversité, pas de performance globale

Qu'est-ce qui ressemble plus à une abeille à miel que sa soeur voisine ? Impossible de les distinguer. Pour nous, elles ne sont que des clones, et la force de la ruche vient précisément de cette unicité : une seule mère, toutes soeurs, toutes identiques. Following New Guidance on Business Sustainability Metrics. Reflecting back on the past few years, our sustainability consulting practice has seen a significant shift in eco awareness and overall business sustainability action.

Following New Guidance on Business Sustainability Metrics

Accompanying discussions of risk mitigation, there are questions as to how to translate expanded eco awareness to actual bottom line results. As such, it's natural to ask: What information exactly needs to be communicated and to which stakeholders? What control measures need to be put in place and tracked? Introduction. Sustainability Manager Suite by Prodware. Companies Must Account for the True Cost of Their Products - Jeffrey Hollender - What Does Business Owe the World?

By Jeffrey Hollender | 10:23 AM April 22, 2010 (Editor's note: This post is part of the HBR Debate "What Does Business Owe the World?

Companies Must Account for the True Cost of Their Products - Jeffrey Hollender - What Does Business Owe the World?

") If companies paid the full costs of their externalities , the now de facto taxpayer-subsidized things they produce — from energy and consumer goods to food and everything else — along with the ways they manufacture them would quickly become cleaner, safer, healthier, and more efficient and sustainable. In short, all the things we desperately need our world to be. Accountability for Social Change. Performance globale de l'entreprise. RSE : la loi Warsmann précise l'obligation de rapport des filiales. The Real Cost of Our Clothes (Video) Greennovate/Video screen capture From the true price of gasoline to coal's disastrous impact on the economy, we environmentalists are well aware of the concept of economic externalities.

The Real Cost of Our Clothes (Video)

Still, it doesn't hurt to get a reminder from time-to-time. And just in case you are admiring all those fancy new clothes you got for Christmas, here's a little video about the hidden costs not always included in your price tag. As the video explains, the environmental impact of cotton production can be astounding. Le CJD en action pour le développement durable de l'entreprise. A l’attention des entreprises, le CJD a traduit et décliné le concept de développement durable en "performance globale".

Le CJD en action pour le développement durable de l'entreprise

La performance globale : le développement durable vécu par les chefs d'entreprise Le CJD préfère à la notion de développement durable celle de PERFORMANCE GLOBALE dans la mesure où elle ne cloisonne pas la recherche d’une performance économique d’un côté et la préoccupation du social et de l’environnement d’un autre. Elle vise l’équilibre entre l’économique, le social, l’environnemental. Quadruple bottom line - People, Planet, Profit and Principles. Should principles, i.e ethics perhaps be first in the list?

Quadruple bottom line - People, Planet, Profit and Principles

As a business network, as it's been noted, where many broadcast and sell, we never really get into conversation, do we? "Le diktat de la mesure : biodiversité contre changement climatique" Le Monde.fr | | Par Alain Ayong Le Kama, professeur d'économie, Université de Lille 1, conseiller scientifique permanent au MEDDLT Il n'y a pas besoin d'être devin pour constater la différence de traitement qui est réservé à la biodiversité et au changement climatique ; tant du point de vue de l'intérêt politique et social que l'on porte à l'un et l'autre que des moyens et ressources que l'on y consacre.

"Le diktat de la mesure : biodiversité contre changement climatique"

La biodiversité semble en effet orpheline, alors que les deux ont pourtant été consacrés comme étant les deux enjeux majeurs de développement durable lors de la même conférence internationale, celle de Rio en 1992. Ces deux enjeux sont par conséquent les seuls à faire l'objet d'une convention internationale, votée par l'ensemble de la communauté internationale. Pourtant, et malgré cette extrême complexité de la biodiversité les acteurs publics, comme privés, sont mobilisés. Alain Ayong Le Kama, professeur d'économie, Université de Lille 1, conseiller scientifique permanent au MEDDLT. Pour une mesure de la "performance économique globale" de l'entreprise.

Benjamin Bibas, co-fondateur de Radiofonies Europe. Le destin mouvementé de l'obligation de reporting extra-financier pour les entreprises - Reporting - Politique développement durable. Triple Accounting. Rôle des outils de mesure de la performance environnementale : le cas des audits et indicateurs environnementaux dans dix entreprises françaises certifiées ISO 14001.

PRI

GRI. Integrated reporting & accounting. Notation extra-financière & reporting RSE. Business plan...social. Business Plan Information.