BNB - Bouthan

Facebook Twitter

Bhutan submits the NDP Report to the UN - New Development Paradigm. December 13, 2013 As a contribution to the growing global conversation on a transformative post-2015 development agenda, Bhutan has submitted its report titled “Happiness: Towards a New Development Paradigm” to the United Nations.

Bhutan submits the NDP Report to the UN - New Development Paradigm

The report is inspired by Bhutan’s development approach based on the philosophy of Gross National Happiness (GNH) and proposes a New Development Paradigm (NDP) with societal happiness as its guiding vision. Such a holistic view of development has the potential to transform humanity’s relationship with nature, restructure our economies, change our attitudes to food and wealth, and promote caring, altruism, inclusiveness and cooperation. Manual - NDP_Report_Bhutan_2013.pdf. Resources - New Development Paradigm. Is 'Gross National Happiness' a Better Measurement Than GDP? - Andrew Billo - International. The Asian nation of Bhutan believes it has found a good way to gauge wellbeing.

Bhutanese King Jigme Wangchuck and Queen Jetsun Pema arrive in India. Reuters On Monday, in Manhattan's bustling midtown, senior level officials came together at the United Nations to discuss a new economic paradigm at the High Level Meeting on Well-Being and Happiness, an event organized by Bhutan, a country that knows a little bit about happiness. Meanwhile in Phnom Penh, at the sleepy confluence of the Mekong and Tonle Sap Rivers, heads of governments from the 10 member states of the Association of Southeast Asian Nations (ASEAN) deliberated on regional security and enhanced economic cooperation. These two very different meetings actually have strong implications for one another.

Bouthan. Et si on parlait de Bonheur National Brut? La succession de crises que le monde subit depuis maintenant trop longtemps doit nous amener à nous questionner sérieusement sur l’époque incroyable que nous vivons.

Et si on parlait de Bonheur National Brut?

Une époque où par dépit nous faisons mine d’accepter certaines situations, résignés, feignant honteusement d’être responsables de ce qui arrive. Cependant, nous possédons les outils pour reconstruire ce que nous avons détruit. Mais en avons nous envie? Nous pensons que oui. Nous devons, au préalable, réaliser que nous pouvons trouver les ressources pour inverser cette tendance infernale qui nous dépasse désormais.

L’humilité de reconnaître que nous nous sommes trompés. Quand une partie de l’humanité donne l’impression d’avoir baissé les bras devant certains défis, une autre semble trouver le courage de faire face et changer le cours de son histoire. Aujourd’hui, les déséquilibres de notre monde provoquent l’effondrement de notre système. Mais le temps des révolutions est bien venu. BNB - Un autre regard sur le 21e siècle. Synopsis Un autre monde existe déjà !

BNB - Un autre regard sur le 21e siècle

Partout en France, de nombreuses personnes ques- tionnent la finalité d’une économie déshumanisé et dangereuse pour l’environne- ment. Depuis des années, des femmes et des hommes inventent, jour après jour, une autre façon de vivre et de travailler. Comme Denise et Daniel Vuillon, « jardiniers de famille » dans le Var et initiateurs en France du réseau des AMAP (associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui ont fait le pari de la biodiversité grâce au soutien de leurs consommateurs. Comme l’équipe et les compagnons de la coopérative Ardelaine, entreprise citoyenne qui a redonné vie à la dernière filature de laine d’Ardèche.

N’est-il pas temps de remettre les pendules à l’heure et de repenser ce qui compte vraiment ? Note des réalisateurs En tant que citoyen et plus encore en tant que réalisateur, il est de notre devoir de susciter des questionnements et d’ouvrir des brèches dans les consciences. Bonheur national brut. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bonheur national brut

Pour les articles homonymes, voir BNB. Slogan sur le mur de l'école des arts traditionnels de Thimphou. Le bonheur national brut (BNB ; Dzongkha : རྒྱལ་ཡོངས་དགའ་སྐྱིད་དཔལ་འཛོམས་; Wylie : rgyal-yongs dga'a-skyid dpal-'dzoms) est une tentative de définition du niveau de vie en des termes plus psychologiques et holistiques que le produit national brut.

Cet indice a été préconisé par le roi du Bhoutan, Jigme Singye Wangchuck, en 1972. Son but est de bâtir une économie qui serve la culture du Bhoutan reposant sur des valeurs spirituelles bouddhistes. Un indice alternatif[modifier | modifier le code] Il apparaît comme un indice englobant (de manière assez large) le produit intérieur brut (PIB) ou l'indice de développement humain (IDH) qui apparaissent comme insuffisants pour mesurer le bonheur des habitants d'un pays. En 2011, ces quatre grands axes sont évalués au travers de 72 critères de mesure[2]. Un indice homonyme[modifier | modifier le code]