background preloader

Professions de santé - collaboration interprofessionnelle

Facebook Twitter

ANFH - Guide des métiers. Podologue. Le pédicure-podologue est un professionnel du secteur paramédical appartenant aux métiers de la rééducation.

Podologue

Œuvrant à la bonne santé des pieds, il prend en charge les affections les plus courantes ainsi que les complications qui lui sont liées. Le pédicure-podologue intervient essentiellement par des soins instrumentaux sur la peau et les phanères (ex : exérèse de callosités, coupe d'ongles…), et par des soins orthétiques (petits appareillages) dont la semelle orthopédique. En France, on comptait 12 824 pédicures podologues au 31 décembre 2015. Principalement féminine (66%), cette profession accueille chaque année plus de 600 nouveaux diplômés issus des Instituts de Formations en Pédicurie-Podologie (IFPP).

Pour un exercice quasi-exclusivement libéral (96%), le revenu annuel moyen d'un pédicure-podologue s'élève environ à 25 000 € par an (Carpimko, 2012). Rôle du pédicure-podologue Activités et compétences. Masseur-kinésithérapeute. Le masseur-kinésithérapeute réalise, de façon manuelle ou instrumentale, des actes de massage et de gymnastique médicale, dans le but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer.

Masseur-kinésithérapeute

Lorsqu’il agit dans un but thérapeutique, le masseur-kinésithérapeute exerce sur prescription médicale. Quelles sont les principales activités ? Travaillant en étroite collaboration avec l’équipe médicale et l’équipe soignante, le « kiné » établit un bilan qui comprend notamment le diagnostic kinésithérapique et les objectifs de rééducation, ainsi que le choix des actes qui lui paraissent les plus appropriés. En effet, il fait appel à de nombreuses techniques : massages, mouvements de gymnastique à l’aide d’appareils, de poids… Il peut aussi utiliser l’eau, la chaleur, le froid ou les ultrasons. Pour quelle rémunération ? Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ? Quelle est la formation à suivre ? Manipulateur en électroradiologie médicale. Connaissez-vous le métier de manipulateur en électroradiologie médicale (MER) ?

Manipulateur en électroradiologie médicale

Vous avez sûrement déjà rencontré ce professionnel de santé. En effet, le MER s’occupe – entre autres ! - de la réalisation des radios. Entre autres, en effet, puisque son « champ d’action » est très large. De la radiothérapie à la médecine nucléaire, en passant par la radiopédiatrie ou les examens de radiologie interventionnelle, le MER possède de nombreuses compétences. Le code de la santé en donne la définition suivante : est considérée comme exerçant la profession de manipulateur d'électroradiologie médicale (MER) toute personne, non médecin, qui exécute, sur prescription médicale et sous la responsabilité d'un médecin, des actes professionnels d'électroradiologie médicale. Ergothérapeute. L’ergothérapeute prend en charge le patient dès lors qu’un problème de santé limite ses possibilités d’effectuer ses soins personnels, de se déplacer et de communiquer.

Ergothérapeute

Ainsi, l’ergothérapeute prévient et réduit les situations de handicap en maintenant les activités du quotidien de manière sécurisée, en tenant compte des habitudes de vie et de l’environnement du patient. Quelles sont les principales activités ? Pour faciliter ces activités du quotidien, l’ergothérapeute étudie, conçoit et aménage l’environnement pour le rendre accessible. Il préconise et utilise des appareillages de série, des aides techniques ou animalières, et des assistances technologiques. Il propose notamment des solutions empruntées aux métiers manuels et aux gestes de la vie quotidienne et professionnelle. Diététicien. Aujourd’hui, l’apprentissage et le respect de l’hygiène alimentaire sont devenus très importants.

Diététicien

Spécialiste de la nutrition, le diététicien est un acteur clé dans ce domaine. Quelles sont les principales activités ? Ambulancier. L’ambulancier exerce son activité au sein d’une entreprise privée de transport sanitaire ou d’un établissement de santé.

Ambulancier

Quelles sont les principales activités ? Assistant social. L’assistant social a pour mission de faciliter les formalités à effectuer par les patients et leurs familles pour l’obtention de prestations et d’aides de tous types : administratives, sociales, financières… Quelles sont les principales activités ?

Assistant social

Ce professionnel travaille avec toute la communauté de l’hôpital : en effet, il joue un rôle de médiateur entre les services hospitaliers, les patients, l’entourage et les intervenants extérieurs. Il peut être amené à exercer dans des situations d’urgence : violences conjugales, enfant en danger… Ce professionnel est pleinement associé aux réunions de l’équipe hospitalière. Métiers du soin – aide-soignant, aux de puér, kiné, AMP, manip radio… Aide médico-psychologique (AMP) Cadre de santé. Précédent Suivant Manager, organiser, planifier, gérer, argumenter, animer, dynamiser, tempérer... le tout au service de la qualité des soins, voici parmi les missions principales du cadre de santé.

Cadre de santé

Si l'on ajoute un marché de l'emploi accueillant, exercer cette fonction – ou s'y préparer - est source de belles perspectives pour les infirmiers. Quelques éléments historiques... Jusqu’en 1951 1, une infirmière 2 pouvait devenir « surveillante » 3 après huit années de bons et loyaux services hospitaliers, sans justifier d’une formation complémentaire sanctionnée par un diplôme ou un certificat. Elle était généralement « choisie » par le médecin chef du service dans lequel elle exerçait, à partir de « critères » (ou de jugements de valeur) centrés le plus souvent sur la disponibilité, la loyauté, l’efficacité dans la mise en œuvre et le suivi des projets de celui qu’elle considérait comme son supérieur hiérarchique. Quel terrain d'exercice ? Une spécialité riche de perspectives Notes.

Éducateur spécialisé. Publié le27.02.14 mise à jour02.10.17 L’éducateur spécialisé concourt à l’éducation d’enfants et d’adolescents ou au soutien d’adultes présentant un handicap, des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d’insertion.

Éducateur spécialisé

Par le soutien qu’il apporte et par les projets qu’il élabore, il aide les personnes en difficulté à restaurer ou à préserver leur autonomie, à développer leurs capacités de socialisation, d’intégration et d’insertion. Il favorise également les actions de prévention. Educateur de jeunes enfants (EJE) Publié le27.02.14 mise à jour02.10.17 L’éducateur de jeunes enfants (EJE) intervient auprès d’enfants âgés de O à 7 ans, en relation avec leurs parents.

Educateur de jeunes enfants (EJE)

Auxiliaire de puériculture. Le rôle de l'auxiliaire de puériculture (AP) s'inscrit dans une approche globale de l'enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité. Psychomotricien. Suivant Réconcilier le patient avec son corps, tel est l'objectif du psychomotricien. Sur prescription médicale, il aide les personnes souffrant de différents troubles psychomoteurs - c’est-à-dire confrontées à des difficultés psychologiques exprimées par le corps - en agissant sur leurs fonctions psychomotrices : difficultés d’attention, problèmes pour se repérer dans l’espace ou dans le temps… L’activité motrice est essentielle à tout individu pour son développement et son adaptation à l’environnement.

Psychologue. Les dernières actus psychologue La psychologie est un champ d'investigation scientifique très récent au regard d'autres sciences comme la biologie. Après un rapide survol de l'historique de cette discipline, nous verrons en quoi le psychologue se différencie des autres"psy" existants. Et après avoir vu la définition des statuts du métier et une description de ce qui est étudié au cours des 5 années d'études, nous aborderons quelques outils et techniques dont il dispose pour exercer ses fonctions, ainsi que quelques informations plus concrètes sur le métier de psychologue hospitalier. La psychologie signifie littéralement « l'étude de l'esprit », ce qui englobe de nombreuses branches allant de la psychologie expérimentale, qui travaille par exemple sur les fonctionnements du langage, de la mémoire et des perceptions, à la psychologie sociale qui étudie les relations d'un individu à un groupe.

Les autres « psy » La formation comprend les thèmes suivants : La psychologie clinique Temps F.I.R.