background preloader

Stephanie_technologie utilisée

Facebook Twitter

Bluetooth. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bluetooth

Les premiers appareils utilisant la version 4.0 de cette norme sont apparus début 2010. Origine du nom[modifier | modifier le code] Le nom « Bluetooth » est directement inspiré du surnom anglicisé du roi danois Harald à la dent bleue (en danois Harald Blåtand, en anglais Harald Bluetooth), connu pour avoir réussi à unifier les tribus danoises au sein d'un même royaume, introduisant du même coup le christianisme. Le GPS comme système d’interaction avec le monde.

Par Hubert Guillaud le 21/04/08 | 4 commentaires | 6,826 lectures | Impression Un groupe de recherche de l’université de Cornell a étudié l’impact du GPS sur notre perception du monde rapporte Luca Chittaro en interviewant Gilly Leshed, du groupe interaction hommes-ordinateurs de l’université de Cornell lors de la conférence sur les interfaces hommes-machines qui s’est tenue récemment à Florence.

Le GPS comme système d’interaction avec le monde

“La technologie GPS apporte un représentation abstraite de notre environnement physique, très différente de la représentation de ceux qui circulent et conduisent sans GPS”, explique la chercheuse. “Nous avons constaté souvent que les gens ne recherchent plus les marques des espaces qu’ils traversent : plutôt que de regarder les signes de la rue pour s’orienter, ils se basent sur le GPS pour obtenir la direction et parvenir à destination”. C'est quoi l'Internet des Objets ? Quels risques pour la sécurité. L‘Internet des objets (Ido) est une révolution qui a déjà commencé, mais dont l’ampleur reste encore à venir.

C'est quoi l'Internet des Objets ? Quels risques pour la sécurité

Que signifie exactement ce phénomène ? Présente–t-il un risque pour la sécurité de nos ordinateurs, nos réseaux et nos données personnelles ? L’internet des objets (Ido, ou en anglais Internet of Things, IoT) représente pour le secteur informatique et industriel un levier de croissance considérable, et pour les particuliers ou les entreprises clientes de profonds – mais difficilement perceptibles – changements au quotidien. Concrètement il s’agit des milliards d’objets « intelligents » et connectés, qui communiquent en permanence ou à intervalles réguliers, pour transmettre à des systèmes d’information distants un état, un relevé, un statut, une consommation, une alerte, un besoin, une géolocalisation, etc. L’Internet des objets - Évolutions techniques de l’internet des objets. 1Même si de nombreux progrès ont été réalisés, avant de pouvoir utiliser l’IdO comme l’internet il reste encore un certain nombre de points à résoudre.

L’Internet des objets - Évolutions techniques de l’internet des objets

Assurance et internet des objets : enjeux et opportunités. « Mon assureur trouve que je roule un peu trop vite et augmente ma prime d'assurance.

Assurance et internet des objets : enjeux et opportunités

Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cloud computing

Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. L'ADN sera-t-il le support de stockage ultime de l'humanité ? James Dewey Watson (1928) est un généticien et biochimiste américain, codécouvreur de la structure de l'ADN.

L'ADN sera-t-il le support de stockage ultime de l'humanité ?

Il a obtenu le prix Nobel de médecine en 1962 avec Francis Crick pour cette découverte. Watson fut directeur du projet « Génome humain » de 1988 à 1992. Il est le premier être humain dont l'intégralité du génome a été séquencée. Il a reçu lors d'une cérémonie le 31 mai 2007, un DVD portant son génotype. © Wikipédia. L'ADN sera-t-il le support de stockage ultime de l'humanité ? L'ADN, une solution pour le stockage de demain. Crédit Photo: D.R.

L'ADN, une solution pour le stockage de demain

L’Internet des objets - Évolutions techniques de l’internet des objets. L’Internet des objets : l’exemple de MyFOX. La mobilité et l’interconnexion de réseaux planétaires ont permis à l’informatique de franchir un nouveau palier en ce début de XXIe siècle : l’Internet des Objets (IdO).

L’Internet des objets : l’exemple de MyFOX

Cette intelligence à large spectre a émergé de l’essor concomitant des télécommunications et de la mise en réseaux des nouveaux équipements. L’Internet des Objets peut aussi être présenté sous la forme d’un prolongement physique de l’Internet. MyFox : un expert français de la sécurité qui innove grâce à l’lnternet des Objets La start-up MyFox fait partie des entreprises à la pointe en matière d’IdO. L’entreprise française est en effet spécialisée en objets communicants de surveillance et de contrôle à distance. L’IdO transforme la vie quotidienne. Communication en champ proche. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Communication en champ proche

Un distributeur de billets de train en Autriche proposant la technologie NFC pour payer La communication en champ proche (en anglais near field communication, NFC) est une technologie de communication sans-fil à courte portée et haute fréquence, permettant l'échange d'informations entre des périphériques jusqu'à une distance d'environ 10 cm. Cette technologie est une extension de la norme ISO/CEI 14443 standardisant les cartes de proximité utilisant la radio-identification (RFID), qui combinent l'interface d'une carte à puce et un lecteur au sein d'un seul périphérique.

La NFC (Near Field Communication) se démocratise. From new devices to Pokemons, NFC technology adoption is growing. NFC et RFID : au service des objets communicants. Grâce aux technologies NFC et RFID, la démocratisation des objets communicants est en marche et le M2M (communication Machine to Machine) à la portée de tous. La NFC pour dématérialiser la carte bancaireLa Near Field Communication est une des technologies de communication sans contact permettant l’échange d’informations à très courte distance (quelques centimètres maximum) entre un terminal mobile (après validation de l’utilisateur) et un récepteur. Elle est un des fers de lance des prochains modèles de téléphones mobiles pour remplacer à terme les paiements par carte bancaire.

Déjà testée dans de grands centres urbains pour les paiements de titres de transport, à la caisse des magasins par exemple, cette technologie équiperait 1 million de smartphones sur le marché français à la fin 2011. Les prochains BlackBerry et iPhone5 devraient bénéficier prochainement des avantages de cette puce, les mobiles avec l’OS Androïd en version 2.3.3 également.

Cloud computing. Le chainon manquant entre la technologie NFC et l’internet des objets est arrivé. Le robot démo M24LR16E (c) ST Les lecteurs assidus savent que deux des sujets les plus évoqués dans ce blog sont les applications et services que l’on peut créer en utilisant la technologie NFC ainsi que l’intégration des objets (et plus exactement des choses) de plus en plus connectés dans un internet permettant l’interaction des personnes, des ordinateurs et des choses sous le nom générique d’Internet des objets. Nous avons eu l’occasion plusieurs fois de lier les deux sujets, le NFC étant une des technologies de communication simple à mettre en œuvre pour une communication à courte distance entre deux objets ou un objet et un utilisateur avec son mobile. Une des solutions pour connecter un objet est de lui adjoindre de la connectivité, des capteurs, de l’intelligence, une interface utilisateur et une source d’énergie. C’est ce qui se passe pour une voiture connectée par exemple.

C’est plus difficile pour un objet de petite taille et bon marché. Internet des objets : 80 milliards de «choses» connectées en 2020. L’Internet des objets va exploser. Ce n’est pas une nouveauté, nombre d’acteurs, dont Ericsson, ayant à plusieurs reprises évoqué la tendance. Une tendance que confirme à son tour l’Idate aujourd’hui. Dans son rapport « The Internet of Things Market », l’institut d’études montpellierain prévoit que 80 milliards de « choses » seront connectés à Internet d’ici 2020. Le marché de l’Internet des choses (Internet of things) se décomposera de la façon suivante : 85% de ses éléments proviendront des objets, connectés directement à Internet ou via un terminal intermédiaire; 11% seront le fait de terminaux communicants (dont les smartphones); et 4% viendront du M2M (Machine-to-Machine). Un marché hétérogène Selon l’Idate, pas moins de 12 milliards de composants (terminaux, M2M ou objets) sont aujourd’hui connectés au réseau mondial.

Le textile et la pharmaceutique en tête De même les usages varient selon les industries, leurs objectifs et les coûts de retour sur investissement attendus. Weill. PMP Groupe C Pantin. Near_field_communication_in_cell_phones. NFC Technology. - notes about NFC, Near Field Communications technology detailing how it operates.. NFC Near Field Communication technology provides short range wireless connectivity and has developed out of the RFID style contactless identification and interconnection technologies. The concept of NFC near field communication is that the technology is able to provide a very easy method of providing connectivity between devices that are a few centimetres apart, and without the need for all the security and set-up procedures that are needed for many other communication technologies.

NFC technology RF interface NFC near field communication is a wire-less technology, using radio frequencies. It operates at a frequency of 13.56 MHz within the globally available and unregulated 13.56 MHz frequency band. In addition to this the radio transmissions using NFC are half duplex as the same channel is used for both transmit and receive. Technologie sans contact : NFC ses Applications, sa Mise en Œuvre - Captronic. Fournir une information étendue sur la technologie NFC, de ses applications et de présenter les aspects importants pour réussir sa mise en œuvre. Ce séminaire « NFC » d’une journée se veut technique et présente également une revue des applications potentielles de cette technologie. Son but est de permettre aux participants d’identifier la maturité de cette technologie et en quoi celle-ci peut être utile pour développer de nouveaux services et produits. De plus, il présente en détails les points qui sont de la plus grande importance pour comprendre et assurer les interopérabilités propres à un système NFC ouvert couvrant de larges et multiples applications.

Personnes concernées : Chefs d’entreprises, Ingénieurs et techniciens, concepteurs d’équipements. Intervenants : Dominique PARET – CEO - dp-Consulting – Carl VINCENT - Silica Lieu : IUT GEII 19100 BRIVE LA GAILLARDE. Le problème avec l'Internet des objets. L’«Internet des objets», qu’on désigne également par «objets connectés», ou «objets communicants», voire «objets intelligents», peut donner de nouvelles fonctionnalités aux meubles et aux appareils de notre quotidien. Mais il peut aussi apporter de nouveaux désagréments, comme l’explique le Washington Post dans un article du 19 novembre 2013. Car, dès lors que «se connecter à Internet» devient une fonction intégrante des grille-pain, pèse-personnes et lave-vaisselle, les concepteurs de ces équipements doivent gérer un nouveau genre de problèmes, un genre qu’ils n’avaient jamais eu à envisager jusqu’alors, comme l’illustre le Washington Post avec l’exemple hypothétique d’un lave-vaisselle piraté qui se mettrait à inonder votre maison: publicité «Les gens qui font des lave-vaisselle peuvent être de fantastiques ingénieurs, ou même d’excellents programmeurs, cela ne veut pas nécessairement dire qu’ils sont d’emblée outillés pour protéger les internautes.»

À lire aussi sur Slate.fr. L’Internet des Objets : vers un développement durable numérique ? Internet of Things : Actualité des Objets Connectés en France.