background preloader

Hypersexualisation

Facebook Twitter

Derniere%20version%20hypersexualisation.pdf. Partage de photos et nombre d'amis sur Facebook sont influencés par le type d'estime de soi. Les femmes qui fondent leur estime de soi sur l'apparence ont tendance à partager plus de photos en ligne et à maintenir de plus grands réseaux sur Facebook, selon une étude publiée dans la revue Cyberpsychology, Behavior and Social Networking.

Partage de photos et nombre d'amis sur Facebook sont influencés par le type d'estime de soi

Michael A. Stefanone de l'Université d'État de New York à Buffalo et ses collègues ont étudiés les variables expliquant les comportements en ligne sur les sites de réseaux sociaux. 2013_11_01_Cahier_RetP_Dossier_06_Ferron_Lussier_Sabourin.pdf. Aide-memoire.pdf. Calac_Hypersexualisation_p.pdf. Hypersexualisation. Sexting : les adolescents victimes (consentantes ?) de la révolution numérique. « Nombre d'internautes dans le monde.

Sexting : les adolescents victimes (consentantes ?) de la révolution numérique

De l'Afghanistan au Zimbabwe », JDN, l’économie de demain, 18 octobre 2010, dernière consultation le 13 mars 2014. L’article cite ici la recherche Forrester Research pubiée en juillet 2009. ICT, Facts and Figures, The world in 2013, International Telecommunication Union, 8 pp., p. 2 : « In 2013, over 2.7 billion people are using the Internet, which corresponds to 39% of the world’s population ». Google, Official Blog, « We knew the Web was big... », 25 juillet 2008, dernière consultation le 13 mars 2014. Google, Inside Search, How Search Works : From algorithms to answers, dernière consultation le 13 mars 2014. Et si les hommes remplaçaient les femmes dans les pubs sexistes ? Pondu par Virginie le 17 mars 2014 Buzzfeed remplace les femmes par des hommes dans des publicités sexistes.

Et si les hommes remplaçaient les femmes dans les pubs sexistes ?

C’est drôle et criant de ridicule. Le célèbre site Buzfeed a eu la bonne idée de se moquer des publicités sexistes en remplacant les rôles féminins, souvent ridicules et caricaturaux, par des rôles masculins. Je te laisse découvrir la vidéo (et pouffer de rire tout en grinçant des dents). La question que soulève Buzzfeed est claire : pourquoi ces publicités, qui nous semblent complètement ridicules avec des hommes, passent-elles comme une lettre à la Poste lorsqu’elles mettent en avant des femmes ?

Volume_final.pdf. La pression pesant sur les corps féminins illustrée par des photos crues. La pression que la société et les canons de beauté exercent sur les corps féminins est illustrée dans une série de photos crues.

La pression pesant sur les corps féminins illustrée par des photos crues

Ça fait peur et un peu mal. Malgré les dizaines de campagnes de sensibilisation qui tentent chaque année de dénoncer la pression des médias, et de la société en général, sur les corps des femmes, les diktats actuels de beauté restent assez rigides. The Fanciful, Monstrous Feminine (Le fantasque et monstrueux corps féminin) est un projet photographique de l'artiste australienne Jessica Ledwich visant à dénoncer les tortures que les femmes font subir à leur corps pour être physiquement « dans la norme ». Norme imposée par une société dans laquelle l'imperfection n'est pas une option. C'est déroutant, violent et terriblement percutant. Partage sur les réseaux sociaux & viens réagir sur le forum ! L’hypersexualisation : problème de société? « On n'est pas en train de voir le mal partout.

L’hypersexualisation : problème de société?

La séduction, c'est correct. Les relations sexuelles entre ados, ça peut être possible. Ce qui est questionnant, c'est la séduction strictement sexuelle, c'est qu'il faut performer sexuellement parce que notre chum va nous laisser tomber ou que notre blonde va rire de nous », a affirmé, au cours d'une entrevue au Soleil, Francine Duquet, professeure au Département de sexologie de l'Université du Québec à Montréal. Banalisée l’hypersexualisation n’est pas un hymne à la pudeur et ne se veut pas un concept pour retourner cinquante ans en arrière et privé quiconque de relations sexuelles avant le mariage, loin de là.

Je crois qu’il faut se poser des questions en tant que société. Photoshop, révélateur des critères de beauté dans le monde. Depuis Kansas City (Missouri, aux Etats-Unis) où elle travaille, la journaliste freelance Esther Honig a envoyé le même portrait d'elle, non-retouché, sans maquillage, cheveux attachés et épaules nues sur fond gris, à plusieurs dizaines de retoucheurs dans le monde.

Photoshop, révélateur des critères de beauté dans le monde

Via des plateformes d’échange de services, comme Fiverr, explique-t-elle sur son site, elle est entrée en contact avec une quarantaine de personnes, issues de plus de 25 pays, du Sri Lanka à l'Ukraine en passant par les Philippines ou le Kenya. «Certains [utilisateurs de Photoshop, ndlr] sont des experts, d'autres, des amateurs». Pour 5 à 30 dollars, elle a demandé à ces retoucheurs de puiser dans leurs constructions personnelles et culturelles pour améliorer son portrait, «avec comme seule consigne de me "faire belle".»

Résultat : des dizaines d'images souvent très différentes, avec des modifications parfois très visibles de l'image d'origine. Hypersexualisation. Les médias, les femmes et leur estime d'elles-mêmes. En 2010, la Media Education Foundation sortait un nouvel épisode de Killing Us Softly, une série de documentaires sur les médias, les femmes et leur estime d'elles-mêmes. Quatre ans plus tard, il est toujours temps de tirer la sonnette d'alarme... La Media Education Foundation, dont la mission est de produire des films éducatifs pour aider au développement du sens critique des jeunes américains, a récemment fait parler d’elle suite au retour en grâce du quatrième épisode de Killing Us Softly, une série de documentaires sur l’image des femmes dans les médias et les répercussions qu’elle peut avoir sur leur amour-propre. Cette vidéo, sortie en 2010, se remet en effet à tourner sur les Internets mondiaux.

Voici quelques morceaux choisis pour les non-anglophones d’entre nous : « Nous grandissons tous dans un monde où le corps féminin est considéré comme un objet. La Media Education Foundation n’a malheureusement pas de solution à ce problème à part la sensibilisation dès le plus jeune âge. Un premier forum sur l’hypersexualisation bondé. Jeudi dernier se tenait le premier forum sur l’hypersexualisation organisé par la députée de Sainte-Rose, Suzanne Proulx, auquel plus de 100 participants ont donné leur avis sur la sexualité des jeunes.

Un premier forum sur l’hypersexualisation bondé

Lors de l’évènement, une série de conférences et de panels donnés par des spécialistes du milieu communautaire, de la santé, de l’éducation et du sport ont présenté leur point de vue sur la question de l’hypersexualisation. Sans surprise, plusieurs intervenants ont déploré le bombardement de messages sexuel visant les jeunes filles, qui «sont souvent renvoyées à des modèles stéréotypés, largement axés sur le corps», indique Ariane Émond, animatrice du forum. Estime de soi et réseaux sociaux Étant l’environnement où les jeunes filles passent généralement la majorité de leur temps, le milieu scolaire était bien représenté lors du forum. Hypersexualisation des jeunes filles : un phénomène social toujours préoccupant? Dans le cadre de la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2012, le Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF) a choisi de vous présenter un dossier spécial sur l’hypersexualisation des jeunes filles.

Hypersexualisation des jeunes filles : un phénomène social toujours préoccupant?

En effet, ce phénomène de société est une question préoccupante qui mérite une plus grande attention afin de trouver des solutions adéquates. Qu’est-ce que l’hypersexualisation? L’hypersexualisation a surtout été étudiée au Québec, mais on constate une pluralité des définitions données par les spécialistes de la question. Donc, jusqu’à présent cette notion n’a pas une définition unique qui fait l’unanimité. Pour résumer les différentes interprétations : «l'hypersexualisation consiste à donner un caractère sexuel à un comportement ou à un produit qui n'en a pas en soi.

L'hypersexualité chez les petites filles. Apparence_hyperexualisation. Préparation à la recherche. Article_Cerveau_et_Psycho-2013.pdf. Rapport_hypersexualisation2012_84483700.